Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Jean Castex répond au cri d'alarme des artistes et renforce les aides à la culture
C'est dit !
mardi 15 décembre 2020 10:57

Jean Castex répond au cri d'alarme des artistes et renforce les aides à la culture

Alors que des manifestations pour protester contre la fermeture des lieux culturels ont lieu dans toute la France aujourd'hui, le Premier ministre Jean Castex annonce un renforcement des aides pour soutenir un secteur en crise.
Crédits photo : Bestimage
Ils sont en colère. En ce mardi de déconfinement, les acteurs du monde culturel organisent des rassemblements un peu partout en France pour protester contre le maintien de la fermeture des salles de cinéma, théâtres, musées et autres salles de spectacle sur l'ensemble du territoire. Une quinzaine de manifestations sont prévues dans des grandes villes comme Bordeaux, Nice, Strasbourg ou Paris. Point de crispation principal ? La « politique du yoyo du gouvernement », qui ne cesse de repousser l'échéance et de demander des efforts supplémentaires à un secteur frappé de plein fouet par la crise sanitaire et économique. « Nous souffrons. La culture souffre. La culture souffre d'un manque de visibilité » martèle Patrick Bruel, qui utilise sa voix de musicien et producteur pour porter les revendications de ses confrères à l'heure où le slameur Grand Corps Malade sort la chanson "Pas essentiel" pour alerter sur le manque de considération de l'Etat, en égratignant au passage son choix de vocabulaire hasardeux durant les dernières semaines.

"L'exception culturelle, ça n'est pas l'exception sanitaire"


Invité ce matin d'Europe 1, le Premier ministre Jean Castex ne change pas de cap : prendre ces mesures, dit-il, est « une grande source de difficulté et parfois de souffrance » mais nécessaire au vu de l'évolution épidémiologique. « Il n'y avait pas d'autres alternatives, sinon je n'aurai pas pris ces décisions (...) Nous ne sommes pas sorti de cette deuxième vague. Nous avions planifié, en fonction de l’évolution de l’épidémie, un retour progressif vers l'ouverture de ces établissements. Il se trouve en France comme partout en Europe, que ces résultats ne sont as au rendez-vous donc on a décalé ces ouvertures » a-t-il expliqué face à la journaliste Sonia Mabrouk. « La culture, c'est l'âme de notre pays. Le monde de la culture, c'est l'exception culturelle, mais ça n'est pas l'exception sanitaire » a rappelé le Premier ministre, écartant d'un revers de la main toute « marque de mépris » envers ce secteur qu'il a promis « d'accompagner » financièrement dans les prochains mois, notamment via l'accord national France Relance. Ainsi, alors qu'un plan d'aide de 2 milliards d'euros a été débloqué en septembre, Jean Castex annonce « une rallonge de 35 millions d'euros pour le ministère de la Culture ».

Pour le Premier ministre, les conditions de réouverture des lieux culturels sont conditionnées à l'évolution de l'épidémie : « Nous avons fixé une clause de revoyure le 7 janvier pour voir si les conditions épidémiologique se stabilisent et s'améliorent. On pourra envisager progressivement leur réouverture ». Pas de quoi rassurer le monde culturel qui a, par l'intermédiaire des syndicats, déposé un recours devant le Conseil d'Etat relayé par près de 500 structures issues du théâtre, du cinéma ou de la musique.



Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés