Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Michel Drucker se confie après son opération du coeur : "Je reviens de très loin"
C'est dit !
mercredi 25 novembre 2020 15:11

Michel Drucker se confie après son opération du coeur : "Je reviens de très loin"

Après avoir subi une lourde opération du coeur, Michel Drucker sort du silence et donne de ses nouvelles sur RTL. Hospitalisé depuis plus de 3 mois, l'animateur évoque cette période douloureuse, sa convalescence et ses espoirs de retour à la télévision début 2021 : "J'ai eu quelques doutes sur la fin de ma carrière".
Crédits photo : Bestimage
Michel Drucker va mieux. Pourtant, nombreux sont ceux qui se sont inquiétés ces dernières semaines pour l'animateur de 78 ans qui a subi une lourde opération du coeur pour prévenir tout risque d'infarctus. « Il a eu un triple pontage. Il avait des douleurs les premiers jours, mais il est resté très courageux (...) Il doit maintenant faire de la rééducation. En trois semaines sans bouger de son lit, il a maigri et perdu des muscles. Mais il a envie de vite récupérer sa forme » révélait sa productrice Françoise Coquet dans les colonnes du Parisien, assurant qu'il ne reviendrait pas à l'antenne, pour animer l'émission "Vivement dimanche", avant février 2021. Dans la foulée, le magazine people Ici Paris indiquait début novembre que Michel Drucker avait été hospitalisé en urgence à Paris, suite à une infection, et placé en soins intensifs. Il aurait été placé en coma artificiel. Deux mois après son opération du coeur, celui qui a accompagné Johnny Hallyday ou Céline Dion dans leurs carrières se confie sur les ondes de RTL pour donner de ses nouvelles.

"La rééducation est lente, douloureuse"


« C'est très gentil de penser à moi, je reviens de très loin. J'ai eu un problème cardiaque un peu compliqué. Je suis hospitalisé depuis plus de 3 mois, (...) je refais surface peu à peu. La rééducation est lente, douloureuse, mais je tiens bon » a confié Michel Drucker, ravi que la première radio de France prenne de ses nouvelles après cet épisode difficile : « Je suis resté longtemps alité, avec ce que ça veut dire : perte de poids etc (...) J'ai gardé le moral, mais j'ai subi une opération très lourde, je suis resté 8 heures sur la table d'opération. » Ce repos forcé a été compliqué à aborder pour l'animateur, lui qui n'a pas arrêté depuis 1964 comme il le rappelle : « Subitement c'est un choc. On se retrouve coupé du monde. La crise sanitaire n'a rien arrangé. J'ai vu très peu de gens, on gamberge, on réfléchit, les nuits longues, mais c'est une expérience intéressante que j'ai vécue ».

"Il faut remonter la pente"


Saluant un personnel hospitalier « exceptionnel », Michel Drucker est prêt à regarder vers l'avenir. « Il faut remonter la pente » dit-il, tout en promettant de « lever un peu le pied ». Alors, quand l'animateur va-t-il reprendre l'animation de "Vivement dimanche" ? « J'espère revenir début 2021, on verra ça avec la direction de France 2 et de France Télévisions. (...) Je verrai où j'en suis en début d'année (...), on verra cela à la rentrée prochaine » explique le présentateur, qui avait déjà pensé à une remplaçante pour lui succéder à la tête de l'émission : la navigatrice Maud Fontenoy. « Je ne vous cache pas qu'à mon âge lorsque j'ai su que j'allais subir cette opération, j'ai eu quelques doutes sur la fin de ma carrière » glisse Michel Drucker, impatient de pouvoir retrouver toute sa vitalité : « J'ai un coeur tout neuf, mais maintenant il faut le rôder ». Et s'il y a bien une chose que l'animateur a appris durant cette période, c'est « que la santé est le bien le plus précieux ». Prompt rétablissement !
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés