• PureCine
  • PureMedias

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Quand les actrices porno jouissent de la musique
Dossier spécial
jeudi 21 juillet 2011 15:40
52

Quand les actrices porno jouissent de la musique

On dit que les métiers de chanteur et d'acteur sont très proches parce qu'ils nécessitent des qualités d'interprète. C'est d'ailleurs devenu monnaie-courante de voir une actrice devenir chanteuse, et vice versa. Quelques unes d'entre elles étaient même actrices dans le X avant de marquer les charts et les clips de leur empreinte ! Qui sont-elles ?
Crédits photo : ABACA
Si certaines chanteuses adoptent un style et des postures sensuelles pour allumer les garçons dans leurs clips ou sur scène, ce qui s'avère être en réalité leur fonds de commerce, elles ne sont pas pour autant actrices de films classés X, quoi que... Le clip "S&M" de Rihanna en est un exemple et démontre l'habileté de la réalisatrice Melina Matsoukas à se positionner aux frontières d'un érotisme bien calculé. En revanche, d'autres artistes n'hésitent pas à passer d'un domaine à l'autre, commençant une carrière dans le porno pour devenir chanteuse par la suite. Il y a en a bien plus que l'on croit, et ce ne sont pas forcément celles que l'on imagine jouer nues dans des films aux dialogues limités. On aurait pu croire que Mylène Farmer ou bien Madonna avait excellé dans ce domaine avant de devenir chanteuse. Mais elles ne l'ont pas été. En cherchant bien, le premier nom qui vient à nos lèvres est celui de Clara Morgane.


Clara Morgane est "Mademoiselle X"


Celle qui se fait appeler "Mademoiselle X" dans son dernier album "Nuits Blanches" (2010) est avant tout célèbre pour son charme et le glamour qu'elle affiche encore aujourd'hui, mais qu'elle n'a jamais aussi bien mis en exergue que dans des films tournés en compagnie de son ex-petit ami Greg Santauro. Dans une interview accordée l'an dernier, Clara Morgane se confiait à nous au sujet de son aventure passée et de sa reconversion : « A dix-huit ans, je suis partie vivre à Paris. J’ai eu l’expérience que tout le monde connait du X. A dix-neuf ans, j’ai tout largué. J’étais en BTS action commerciale, j’avais une vie presque tracée qui vraiment me déprimait et j’ai eu cette opportunité-là avec mon fiancé. On a fait quatre ou cinq films. J’avais vraiment envie de faire chier le monde, de dépasser mes limites, de me prouver à moi-même que j’existais et que ma vie m’appartenait. Puis, j’ai eu vingt ans et d’autres envies : on m’a proposé la présentation du "Journal du hard" sur Canal +. Évidemment, ça restait collé au sujet mais en même temps, ça m’a permis d’avoir une expérience de présentatrice. Et puis, au fur et à mesure du temps, mon goût s’est affiné. J’ai eu envie de faire les choses, d’être entourée d’artistes, et je me suis rendue compte que la musique regroupait toutes mes passions : celle de l’image, celle de l’amour, de la musique avant tout, et puis des textes que j’écrivais depuis jeune ».

« J’avais vraiment envie de faire chier le monde et de dépasser mes limites. »
A l'écoute de son dernier album, et à la lecture de ses textes, il est vrai que les mots de Clara sont osés, tout autant que les clips servant à les illustrer : « Viens goutter à mes lèvres, je sens monter la fièvre. J’aurais ta peau. Pourquoi se passer de s’embrasser ? Le soleil dort encore, j’ai le diable au corps, la nuit me jette un sort  » scande-t-elle sur un fond de musique electro-dance pour le titre "Le diable au corps". En ce qui concerne l'image, le moins que l'on puisse dire, c'est que ses clips sont toujours très attendus. L'hiver dernier, nous avions même rencontré Clara Morgane pour un décryptage de la vidéo "IL", strip-tease esthétique, nu intégral devant lequel on se serait pourtant passé de mots !

Regardez le clip "IL" de Clara Morgane :


Clara Morgane semble donc être désormais une chanteuse à part entière. Elle compte une carrière de bientôt cinq ans, deux albums et six singles. Elle poursuit actuellement une tournée des clubs en province et dans la capitale au rythme d'hymnes tendances, taillés pour les dancefloors, assez chauds pour faire transpirer tout l'été. C'est donc une "fausse reconversion" réussie si l'on peut dire, pour celle qui a fait du sexe son fonds de commerce.


Catherine Ringer a vécu "L'aventure moderne"


Le cheminement de notre Clara nationale, personnage emblématique de la culture française, est bien connu. En revanche, celui de Catherine Ringer, la chanteuse du groupe Rita Mitsouko, l'est moins. Et oui, avant de rencontrer Frédéric Chichin avec qui elle a formé ce groupe, traversant les décennies sans prendre une ride à l'aide de tubes tels que "Marcia Baila" (1984), "Andy" (1986), "C'est comme ça" (1986), ou plus récemment "Ding Ding Dong" (2007), Catherine fut une héroïne de films classés X. Elle compte une vingtaine de tournages à son actif, dont l'un avec Désiré Bastareaud (alias Giant Coocoo dans "Le miel et les abeilles" et "Les filles d'à côté"), et s'est fait photographier pour quelques magazines interdits aux mineurs pendant ce qu'elle appelle l'« aventure moderne » ("Sex Bizarre" et "Pirate").

« Ce sont des situations violentes et difficiles. »
Devenue chanteuse, elle n'hésite pas à évoquer son expérience sur des plateaux de télévision comme celui de Mireille Dumas : « Ce sont des situations violentes et difficiles où son image personnelle est complètement écrabouillée, réduite à néant » ("Sexy Folies" – 1986). Elle confiait à Christian Eudeline, dans le magazine "VSD", avoir été « entourée de gens qui étaient un peu des intellos, et qui disaient que ça allait être quelque chose d’artistique, que c’était passionnant » avant de conclure « Je faisais ça sous influence ». Quoi qu'il en soit, Serge Gainsbourg ne comprend la jeune-femme et l'insulte de «pute » et de « salope » sur le plateau de Michel Denisot. Un langage auquel le grand Serge nous avait déjà habitués à l’époque, mais qui vexe l'artiste : un grand moment de télévision !

Regardez la vidéo de Serge Gainsbourg et Catherine Ringer sur le plateau de M. Denisot :



Julia Channel : une reconversion difficile


La nouvelle à se lancer dans la musique, c'est Julia Channel. Inutile de la présenter aux habitués du "Journal du Hard" de Canal + : elle en fut la présentatrice pendant six mois en 2001, laissant par ailleurs la place à sa consœur Clara Morgane. Julia Channel a suivi un parcours similaire à celui de Clara, mettant néanmoins plus de temps à choisir la voie de la musique. Après avoir posé pour des magazines de charme tels que "Playboy" ou "Penthouse" au début des années 90, elle se lance dans le hard et tourne une centaine de films en cinq ans. Une très belle carrière s'offrait donc à elle, mais la jeune-femme a préféré raccrocher.

Julia Channel, née Julia Pinel, poursuit dans le cinéma et fait quelques apparitions, dans "Frères" en 1994, "Coup de vice" en 1996, et "Recto/Verso" en 1999. Entre temps, la belle reçoit un "Hot d'Or d'honneur", décerné par la profession (1998). Elle créé alors un site internet pour y proposer un merchandising à son image avant de se lancer dans la chanson en 2010 avec un premier titre, "All I Want", envoyé aux radios au début du mois de juillet, accompagné d'un clip tourné l'hiver dernier. Les paroles sont écrites en anglais, la musique, un brin électro : le résultat n'est ni meilleur ni moins bon que les hits up tempo du moment.

Découvrez le premier clip de Julia Channel, "All I Want" (2010) :



Duffy : bientôt dans le X ?


Pour ceux qui restent perplexes, et qui pensent que ce ne sont que des cas isolés, sachez que la célèbre Lolo Ferrari préparait sa reconversion dans la musique avant son décès brutal. Elle aurait pu apparaître dans quelques clips, à l'image de la tchèque Dasha dans le clip "Music" de Madonna (2000) ou comme la pulpeuse portoricaine Gina Lynn dans le clip "Superman" d'Eminem (2003). La Française Rebecca Lord a quant à elle préféré tourner aux côtés de George Michael dans le clip "Outside" (1998). Une brève parenthèse puisqu'elle a continué non plus seulement en tant que simple actrice, mais en tant que réalisatrice de ses propres films. Enfin, il n'est pas improbable de voir un jour une chanteuse devenir actrice dans des films pornographiques. On n'espère pas vraiment voir Duffy emprunter cette voie, pourtant des propositions lui seront peut-être soumises prochainement compte-tenu de ses propos adressés au magazine "OK" au printemps dernier : « J'ai toujours été déçue parce que dès que j'allais aux États-Unis, et que je rencontrais quelqu'un, on ne me disait jamais que j'étais une grande chanteuse. En revanche, on me disait que je devais faire du porno ! ». Pas d'inquiétude, c'est dans le film "Patagonia" de Marc Evans qu'elle a décidé de commencer sa carrière d'actrice...

Jonathan HAMARD
Ajoutez un commentaire
Aphrodisia
le 21/07/2011, 15:51
Citer
Ah ok.

On peut nominer ce site pour l'award des titres d'articles les plus douteux...
Invité
le 21/07/2011, 15:52
Citer
Consternant de bêtise...
Invité
le 21/07/2011, 16:01
Citer
Ce genre d'articles n'a rien à faire sur ce site !
C'est décevant ! Revenez à l'information ou vous finirez pas vous vous décrédibiliser tout seul
Invité
le 21/07/2011, 16:03
Citer
Je ne savais pas concernant Catherine Ringer... Comme quoi on en apprend tout les jours et que cet article n'est pas inutile contrairement à ce que disent les autres commentaires
Invité
le 21/07/2011, 16:08
Citer
Et oui ! De faire du X peut donc mener à faire de la musique. Surprenant !
Invité
le 21/07/2011, 16:08
Citer
Je ne savais pas concernant Catherine Ringer... Comme quoi on en apprend tout les jours et que cet article n'est pas inutile contrairement à ce que disent les autres commentaires


Ça va changer notre vie ! :O
Non sérieusement, on a pas de grande actualités alors bon, on ressort des vieux dossiers des placards.... Bravo la désinformation Chartsinfrance !
Invité
le 21/07/2011, 16:10
Citer
Moi je trouve l'article pas mal.
Invité
le 21/07/2011, 16:13
Citer
Je ne savais pas concernant Catherine Ringer... Comme quoi on en apprend tout les jours et que cet article n'est pas inutile contrairement à ce que disent les autres commentaires


Ça va changer notre vie ! :O
Non sérieusement, on a pas de grande actualités alors bon, on ressort des vieux dossiers des placards.... Bravo la désinformation Chartsinfrance !


C'est quoi tes grandes actualités ?
Invité
le 21/07/2011, 16:15
Citer
Sujet racoleur, titre d'un goût lamentable.
Invité
le 21/07/2011, 16:19
Citer
+1 raz le bol de vos articles niveau caniveau
Invité
le 21/07/2011, 16:19
Citer
hummmmmmm clara ...
Invité
le 21/07/2011, 16:20
Citer
la partie sur duffy est prement RACOLEUSE on lui a dit " tu devrais faire du porno" elle le raconte sans doute un peu amère est ce qu elle a evoqué une seule seconde l envie d en faire pfffffffff
Invité
le 21/07/2011, 16:23
Citer
Invité
le 21/07/2011, 16:38
Citer
la partie sur duffy est prement RACOLEUSE on lui a dit " tu devrais faire du porno" elle le raconte sans doute un peu amère est ce qu elle a evoqué une seule seconde l envie d en faire pfffffffff

Du grand Charts in France, comme d'habitude...
Invité
le 21/07/2011, 16:42
Citer
La grande Catherine Ringer est une artiste
J'ai des doutes concernant Clara Morgane

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

Votre actualité musicale préférée !

  • Mylène Farmer réédite toute sa discographie
  • Amaury Vassili rend hommage à Mike Brant
  • Nolwenn Leroy : son nouvel album le 3 novembre
  • "On the Run Tour" de Beyoncé et Jay-Z fait ...
  • "Kendji Girac" est l'album du week-end
  • Kendji sexy et séducteur pour le clip "Anda...

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu
  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours One Direction

    One Direction

    Un voyage à Orlando à gagner !
  • Concours MTV Presents

    MTV Presents

    un voyage à Glasgow pour les MTV EMA à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP