Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Charles Aznavour > Mort de Charles Aznavour : retour sur la carrière d'un géant de la chanson française
Décès
lundi 01 octobre 2018 14:35

Mort de Charles Aznavour : retour sur la carrière d'un géant de la chanson française

Charles Aznavour, chanteur français d'origine arménienne, s'est éteint aujourd'hui. En plus de 70 ans de carrière, l'artiste a composé plus de mille chansons et s'est fait connaître dans le monde entier.
Crédits photo : Bestimage
L'inquiétude grandissait depuis des semaines suite à la lourde chute qui l'avait contraint au repos forcé jusqu'à nouvel ordre. Alors qu'il apparaissait encore tout sourire vendredi dans l'émission "C A Vous"pour donner de ses nouvelles, Charles Aznavour est décédé à l'âge de 94 ans. Le chanteur s'est éteint et laisse derrière lui un héritage musical important.

Le chanteur d'origine arménienne est né en 1924 à Paris, dans une famille d'artistes. A l'âge de 22 ans, il est remarqué par Édith Piaf, et fait ses premières armes au sein d'un duo avec le pianiste Pierre Roche. Les deux hommes accompagnent la Môme dans une tournée française et américaine. Au début des années 50, Aznavour écrit plusieurs chansons mises en musique et interprétées par Gilbert Bécaud. Avec la notoriété naissent les premières critiques acerbes. Dans son livre autobiographique "Aznavour par Aznavour", le chanteur reprend ses propres propos de l'époque : « Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte ».

La consécration "en haut de l'affiche"


1956 est l'année de la consécration pour Aznavour. Un show à Casablanca, et un premier concert à l'Olympia de Paris font du chanteur une vedette. Aznavour écrit "Sur ma vie", son premier succès notable. Quatre ans plus tard, il séduit l'Alhambra avec "Je m'voyais déjà".

Regardez la prestation de Charles Aznavour sur "Je m'voyais déjà" :


C'est au cours de cette décennie que le chanteur produit ses plus grands tubes : "Tu t'laisses aller" (1960), "Il faut savoir" (1961), "Les comédiens" (1962), "La mamma" (1963), "Et pourtant" (1963), "For Me Formidable" (1963), "Que c'est triste Venise" (1964), "La Bohème" (1965), "Emmenez-moi" (1967) et "Désormais" (1969).

Aznavour et l'Arménie


En 1988, un tremblement de terre frappe l'Arménie, pays d'origine de Charles Aznavour. Le chanteur décide de créer sa fondation "Aznavour pour l'Arménie" et chante "Pour toi Arménie" un an plus tard. Le titre est enregistré en association avec plus de 80 artistes. Il prend la tête des charts français. En 2001, son nom est donné à une place d'Erevan, capitale arménienne, et on lui érige une statue à Gyumri, ville la plus touchée par la catastrophe de 1988.

Regardez la performance de Charles Aznavour sur le titre "La Bohème" :



Ses derniers concerts


Le "Sinatra français", comme certains médias aiment à la surnommer outre-Atlantique, entamait une tournée d'adieu nord-américaine en 2005. Elle est loin d'être sa dernière performance sur scène puisque l'année suivante, le chanteur se produit en plein air à Erevan devant près de 100 000 spectateurs. En 2007, il passe par le Japon, l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Sud. En 2009, à l'aube de ses quatre-vingt-cinq ans, Aznavour repart sur les routes américaines. Il tente d'exploiter des chansons moins connues de son répertoire. Cette mini-tournée le mène à Montréal, New York, Los Angeles ou encore Ottawa. Depuis, le chanteur n'a jamais cessé de se produire aux quatre coins du monde. « Moi, je ne peux pas ne pas vivre et je vis en scène. Je suis heureux en scène et ça se voit » assurait-il encore vendredi dans "C A Vous"


Une renommée internationale


En 2009, l'artiste prête sa voix au succès des studios Pixar "Là-haut", de Pete Docter. Un an plus tard, Charles Aznavour est nommé président d'honneur de la 25e cérémonie des Victoires de la musique. Le chanteur reçoit une "Victoire d'honneur" pour l'ensemble de sa carrière, aux côtés de Stevie Wonder. Parmi ses nombreux trophées et titres honorifiques figurent un Lion d'Or du Festival de Venise (1971) pour la version italienne de la chanson du film "Mourir d'aimer", un Grand prix National des Arts et Lettres (1985), une Grande médaille de la chanson française décerné par l'Académie française (1995), une intronisation au Songwriters Hall of Fame (1996), un César d'honneur (1997), le titre d'"Artiste de variété du siècle", décerné par le magazine Times (1998) ou encore celui de "Héros national de l'Arménie" (2004).

Charles Aznavour et Stevie Wonder, aux Victoires de la musique, en 2010. Crédits photo : ABACA
Ces derniers temps, l'interprète de "Hier encore" restait particulièrement productif, avec un album en 2015 intitulé "Encores", ainsi qu'une nouvelle tournée française qui devait débuter cet automne. Le chanteur devait notamment se produire à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt le 8 novembre prochain.

Aznavour en chiffres


72 ans de carrière
1300 chansons composées (selon la légende...)
dans 8 langues différentes
180 millions de disques vendus
près de 70 films à son actif
Jean-Baptiste PIETRA
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Charles Aznavour sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Charles Aznavour - Un Concerto Déconcertant
Charles Aznavour
Clip Charles Aznavour - Une Enfant
Charles Aznavour
Clip Charles Aznavour - Je M'voyais Deja
Charles Aznavour
Clip Charles Aznavour - C'est Fini
Charles Aznavour
Clip Charles Aznavour - Je T'attends
Charles Aznavour

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP