Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Daft Punk > Grammy Awards 2014 : Le New York Times s'en prend violemment à Daft Punk
C'est dit !
lundi 27 janvier 2014 16:30

Grammy Awards 2014 : Le New York Times s'en prend violemment à Daft Punk

Le triomphe de Daft Punk aux Grammy Awards ne fait pas que des heureux. Durant le suivi en direct de la cérémonie, deux journalistes du New York Times n'ont pas vu d'un très bon oeil les 5 statuettes récoltées par le groupe électronique français : "Daft Punk rappelle que pour gagner, il suffit de dépenser quelques millions de dollars". Ambiance !
Crédits photo : Abaca
Crise d'égo nationaliste chez le New York Times ? Alors que Daft Punk a été sacré grand vainqueur de la 56ème cérémonie des Grammy Awayds, deux journalistes du célèbre quotidien américain remettent sèchement en question la victoire du duo électronique.


"Il suffit de dépenser quelques millions de dollars"


Hier soir, dans l'antre du Staples Center de Los Angeles, les deux musiciens casqués ont raflé pas moins de 5 trophées grâce à l'album "Random Access Memories" - un record pour un groupe français. Seulement, cette performance a visiblement eu du mal à passer pour Dave Itzkoff et Jon Caramanica, chargés d'assurer le compte-rendu en live sur le site du journal. Durant leur retranscription, les commentateurs américains se sont laissés aller à quelques remarques bien senties envers les interprètes de "Get Lucky", les accusant d'avoir fait campagne en amont. « Daft Punk rappelle que pour gagner un tas de Grammys, il suffit de dépenser quelques millions de dollars pour être sûr que votre album sonne comme un disque enregistré en 1977 », a fait ainsi remarquer Jon Caramanica, notant au passage qu'environ « deux douzaines » des votants « jouent sur cet album ».

Visionnez le clip de "Instant Crush" de Daft Punk et Julian Casablancas :



"Pile ou face"


Dans sa critique, le journaliste évoque sans les citer les nombreux collaborateurs qui ont participé à l'élaboration de "Random Access Memories". Nile Rodgers, Giorgio Moroder, l'ingénieur du son Mick Guzauski (Earth, Wind and Fire), le guitariste Paul Jackson Jr (Michael Jackson)... Des noms qui font tous écho à un certain "âge d'or" de la musique, et qui sont donc coupables, selon lui, d'avoir fait pencher la balance en faveur de Daft Punk. C'est sur ce même critère que "Get Lucky" a décroché le Grammy Award de l'Enregistrement de l'année face à ses concurrents, selon ses propos. « Oui, c’était pile ou face, mais Daft Punk va continuer à battre Robin Thicke à chaque fois qu’il s’agira de faire appel à la nostalgie des votants », a-t-il ainsi taclé en conclusion.
Yohann RUELLE
Toute l'actualité de Daft Punk sur leur site internet officiel et leur page Facebook.
Écoutez/téléchargez la discographie des Daft Punk sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Daft Punk :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés