Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Avril Lavigne > Clip "Tell Me It's Over" : Avril Lavigne raconte les hauts et les bas d'une relation
Clip
jeudi 13 décembre 2018 18:15

Clip "Tell Me It's Over" : Avril Lavigne raconte les hauts et les bas d'une relation

Après la ballade "Head Above Water", Avril Lavigne explore l'univers de la soul sur son nouveau single, "Tell Me It's Over", pour lequel elle s'est inspirée d'Aretha Franklin ou d'Etta James. Dans le clip, la Canadienne dévoile le cercle vicieux que représente parfois une relation. Regardez !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Avril Lavigne continue de dévoiler son prochain album "Head Above Water" attendu pour le 15 février 2019. Après la chanson "Head Above Water", ballade puissante sur la maladie de Lyme dont a été victime la chanteuse et vue par 50 millions de personnes, la chanteuse étonne avec son nouveau single : "Tell Me It's Over". Après sa ballade, c'est désormais la soul que l'artiste explore avec surprise et, au final, un résultat réussi. L'époque des Vans et des skateboards semble donc véritablement révolue. Sur des arrangements qui peuvent aussi bien rappeler la soul des années 60 que l'univers d'Amy Winehouse, Avril Lavigne étonne et séduit avec ce titre, directement inspiré de « reines intemporelles que j'ai écoutées » comme Ella Fitzgerald ou Aretha Franklin. « Ce sont des femmes qui se battent pour les autres femmes et qui n'achètent plus les conneries des hommes » a-t-elle expliqué avant d'ajouter : « C'est une chanson sur le fait d'être forte et de savoir mettre fin à une relation que l'on sait nocive depuis quelque temps... » a déclaré l'interprète de "Fly" dans un communiqué.

"I ain’t playin no games ‘cause I got nothing left to lose"


Au cours de ces trois minutes, Avril Lavigne avoue donc ne plus être dupe sur la complexité des relations amoureuses et de leurs représentations, sous forme cyclique : « I ain’t playin no games ‘cause I got nothing left to lose / I’m so tired of circular motions, they leave me dizzy and confused (...) Tell me it’s over, if it’s really over / ‘Cause it don’t feel like it’s over whenever you’re closing the door, no / So tell me it’s over » clame-t-elle, accompagnée d'arrangements rétro et d'une section de cuivres très 60's. Le clip de "Tell Me It's Over" permet toujours à Avril Lavigne de se dévoiler dans l'intimité et d'illustrer à merveille cette idée de relation cyclique. Ici, elle évoque frontalement les relations de couple qui peuvent être toxiques. La vidéo alterne entre des séquences où la chanteuse interprète sa chanson au piano et des scènes de la vie conjugale d'un couple qui ne cesse de s'aimer (au moment des fêtes de Noël) et de se déchirer avant de se pardonner, comme dans une sorte de cercle vicieux.

En février prochain, Avril Lavigne publiera donc "Head Above Water", son premier album depuis 2013. Une longue pause due à son combat douloureux contre la maladie de Lyme, qu'elle raconte sur la plupart des douze chansons que composent le disque. Avec un côté plus intimiste et personnel, la chanteuse s'éloigne totalement des tubes rock qui ont fait son succès au début de sa carrière, à l'instar de "Girlfriend" ou "Sk8ter Boi".

Regardez le clip de "Tell Me It's Over" d'Avril Lavigne :
Théau Berthelot
Retrouvez Avril Lavigne sur son site officiel et sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'Avril Lavigne sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Avril Lavigne - Push
Avril Lavigne
Clip Avril Lavigne - Darlin
Avril Lavigne
Clip Avril Lavigne - Everybody Hurts
Avril Lavigne
Clip Avril Lavigne - Remember When
Avril Lavigne
Clip Avril Lavigne - I Love You
Avril Lavigne

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP