Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Disiz > Disiz : "La tragédie Charlie Hebdo" a créé "une ligne de démarcation entre les Français"
C'est dit !
jeudi 28 mai 2015 11:00

Disiz : "La tragédie Charlie Hebdo" a créé "une ligne de démarcation entre les Français"

Dans un entretien accordé à l'AFP pour promouvoir la sortie de son dixième album "Rap machine", attendu le 1er juin, Disiz est revenu sur l'attentat qui a touché Charlie Hebdo le 7 janvier, sur la marche du 11 janvier. Il a livré son ressenti sur ces événements.
Crédits photo : Abaca
"Être" ou "ne pas être" Charlie, telle est la question. Le rappeur Disiz avoue à l'AFP ne pas avoir pris part à la marche historique du 11 janvier qui avait rassemblé des millions de Français dans les rues : "Je n'ai pas défilé et pourtant j'étais triste, j'avais la même tristesse que tout le monde" déclare Disiz. Il révèle aussi avoir « ressenti une forte hypocrisie. C'était à vomir pour deux raisons », le rappeur dénonce d'abord « l'hypocrisie de ces chefs d'Etat africains qui, dans leur propre pays, bafouent la liberté d'expression » et évoque ensuite les médias, qu'il accuse d'avoir « mis en scène » le défilé en « faisant croire » aux Français que les dirigeants étaient parmi la foule alors qu'un cordon de sécurité empêchait tout contact.

"Accepter que l'autre est différent"


Le rappeur d'Evry sait que le sujet est sensible et évoque une instrumentalisation de la tuerie du 7 janvier : « On a utilisé la tragédie de Charlie pour faire une ligne de démarcation entre les Français. C'est devenu une loi ! Si t'es pas Charlie, t'es suspect, mais qu'est-ce que ça veut dire? ». L'interprète de "Banlieusard syndrôme" et père de quatre enfants ne se sent pas moins Français pour autant. « Je vais acheter ma baguette, j'emmène les enfants à l'école, je me pose les mêmes questions, sauf que je suis musulman. Il ne mange pas de porc, c'est grave? De la même manière, l'autre boit du vin, c'est grave? Bien sûr que non » explique-t-il.

Disiz aborde aussi le sujet des éditorialistes et couvertures de magazines qui « annexent l'avis des gens » et invite ses concitoyens à dialoguer tous ensemble, toutes religions confondues, « de se regarder et accepter que l'autre est différent ». Le rappeur s'était récemment affiché avec plusieurs célébrités dans une série de vidéos qui retraçaient le procès des policiers poursuivis puis relaxés après la mort en 2005 de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois. L'artiste engagé aux textes toujours conscients et réfléchis reviendra lundi avec un album plus léger, « moins prise de tête » comme le laissait présager son dernier titre "Abuzeur". Avec "Rap machine", Disiz veut faire un album « à l'ancienne, sans pour autant en faire un disque passéiste ou nostalgique ».
Hilal EL AFLAHI
Toute l'actualité de Disiz sur son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Disiz sur Pure Charts.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés