Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2016 : nous étions au pré-concert ! Qui peut gagner ? Nos pronostics !
Spécial Eurovision
samedi 23 avril 2016 15:30

Eurovision 2016 : nous étions au pré-concert ! Qui peut gagner ? Nos pronostics !

Durant quatre jours, Pure Charts s'est envolé pour Tel Aviv afin d'assister aux festivités "Israël Calling". 18 délégations ont fait le déplacement. Un concert a présenté les chansons qui tenteront de se qualifier pour l'Eurovision, dont celles de la France ou de la Russie, grandes favorites. Qui peut gagner ? Nos pronostics !
Crédits photo : Aviad Tevel
Il y a quelques jours, Pure Charts se rendait à Tel Aviv pour l'événement "Israël Calling", durant lequel 18 candidats en lice pour l'Eurovision 2016 ont interprété leur titre le temps d'un concert placé sous le signe de la bonne humeur. Malgré l'absence de potentiels concurrents redoutables, comme l'Espagne, l'Australie, l'Italie ou la Suède, Pure Charts, qui a assisté aux répétitions et passé quelques jours avec les différentes délégations, lève le voile sur les artistes qui pourraient se démarquer le 14 mai prochain dans l'espoir de remporter le trophée, pour ainsi succéder à Måns Zelmerlöw !

Donny Montell - "I've been waiting for this night" (Lituanie)


Souriant et détendu, Donny Montell a donné le coup d'envoi du concert "Israël Calling". Jouant de ses charmes tandis que son clip était diffusé en arrière plan, le chanteur de 28 ans a interprété son titre pop, sympathique mais pas franchement impactant. Aura-t-il plus de chance qu'avec "Love Is Blind" avec laquelle il avait déjà représenté la Lituanie en 2012 et était arrivé en 14ème position ? Pas sûr. Chances de gagner : 20%.




ManuElla - "Blue and red" (Slovénie)


Au milieu de pistes EDM taillées pour les dancefloors et les radios, ManuElla joue la carte de la différence pour la Slovénie. Pas bête. La chanteuse marche dans les pas de Taylor Swift avec "Blue and Red", un titre lumineux au pré-refrain aérien et au refrain accrocheur. Peut-être manque-t-elle d'un peu de prestance sur scène... Chances de gagner : 40%.




IVAN - "Help you fly" (Biélorussie)


Timide et réservé, IVAN se transforme en bête de scène en live. Il faut dire que son titre "Help you fly" aide. Calibré pour entrer en tête avec des couplets sombres mais crescendo et un refrain explosif aux essences rock, le morceau pourrait frapper fort s'il se qualifie pour la finale de l'Eurovision. D'autant qu'il aimerait chanter nu et avec des loups. Chances de gagner : 60%.




Rykka - "The last of our kind" (Suisse)


Accessible, Rykka joue les outsiders. Et pourtant, "The Last of Our Kind", envoûtant et doté d'un refrain hypnotisant, se révèle être un titre infectieux, mais il est vrai quelque peu linéaire.. D'autant qu'en live, la chanteuse n'a pas fait de prouesses. Dommage ! Chances de gagner : 40%.




Freddie - "Pioneer" (Hongrie)


Un peu déstabilisé par une demande en mariage par l'animateur de la soirée, Freddie a étonné en entonnant les premières notes de "Pioneer" avec sa voix rauque. Son titre scintille sur les pré-refrains, tandis que le refrain repose principalement sur le timbre éraillé du chanteur qui donne dans la puissance, et sur les choeurs que le public peut reprendre allègrement. Malin mais un peu sage. Chances de gagner : 40%.




Sanja Vucic ZAA - "Goodbye (Shelter)" (Serbie)


Pétillante, drôle et débordant d'énergie, Sanja n'est pas à l'image de sa chanson "Goodbye (Shelter)", terriblement plate. Sympathique mais oubliable, jamais le titre n'explose. Une vraie déception quand on connait la personnalité de la chanteuse qui mérite mieux. Le grand soir fera-t-elle des étincelles ? Chances de gagner : 10%.




Sandhja - "Sing it away" (Finlande)


Avec ses faux airs de Rita Ora, Sandhja compte sur "Sing it away" pour faire triompher la Finlande. Son titre dance, sans relief sur les couplets, dispose pourtant d'une arme de séduction massive : son refrain exaltant rétro. Un vrai hymne club ! Reste à la chanteuse de canaliser son énergie pour proposer une prestation vocale sans fausses notes. Chances de gagner : 60%.




Ovidiu Anton - "Moment of silence" (Roumanie)


Avec son look de baroudeur et sa chanson politique aux accents rock, Ovidiu Anton détonne. Un peu lourd malgré un refrain épique où les aigus séduisent l'auditeur, le titre aborde la révolte d'un peuple suite aux abus de ses dirigeants. « In the darkest nights / Feel the power in you / Take a moment of silence / And fight for the truth » prone-t-il avec espoir. Chances de gagner : 60 => 0%. La Roumanie vient d'être exclue du concours à cause des dettes de la chaîne publique roumaine TVR.




Zoë - "Loin d'ici" (Autriche)


Réservée mais pleine de vie, Zoë a choisi de chanter en français ! Un peu naïf, le texte de "Loin d'ici" n'est pas très recherché mais la mélodie de son refrain fait toute la différence. On pense à la dance qui a envahi l'Europe il n'y a pas si longtemps... Et si Zoë avec sa simplicité créait la surprise ? Chances de gagner : 60%



Hovi Star - "Made of Stars" (Israël)


Le cas de "Made of Stars" est compliqué. Car à la première écoute, la chanson manque légèrement de relief. Pourtant, c'est au fil des écoutes que le texte, la voix de Hovi Star et la mélodie se révèlent. Donc la bataille s'annonce difficile. Pour autant, Hovi Star propose une très jolie chanson, classique mais touchante et fédératrice, avec un final éclatant. Chances de gagner : 50%




Samra - "Miracle" (Azerbaïdjan)


Au-delà de l'Eurovision, Samra tient un tube potentiel avec "Miracle". Sosie d'Ariana Grande, la chanteuse de 21 ans a tout : l'attitude, la voix, la beauté, un titre pop au refrain dévastateur. Il ne lui reste plus qu'à se libérer un peu plus en live et à proposer une belle mise en scène, et le tour est joué ! Mira-mira-miracle ! Chances de gagner : 60%




Amir - "J'ai cherché" (France)


Tout indique qu'Amir est l'un des favoris de cet Eurovision 2016. Sans artifice, le chanteur révélé dans "The Voice" est dans la vie ce qu'il est sur scène : chaleureux, souriant, humain. Incarnant le renouveau pour la France, Amir fait honneur à "J'ai cherché", sa chanson fédératrice, mêlant électro, folk et "ouh ouh". Dans la tendance actuelle. Autre atout : son refrain en anglais. Un tout petit effort sur la présence sur scène, et l'Europe peut succomber. Mais ce sera tout l'un ou tout l'autre ! Chances de gagner : 70%




Eneda Tarifa - "Fairytale" (Albanie)


Eneda Tarifa ressemble à une petite erreur de casting. Pourtant, la chanteuse possède une voix rappelant celle d'Anastacia et sa chanson n'est pas mauvaise. La deuxième partie du refrain, disco, se révèle même extrêmement intéressante pour l'Eurovision avec ses faux airs d'ABBA. Mais le titre, brouillon, tarde à faire son petit effet. Chances de gagner : 20%




Michal Szpak - "Color of Your Life" (Pologne)


Ne vous fiez pas au look improbable de Michal Szpak ! Sous ses longs cheveux et ses lunettes à la John Lennon, le rockeur polonais cache une voix ensorcelante au service d'une chanson aérienne parfaitement taillée pour l'Eurovision. Le refrain et ses "o o o" pourrait faire sensation le 14 mai prochain ! Chances de gagner : 70%




Lidia Isac - "Falling Stars" (Moldavie)


Certes, la dance de Lidia Isac n'est pas extrêmement moderne mais "Falling Stars" possède de sérieux atouts pour faire danser le public le soir de l'Eurovision : une énergie débordante et un refrain implacable qui se retient d'emblée et qui emporte tout sur son passage. Difficile de ne pas vouloir chanter son refrain à tue tête. Chances de gagner : 60%




Joe and Jake - "You're Not Alone" (Royaume-Uni)


Plébiscités par un public jeune, Joe et Jake se démarquent du lot avec "You're Not Alone", une chanson pop mêlant acoustique et sonorités dance. On croirait écouter One Direction qui a rencontré Coldplay ! Mais le titre produit par Matt Schwartz (Kylie Minogue, Cheryl, Olly Murs...) fait le job, malgré un manque de surprise. Chances de gagner : 50%




Poli Genova - "If Love Was a Crime" (Bulgarie)


La Bulgarie bien classée à l'Eurovision ? Et pourquoi pas ! Poli Genova devrait faire des étincelles tant "If Love Was a Crime" est euphorisante. Dès ses couplets, la piste se révèle un sérieux concurrent quand le refrain, en deux temps, confirme le coup de coeur. « They will never break us down ». Un tube ! Chances de gagner : 70%




Sergey Lazarev - "You're the only one" (Russie)


Donné gagnant,Sergey Lazarev impressionne dès les répétitions. Avec ses quatre danseurs, un jeu de lumières déjà pensé pour ce pré-show, et sa chorégraphie, le chanteur se révèle être une machine de guerre. Ok on se croirait dans les années 90, mais tout est calibré pour déclasser tous les autres. Dès que le beat s'emballe, aucun doute, Sergey a tout pour devenir "the only one". Chances de gagner : 90%




[credit]Crédits photo : Aviad Tevel[/credit]
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP