Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Eminem > Clip "Lucky You" : Eminem moque les rappeurs dans un univers apocalyptique
Clip
jeudi 13 septembre 2018 17:23

Clip "Lucky You" : Eminem moque les rappeurs dans un univers apocalyptique

Quelques jours après "Fall", Eminem enchaîne avec le clip post-apocalyptique de "Lucky You". Encore une fois, le natif de Détroit en profite pour clasher de nombreux rappeurs contemporains : regardez la vidéo sur Pure Charts !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Eminem signe un retour gagnant. Huit mois après la réception mitigée de "Revival", le rappeur de Detroit est revenu plus énervé que jamais sur l'album surprise "Kamikaze", sorti le 31 août. L'interprète de "Walk on Water" y évoque le mauvais accueil qu'a connu son précédent disque et en profite au passage pour confirmer sa place de choix dans le rap game en clashant Drake, Migos ou Lil Pump. Sans surprise, son disque est entré directement à la première place des charts américains et anglais. Outre-Manche, Eminem décroche son neuvième numéro un et bat le record précédemment tenu par Led Zeppelin et Abba. Quelques jours après le clip de "Fall", le rappeur enchaîne désormais avec celui de "Lucky You", en collaboration avec Joyner Lucas. Dans un univers apocalyptique à la "Walking Dead", le rappeur et son acolyte sont poursuivis par une horde de mystérieuses silhouettes encapuchonnées, dont on ne voit que deux yeux rouges étincelants.

Toujours copié, jamais égalé !


Au milieu du clip de "Lucky You", Eminem et Joyner stoppent la musique et remarquent que toute cette horde qui les suit fait exactement les mêmes gestes qu'eux. Une façon déguisée de pointer du doigt le manque d'originalité dans le rap tout en symbolisant pleinement l'expression "toujours copié, jamais égalé". Plus fort que les autres, Eminem arrive à faire léviter ces mystérieuses silhouettes dans les airs, afin de prouver qui est vraiment le maître. Dans le titre, les couplets des deux rappeurs produisent un effet de miroir : d'un côté Joyner Lucas se plaint de ne jamais avoir eu de trophées : « All my life I want a Grammy but I'll prolly never get it / I ain't never had no trophy or no motherfuckin' ribbon ». De l'autre, le mutli-récompensé Eminem avoue que toutes ses "victoires" sonnent comme s'il avait vendu son âme au diable : « I done won a couple Grammys but I sold my soul to get 'em / Wasn't in it for the trophies, just the fuckin' recognition / Fuck's the difference? ».

« You got a couple of ghost writers / But to these kids it don't actually matter » : Eminem clashe de nombreux rappeurs comme Drake ou Cardi B, accusés de ne pas écrire eux-mêmes leurs propres raps avant de revenir une nouvelle fois sur l'échec de "Revival" : « They're askin' me, "What the fuck happened to hip-hop?" / I said, "I don't have any answers." / 'Cause I took an L when I dropped my last album / It hurt me like hell but I'm back on these rappers ». Durant le dernier couplet de "Lucky You", Eminem bat même son propre record de rapidité de "Rap God" en rappant 205 syllabes en 20 secondes, soit 10,2 par secondes (9,8 pour "Rap God"). King !

Regardez le clip de "Lucky You" par Eminem :
Théau Berthelot
Toute l'actualité d'Eminem sur son site officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie d'Eminem sur Pure Charts.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP