Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de T.A.T.u. > t.A.T.u. ouvre la cérémonie des JO de Sotchi avec son tube "Not Gonna Get Us"
Concerts
vendredi 07 février 2014 20:50

t.A.T.u. ouvre la cérémonie des JO de Sotchi avec son tube "Not Gonna Get Us"

La position de la Russie à l'égard de l’homosexualité est de plus en plus confuse. En invitant le groupe russe t.A.T.u. à venir interpréter un de ses premiers tubes à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi, le gouvernement ne chercherait-il pas tout simplement à apaiser les tensions en adressant un message de tolérance déguisé au monde entier ?
Crédits photo : Instagram du groupe
Un peu plus d'un an après leur dernière apparition publique sur le plateau de l'émission "The Voice" en Roumanie, Lena Katina et Yulia Volkova se sont rejointes sur une scène spécialement aménagée au stade olympique Fisht à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des JO de Sotchi. Le duo t.A.T.u a été choisi pour lancer les festivités en interprétant le tube "Not Gonna Get Us" dans sa langue maternelle. Le directeur de la cérémonie d'ouverture, Konstantin Ernst, l'avait révélé en début de journée, expliquant que le groupe avait été choisi pour sa notoriété hors des frontières russes et que le titre "Nas Ne Dogonïat" ("On ne nous attrapera pas") était « assez efficace pour donner le coup d'envoi des Jeux ».

"Les gays peuvent faire la propagande de leur orientation sexuelle...


Un choix qui n'en demeure pas moins surprenant compte tenu du passif des deux chanteuses, qui avaient quelque peu défrayé la chronique en 2001 avec leur premier single "All The Things She Said", extrait de l'album "200 KM/H In The Wrong Lane". S'embrassant devant les caméras, Lena et Yulia jouaient à l'époque la carte de la provoc', y compris dans leur clip, en laissant planer le doute sur leurs préférences sexuelles. Entretenant la confusion, les deux chanteuses défendaient en parallèle leur hétérosexualité. Aujourd'hui, la première est actuellement mariée et la deuxième divorcée et maman. Mais l'image qu'elles ont véhiculé à l'époque leur colle à la peau. Dans l'esprit de nombreux spectateurs, il y a fort à parier que ce sont les deux jeunes lycéennes lesbiennes qui se sont produites en live ce soir à Sotchi. Faut-il croire que l'organisation des Jeux Olympiques a voulu adresser un message de tolérance pour apaiser les tensions, alors que plusieurs appels au boycott ont été lancés à la suite du vote d'une loi interdisant la « propagande homosexuelle » auprès des mineurs ?

Regardez la prestation de t.A.T.u. pour l'ouverture des jeux Olympiques de Sotchi


... mais n'ont pas besoin d'impliquer les enfants"


Peut-être. Ou peut-être pas ! Jeudi, le vice-premier ministre russe Dmitri Kozak rappelait aux athlètes et aux spectateurs que toute forme de promotion de l'homosexualité pendant les Jeux Olympiques était interdite, conformément à « la charte olympique et à la loi russe » (Le Figaro). Souhaitant apaiser les esprits, et alors que le monde entier focalisera son attention sur la Russie pendant pendant les deux prochaines semaines, celui-ci a tenu à préciser que « [Les gays] peuvent faire la propagande de leur orientation sexuelle », mais qu'ils n'ont « pas besoin d'impliquer les enfants ».« J'ai déjà dit cela à maintes reprises » a-t-il même ajouté avant de conclure.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus sur t.A.T.u, visitez http://www.tatugirls.com/.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés