Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Brandy > Brandy en guerre contre son label : "J'ai l'impression d'être une esclave"
C'est dit !
dimanche 31 juillet 2016 12:15

Brandy en guerre contre son label : "J'ai l'impression d'être une esclave"

Brandy n'a pas sorti d'album depuis près de trois ans et demi. La chanteuse a décidé de porter plainte contre son label et demande à la justice de la libérer de son contrat qu'elle juge "criminel". "Je ne suis pas une esclave" clame-t-elle.
Crédits photo : Abaca
Difficile pour Brandy de se faire une place dans les classements. Célèbre pour son tube "The Boy Is Mine" avec Monica, puis "Another Day in Paradise" ou "What About Us?", la chanteuse n'a plus fait d'éclat dans les classements internationaux depuis 2002. Malgré tout, Brandy a continué de publier des albums, dont le dernier "Two Eleven" est paru en octobre 2012. Mais, porté par le single "Put It Down" en duo avec Chris Brown, le disque n'a pas rencontré son public. Depuis, l'artiste a décroché un rôle à Broadway dans la comédie musicale "Chicago" et fait son retour à la télévision américaine dans la série "Zoe Ever After", dont elle est également productrice. Musicalement, Brandy a sorti le single "Beggin & Pleadin" en janvier dernier, avec ses propres fonds, car désormais rien ne va plus entre elle et son label Chameleon Entertainment.

"Je ne suis pas une esclave"


Déjà en mars dernier, Brandy portait plainte contre son label qui a décidé de « ne plus payer pour qu'elle enregistre de nouveaux albums ni de lui permettre de sortir de nouvelles chansons pour ses fans ». Désormais, la chanteuse repart en guerre contre Chameleon Entertainment et son président Breyon Prescott. Dans une nouvelle plainte, datée du 18 juillet et déposée à New York, elle réclame au moins 270.000 dollars à son label, pour des cachets jamais perçus, et demande à la justice de la libérer de son contrat. Dans sa plainte, Brandy fait d'ailleurs un parallèle entre sa situation et l'affaire opposant Kesha à Dr. Luke, « sans la plainte pour viol ». « Je suis libre comme un oiseau dans ma tête. Mais sur la papier, on dirait que je suis une esclave. Et je ne suis pas une esclave. Le type de contrat que j'ai serait criminel pour n'importe quel artiste » a-t-elle déclaré au site Billboard.


Face à cette mauvaise publicité, un porte-parole de Breyon Prescott, le président de son label, a envoyé un communiqué à Billboard pour réagir : « Ses mots irréfléchis et ses accusations comparant son contrat à de l'esclavage, étant donné l'état actuel du pays, sont irresponsables. M. Prescott ne souhaite rien d'autre que le meilleur à Brandy et continue de déclarer que son talent devrait éclipser par dessus tout les querelles actuelles ». A 37 ans, Brandy avait - en option - la possibilité de sortir quatre albums supplémentaires mais RCA Records a décidé de ne pas donner suite à cette idée. Aujourd'hui, la situation est gelé puisque Chameleon Entertainment refuse de financer l'enregistrement du nouvel album de Brandy. Prochaine étape : le procès.
Julien GONCALVES
Pour plus d'informations, visitez le site officiel de Brandy et/ou sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "Two Eleven" de Brandy sur Pure Charts.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Brandy :

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Ménélik

    Ménélik

    Des places pour "L'âge d'or du rap français"

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP