Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Bronski Beat > Mort de Steve Bronski, membre fondateur du groupe Bronski Beat ("Smalltown Boy")
Décès
jeudi 09 décembre 2021 15:15

Mort de Steve Bronski, membre fondateur du groupe Bronski Beat ("Smalltown Boy")

Steve Bronski, le membre fondateur de Bronski Beat, est mort à 61 ans. Le groupe avait connu le succès en 1984 avec les tubes "Smalltown Boy" et "Why?", chantés par Jimmy Somerville.
Crédits photo : Bestimage
Steve Bronski, le membre fondateur du groupe Bronski Beat, vient de mourir à l'âge de 61 ans. C'est son collègue et ami Jimmy Somerville qui vient d'annoncer la mauvaise nouvelle sur ses réseaux sociaux : « Je suis triste d'apprendre la mort de Steve Bronski. C'était un homme très talentueux et très mélodique. Travailler avec lui sur des chansons, dont une qui a changé nos vies et touché celles de beaucoup d'autres personnes, était amusant et excitant. Merci pour la mélodie Steve ». Pour le moment, les causes de son décès n'ont pas été dévoilées. Né Steve Forrest le 7 février 1960, Steve Bronski a formé le groupe Bronski Beat en 1983 aux côtés du chanteur Jimmy Somerville et du claviériste Larry Steinbachek, alors que les trois partageaient un appartement à Londres. Dans le groupe, Steve Bronski assurait à la fois les claviers, les percussions et les programmations.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Un hymne de la communauté LGBTQ+


Le trio a connu le succès à l'été 1984 avec son premier single "Smalltown Boy", classé numéro un en Belgique et aux Pays-Bas ainsi que dans le top 10 de nombreux pays dont l'Angleterre ou la France. La chanson, qui raconte l'histoire d'un jeune homme gay incompris par sa famille qui fuit ses parents et son village pour vivre dans une grande ville où il sera mieux accepté, est devenu un immense succès, tout comme son clip, ainsi qu'un hymne de la communauté LGBTQ+. « A cette époque, nous n'étions que trois jeunes hommes gays qui avaient formé un groupe, nous ne sentions pas que nous faisions partie d'un mouvement en particulier. Bien évidemment, il s'est avéré quelques années plus tard qu'il y avait plus d'artistes homosexuels que le public ne pouvait le penser » avait indiqué Steve Bronski au Guardian en 2018.



La chanson "Smalltown Boy" sera suivie par le succès de l'album "The Age of Consent" ainsi que des singles "Why?" et "I Feel Love", reprise de Donna Summer. Deux autres albums, "Truthdare Doubledare" et "Rainbow Nation" sortiront 1986 et 1995, mais avec beaucoup moins de succès. Jimmy Somerville a quant à lui quitter le groupe en 1985 pour former The Communards, avec Richard Coles, avant de poursuivre une carrière solo. Le duo, actif jusqu'en 1988, cartonnera avec ses reprises de "Don't Leave Me This Way" (single le plus vendu au Royaume-Uni en 1986) et "Never Can Say Goodbye". Séparé en 1995, Bronski Beat se reformera avec un nouveau line up entre 2016 et 2018, avec Stephen Granville en tant que chanteur. Fin 2016, le groupe avait déjà dû faire face au décès de Larry Steinbachek.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés