Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Covid-19 : les concerts debout de nouveau interdits en France pour freiner l'épidémie
News musique
mardi 28 décembre 2021 10 :42

Covid-19 : les concerts debout de nouveau interdits en France pour freiner l'épidémie

Alors que la France bat des records de contamination sous la menace du variant Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une série de mesures pour freiner la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19. Parmi elles ? L'interdiction des concerts en configuration debout, et des jauges de limitation pour les salles.
Crédits photo : Bestimage
L'émergence du variant Omicron fait plonger la France dans une situation sanitaire inquiétante. Plus résistant au vaccin contre le Covid-19 et plus contagieux, cette nouvelle forme de virus provoque une explosion du nombre de cas de contamination. Samedi 25 décembre, Santé publique France a comptabilisé 104.611 nouveaux cas sur les dernières 24 heures, un triste record depuis le début de la pandémie en 2020. Face à cette cinquième vague qui touche de plein fouet le pays, le gouvernement a organisé hier un nouveau conseil de défense pour instaurer de nouvelles mesures, détaillées par le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à l'hôtel Matignon. « La vaccination reste au coeur de la stratégie du gouvernement. Elle prémunit contre les formes graves du Covid. Oui la vaccination nous protège, protège les autres et les services de santé rudement mis à l'épreuve » a rappelé Jean Castex, en officialisant la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal, un projet de loi qui sera examiné à l'Assemblée nationale ce mercredi 29 décembre.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"On redevient un secteur interdit"


Parmi les autres directives annoncées, le télétravail « obligatoire » dans les entreprises à partir du 3 janvier pour trois jours au minimum par semaine, l'abaissement à trois mois du délai pour bénéficier d'une dose de rappel du vaccin ou l'interdiction de consommer debout dans les bars et cafés. Le secteur culturel, lui, déchante. Les jauges visant à limiter les grands rassemblements feront leur grand retour à compter de cette même date et pour « au moins trois semaines », a précisé le Premier ministre. Concrètement, elles sont fixées à 2.000 personnes en intérieur et 5.000 personnes en extérieur, au grand dam des artistes qui devaient se produire en concert dans les prochaines semaines. De plus, les concerts debout sont de nouveau interdits sur le territoire. Un véritable coup de massue pour l'industrie du spectacle, qui a accueilli cette annonce avec « désespoir ». « On redevient un secteur interdit. C'est terrible. Nous n'avons pas été consultés » réagit Malika Séguineau, responsable du Prodiss (syndicat national du spectacle musical et de variété), auprès de l'AFP.



La pilule est d'autant plus difficile à avaler que ces restrictions ne concerneront pas les meetings politiques et les lieux de culte. « Les secteurs économiques impactés par les décisions que la situation nous commande de prendre seront indemnisés dans le cadre de concertations qui seront sans délai, conduites par le ministre de l'économie et des finances, Bruno Le Maire » a tempéré Jean Castex, devançant la colère des professionnels déjà très durement touchés par la crise sanitaire et politique. Il y a quelques jours à peine, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot affirmait pourtant que « la fermeture des lieux de culture ou la diminution des jauges » n'était « pas à l'ordre du jour ». Plusieurs personnalités du monde du spectacle, comme Jarry, Eddy de Pretto ou Julien Doré, ont déjà clamé leur intention de se déclarer candidat à l'élection présidentielle de 2022 pour contourner ce nouveau tour de vis.
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés