Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision : l'Islande disqualifiée pour avoir brandi des drapeaux palestiniens ?
Spécial Eurovision
lundi 20 mai 2019 14:18

Eurovision : l'Islande disqualifiée pour avoir brandi des drapeaux palestiniens ?

Samedi soir à l'Eurovision, le groupe islandais Hatari a défrayé la chronique en brandissant des drapeaux palestiniens durant la finale organisée à Tel-Aviv en Israël. Un geste contraire au règlement du concours qui pourrait mener à des sanctions, selon les organisateurs.
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
La politique s'est invitée de façon inopinée sur la scène de l'Eurovision. Durant la grande finale qui s'est tenue samedi soir à Tel-Aviv en Israël, et qui a vu l'artiste néerlandais Duncan Laurence l'emporter avec sa chanson "Arcade", deux événements ont braqué furtivement les projecteurs sur le conflit israélo-palestinien. Lors de sa performance critiquée, appuyée par une mise en scène truffée de sous-entendus, Madonna a lancé au nez et à la barbe des organisateurs du concours un appel à la paix par le biais de deux danseurs enlacés. L'une portait un drapeau palestinien, l'autre un drapeau israélien. « Cet élément de la performance ne faisait pas partie des répétitions et n'était pas approuvé par l'UER et le diffuseur KAN. Le concours de l'Eurovision est un événement non-politique et Madonna en avait été mise au courant » s'est empressé de communiquer l'Union européenne de radio-télévision (UER), compte tenu du caractère sensible du sujet. Rappelons que cette édition 2019 de l'Eurovision a fait l'objet d'une campagne de boycott de la part de plusieurs mouvements internationaux, notamment au Royaume-Uni, s'opposant à l'organisation d'un tel concours alors que l'armée israélienne et le Hamas se livrent à des affrontements meurtriers.

Un acte politique mûrement réfléchi


Madonna n'a toutefois pas été la seule à enfreindre le règlement de l'Eurovision. Dès sa qualification, le groupe Hatari, choisi pour représenter l'Islande, avait annoncé son intention de « dénoncer le traitement réservé aux Palestiniens dans un pays qui bafoue les droits de l'homme ». « Peut-être seront-nous exclus du concours mais ce serait peut-être plus révélateur que tout ce qui pourrait arriver sur scène par ailleurs » avait prévenu le trio techno-punk, prêt à toutes les provocations avec son titre "Hatrid mun sigra" ("La haine prévaudra"). Finalement, ce n'est pas durant son apparition sur scène mais quelques minutes plus tard que le groupe a mis sa menace à exécution. Durant le décompte des points de l'Eurovision, Hatari a profité d'un plan dans la green room - là où tous les candidats se retrouvent en coulisses - pour brandir face aux 180 millions de téléspectateurs de l'Eurovision deux drapeaux de la Palestine. Un geste accueilli avec des huées dans la salle. « Pas de politique à l'Eurovision » a sèchement commenté la présentatrice Bar Refaeli. Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux par Einar, un des trois membres de Hatari, on peut voir des employés de KAN, le diffuseur israélien, tenter de leur confisquer les drapeaux juste avant la séquence.



"Les conséquences de cette action seront discutées"


Que risque Hatari après ce coup d'éclat ? Arrivé 10ème du classement final, le groupe islandais va faire l'objet d'une discussion interne en forme de conseil de discipline par l'UER. « Dans la retransmission en direct de la grande finale du concours de la chanson Eurovision, Hatari, le représentant islandais, a déployé de petites banderoles palestiniennes alors qu'il était assis dans la Green Room. Le concours Eurovision de la chanson est un événement non politique et ce geste contredit directement les règles du concours. Les bannières ont été rapidement retirées et les conséquences de cette action seront discutées par le conseil exécutif après le concours » précise un communiqué de l'organisation. Les sanctions envisagées pourraient aller d'un avertissement officiel à la disqualification du pays pour l'édition 2020 du concours, qui se déroulera aux Pays-Bas. Un présage qui ne semble pas ébranler Hatari : le groupe, qui affiche en grand sur Instagram un drapeau aux couleurs de la Palestine, vient d'annoncer la parution dans les prochains jours d'une chanson en soutien à la Palestine chantée en duo avec l'artiste pop palestinien Bashar Murad.

Yohann RUELLE
Eurovision en interview
12/01/2019 - Lors de la conférence de presse de "Destination Eurovision", la rédaction de Pure Charts et d'autres journalistes ont pu s'entretenir avec les experts musicaux de "Destination Eurovision", composé de Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian. Rencontre avec le jury ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP