Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Eddy Mitchell > Eddy Mitchell ému par la mort de Christophe : "Sa disparition est intolérable"
C'est dit !
samedi 09 mai 2020 11:45

Eddy Mitchell ému par la mort de Christophe : "Sa disparition est intolérable"

Il était un ami proche de Christophe. Quelques semaines après son décès, Eddy Mitchell prend la parole pour exprimer sa peine ainsi que sa déception de ne pas pouvoir se rendre à son enterrement.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage
La mort de Christophe continue d'émouvoir les français. Le mythique chanteur français derrière "Aline" ou "Les mots bleus" s'est éteint le 16 avril dernier, des suites d'une maladie pulmonaire. Il avait été hospitalisé en réanimation fin mars à Paris avant d'être transféré à Brest. Quelques semaines après son décès, et alors que les ventes d'albums de Christophe repartent à la hausse, c'est Eddy Mitchell qui se confie sur son collègue disparu. Dans une interview accordée au Figaro à l'occasion de son rôle dans la mini-série d'Arte "L'agent immobilier", l'interprète de "La dernière séance" dit avoir été particulièrement touché par la disparition de Christophe : « J'ai rallumé mon téléphone il y a quelques jours. Je l'avais coupé après la mort de Christophe. Sa disparition est intolérable ».

"Je l'aimais et je l'admirais"


Eddy Mitchell en profite pour raconter une émouvante anecdote survenue avec Lucie, la fille de Christophe : « Le soir de sa mort, j'étais au bout du fil avec sa fille qui, sur la route de Brest, cherchait désespérément à parler à son père. Elle me demandait de l'aider. C'est terrible, elle est arrivée trop tard à son chevet… ». Il y a quelques jours, il évoquait déjà, dans les colonnes des Inrocks, sa peine pour son ami intime, et la déception de ne pas pouvoir se rendre à son enterrement. « [Christophe] est mort à Brest, sans cérémonie, sans personne. C'est affreux d'imaginer ça. Cette saloperie de pandémie nous fait crever comme des chiens » s'est-il désolé avant de rappeler les liens qu'il entretenait avec l'artiste disparu : « Nous partagions la passion du cinéma, le goût pour les années 1950, pour certaines actrices, certains films (…) J'admirais beaucoup ses grandes chansons : "Les Mots bleus", "Les Paradis perdus", "Señorita"… J'aimais moins quand il partait dans ses délires, le doigt appuyé sur le clavier de ses machines à chercher je ne sais quel son… C'était trop expérimental pour moi, j'avais du mal à suivre. Mais oui, je l'aimais et je l'admirais. Comme artiste et comme personne ».
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez eddymitchell.artistes.universalmusic.fr.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album d'Eddy Mitchell.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés