Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de 1973 > Le groupe 1973 au Café de la Danse
Concerts
mercredi 30 juin 2010 18:00

Le groupe 1973 au Café de la Danse

Fort de la parution de son premier album, "Bye Bye Cellphone", faisant suite à un EP remarqué l'an dernier, le groupe 1973 se produira ce mercredi soir sur la scène du Café de la Danse de Paris : visionnez le clip de son dernier single.
Si "Bye Bye Cellphone", est le premier album officiel du groupe 1973, signé chez Blonde Music Publishing, ce dernier n'en est pas à son coup d'essai, puisque déjà un EP remarqué par le presse est paru l'an dernier, permettant aux membres de la formation d'enchaîner les participations, notamment la réalisation du second album de Rose, "Les souvenirs sous ma frange", mais aussi l'accompagnement sur scène de différents artistes tels que ceux de Nouvelle Vague, Mélanie Pain, ou plus récemment Diane Birch et BirdPaula. Un disque actuellement porté en radios par le single du même nom, "Bye Bye Cellphone", au clip réalisé par Antoine Wagner.

Visionnez le clip de 1973, "Bye Bye Cellphone" :


L’une des plus fréquentes questions posées au groupe 1973 est : «Pourquoi 1973 ?». A l’unisson, Nicolas Frank, Thibaut Barbillon et Jérôme Plasseraud répondent : «Pourquoi pas ?». Chez ces trentenaires, copains de lycées et de foot qui, en 2007, se sont retrouvés autour d’un ordinateur pour enregistrer quelques démos (dont "Simple Song (For A Complicated Girl)", nulle intention de rendre hommage à l’héritage des 70's, ou alors en pointillé. Même si l’on croise dans leurs baladeurs l’intégrale des Beatles, des Beach Boys et de Joni Mitchell, on trouve aussi Prince, Bon Iver, The Pussycats Dolls, Loney Dear, Kanye West

Une chose est certaine, 1973 a téléporté sa musique sur une plage de sable fin, à choisir, en Californie. Pour arriver à destination, tous les moyens ont été mis en œuvre ; à commencer par un exil jubilatoire en studio, celui du Hameau, flottant quelque part au milieu du Perche, où le groupe s’est enfermé pendant quelques semaines. Dans cette « retraite » qui sentait bon le barbecue et la fin de l’été, ils étaient entourés de l’ingénieur du son Pierrick “Vieille âme” Devin et d’une femme d’influence Marie-Anne Dudouit (leur éditrice et productrice).



A base de piano droit grinçant, mellotron, harmonium, guitares 12-cordes et électriques jouées à l’archet façon Jimmy Page, mais aussi synthés-jouets, Prophet 600 et autres boites à rythmes, 1973 a monté de toute pièce un répertoire de onze chansons (dont "Sexy Plane", "We Are Nowhere" et "Simple Song" parus précédemment en EP). Presque tous les instruments ont été joués par eux. Au détour d’un refrain ("Bye Bye Cellphone"), la chanteuse Camille est venue leur prêter main forte, ou plutôt, sa voix.

Sur scène, la formation s’étoffe d’un beau bassiste danois, Stéphane Kronborg, et de Raphael Séguignier, batteur-magicien. Ils se produiront tous les cinq, ce mercredi soir, sur la scène du Café de la Danse, à Paris. Et en septembre prochain, à Londres, pour trois concerts exceptionnels.

Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez loveis1973.com, ou le MySpace officiel.
Pour écouter et/ou télécharger le premier album de 1973, "Bye Bye Cellphone", cliquez sur ce lien.
Pour réserver vos places de concert, cliquez sur ce lien.
Visionnez le clip de 1973, "Simple Song" (2009) :


Visionnez l'EPK du premier album de 1973, "Bye Bye Cellphone" :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés