Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > Le streaming a boosté le marché mondial de la musique en 2020, malgré la pandémie
Business et économie de la musique
jeudi 25 mars 2021 14:29

Le streaming a boosté le marché mondial de la musique en 2020, malgré la pandémie

L'IFPI dresse le bilan du marché de la musique enregistrée en 2020 dans le monde. Une année particulière puisque la pandémie a durement impacté les ventes d'albums et autres sources de revenus. Heureusement, la croissance du streaming permet à l'industrie de poursuivre sa dynamique positive.
Crédits photo : Pexels.com
L'année 2020 n'aura épargné personne et a eu des conséquences notables sur de nombreux secteurs professionnels, y compris l'industrie musicale. Albums reportés, fermeture des rayons culturels dans les enseignes, ralentissement des ventes... Il aura fallu au marché de la musique enregistrée un temps pour s'adapter aux contraintes imposées par la crise sanitaire et la Covid-19. Néanmoins, les nouvelles sont plutôt bonnes. Dans son rapport annuel, la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) se félicite d'observer une croissance pour la sixième année consécutive. En hausse de 7,4%, le chiffre d'affaires total du marché de la musique atteint 21,6 milliards de dollars américains, un score que n'avait plus connu l'industrie depuis... 2002 ! Moteur principal de cette progression constante ? Le streaming, et plus particulièrement les revenus générés par les abonnements payants, qui bondissent de 18,5%. Fin 2020, on recensait 443 millions d'abonnés mensuels à une plateforme comme Spotify, Deezer ou Apple Music. Couplé aux recettes des services financés par la publicité (comprendre par là : les abonnés freemium), le streaming pèse 13,4 milliards de dollars soit 62,1% du total des revenus mondiaux de la musique enregistrée, et une augmentation de 19,9% sur un an.



"Certaines choses ont changé"


« Alors que le monde est confronté à la pandémie de COVID-19, la capacité indéfectible de la musique pour consoler, guérir et remonter le moral nous est rappelée. Certaines choses sont intemporelles, comme le pouvoir d’une grande chanson ou le lien entre un artiste et ses fans. Mais certaines choses ont changé. Alors qu’une grande partie du monde est enfermée et que la musique vivante est à l’arrêt, dans presque tous les coins du globe, la plupart des fans peuvent profiter de la musique grâce au streaming » se félicite Frances Moore, la directrice générale de l'IFPI. Au niveau des ventes mondiales, sans streaming, c'est BTS qui domine la concurrence : le groupe sud-coréen a écoulé 4,8 millions d'exemplaires de "Map of The Soul : 7" et figure même en deuxième position avec "BE" (2,69 millions d'équivalent ventes, tous formats confondus). Un carton !


Les ventes physiques s'effondrent


En réalité, sans l'impulsion du streaming, le marché de la musique afficherait un bilan négatif. Les téléchargements et supports numériques, en baisse de 1,6%, ne représentent désormais plus que 6% des revenus globaux. Les ventes physiques, elles, ont reculé de 4,7% en 2020. Ce sont les CDs qui accusent le coup avec une baisse de 11,9%. En revanche, le chiffre d'affaires des vinyles explose : +23,5% ! Autre ralentissement à relever, celui des droits voisins qui comprennent les royalties pour les diffusions radio et la sonorisation des lieux publics. Ils sont en recul de 10,1%. Même constat pour la synchronisation dans les publicités, séries ou films, dont le CA chute de 9,5% « en grande partie à cause de la pandémie du COVID-19 » note l'IFPI.

Le rapport s'intéresse également aux performances selon les régions géographiques. Si l'Amérique du Sud affiche la plus forte croissance en termes de revenus (+15,9%), l'Europe, deuxième plus gros marché derrière les Etats-Unis et le Canada, progresse de 3,4% avec 6,5 milliards de dollars générés sur les 12 derniers mois. Le cas de l'Italie, l'un des pays les plus touchés par la pandémie, est significatif : le pays, confiné durant de longues périodes, a connu une croissance du streaming à deux chiffres aussi bien pour les abonnements payants (+29,5%) que pour les offres financées par la publicité (+31,6%). A noter, par ailleurs, que la France demeure le cinquième plus gros marché de la musique derrière les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni et l'Allemagne.
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés