Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Michael Jackson, Lady Gaga, Prince... les 5 meilleures mi-temps du Super Bowl
Dossier spécial
dimanche 03 février 2019 15:36

Michael Jackson, Lady Gaga, Prince... les 5 meilleures mi-temps du Super Bowl

Ce dimanche, Maroon 5 aura la lourde tâche d'assurer la mi-temps du Super Bowl. Accompagné de Travis Scott et Big Boi, le groupe d'Adam Levine espère être à la hauteur de l'événement. Mais réussira-t-il à faire mieux que ses prédécesseurs ? Pure Charts s'est penché sur les cinq meilleurs shows de l'histoire du Super Bowl.
Crédits photo : Montage Pure Charts / DR

Michael Jackson | 1993




En 1993, on est encore aux balbutiements de la mi-temps du Super Bowl telle qu'on la connaît aujourd'hui. Réservé auparavant à des fanfares, le spectacle est désormais assuré par des popstars et, après Gloria Estefan ou les New Kids on the Block, c'est au tour du Roi de la Pop d'être la première véritable grosse vedette à se frotter à l'exercice. Alors en plein "Dangerous World Tour", MJ fait un crochet au Rose Bowl de Pasadena (en Californie) où près de 100.000 spectateurs l'attendent. Et il n'a fallu qu'un seul geste pour tous les mettre dans leur poche. Tandis que des sosies du chanteur pullulent aux quatre coins du stade, le vrai Michael fait son entrée spectaculaire sur la scène centrale, surgissant du fond de la plateforme. Bien évidemment, le public est hystérique ! Et les tubes s'enchaînent : "Jam", "Billie Jean", "Black or White" avant de conclure sur un "Heal the World" à message : « Aujourd'hui, nous nous rassemblons pour essayer de refaire de cette planète, un lieu empli de joie, de compréhension et de bonté. Plus personne ne doit souffrir, surtout pas nos enfants ». 90 millions d'américains étaient devant leur poste durant le programme. On dit même que le passage de la star a fait exploser les chiffres qui ont ensuite chuté lors de la reprise du match.

Prince | 2007




Après le Roi, le Prince. Et quand le Kid de Minneapolis décide de se frotter aux dieux des stades, la rencontre est forcément électrique. Ce soir-là, le Dolphin Stadium de Miami doit faire face à une pluie torrentielle, mais ce n'est pas cela qui fera reculer The Artist. Sur une scène en forme de son célèbre Love Symbol, Prince dévoile un programme brut, percutant et forcément génial. Avec "We Will Rock You" et son "Let's Go Crazy" en ouverture, le message est on ne peut plus clair. Pas besoin de grosse mise en scène, seul le talent suffit ! Accompagné d'une fanfare, Prince reprend son tube "Baby I'm a Star" avant de se lancer, plus étonnamment dans des reprises de Creedance Clearwater Revival ("Proud Mary"), Foo Fighters ("Best of You") et Bob Dylan ("All Along the Watchtower") puis de de conclure évidemment sur un "Purple Rain" d'anthologie sous une pluie battante. Avec cette performance, Prince regagne clairement des points, lui permettant d'entretenir sa légende au fil des années. Encore aujourd'hui, le show princier est considéré comme la meilleure mi-temps de l'histoire du Super Bowl, avec un pic à 140 millions de téléspectateurs. Royal !

Madonna | 2012




Madonna au Super Bowl, cela sonnait comme une évidence depuis des années. Seulement, il faudra attendre 2012 avant de voir ce rêve se concrétiser. Avec cet événement de premier ordre, Madonna espère se remettre de "Hard Candy", premier véritable échec de sa carrière. Ainsi, la chanteuse orchestre la sortie de son nouveau single "Give Me All Your Luvin'", deux jours avant ladite mi-temps durant laquelle, avec la modestie qu'on lui connaît, elle arrive juchée sur un trône de reine égyptienne au son de "Vogue". Les années passent mais les tubes et la légende reste. Entre "Music", "Express Yourself" et un final dantesque sur "Like a Prayer", Madonna surprend en invitant les feu-LMFAO ainsi que Nicki Minaj et M.I.A., cette dernière se fendant d'un doigt d'honneur sur scène, sur le nouveau single de la popstar. Malheureusement, davantage que la performance en elle-même, c'est le geste de la chanteuse d'origine tamoule qui fait scandale et que tout le monde retiendra. Pour la Madone, qui espérait faire d'une pierre deux coups pour cartonner avec "MDNA", c'est quelque peu raté, malgré les 112 millions d'américains devant leurs postes. D'autant plus que 2012 sera une année noire pour la star, marquée par des polémiques en tous genres.

Katy Perry | 2015




A l'image de ses clips, Katy Perry a vu les choses en (très) grand pour son passage au Super Bowl. Sortant de l'exploitation à succès de "Prism", la chanteuse américaine sait que cette performance sera le climax de sa carrière. Et pour marquer les esprits, la popstar décide de débarquer sur un tigre mécanique géant, entonnant son immense tube "Roar" en traversant le terrain de foot. Dans une tenue littéralement de feu, Katy rejoint ensuite la scène centrale circulaire, jouant avec les animations au son de "Dark Horse". Mais pas le temps de souffler pour la chanteuse qui accueille Lenny Kravitz le temps d'un duo très rapide sur un "I Kissed A Girl" remanié façon rock. C'est Missy Elliot qui remplacera le rockeur quelques minutes pour "Get Ur Freak On" et "Work It". Les deux grands moments du spectacle ont été sans aucun doute les singles interprétés issus de "Teenage Dream" : le morceau-titre et "California Girls" ont transformé la scène en plage californienne avec planches géantes et requins en caoutchouc tandis que "Firework" a été le véritable clou du show avec feu d'artifice à foison pendant que la star traversait le stade sur une plateforme en forme d'étoile filante. Coloré, excentrique et fou, la mi-temps de Katy Perry a véritablement marqué les esprits et les américains ne s'y sont pas trompés puisqu'ils étaient 118,5 millions de téléspectateurs en moyenne à le suivre. C'est tout simplement un record d'audience pour le Super Bowl !

Lady Gaga | 2017




En acceptant de se produire au Super Bowl, Lady Gaga est consciente qu'elle joue gros. Son dernier album en date, "Artpop", a été un succès mitigé et la star doit absolument regagner des points après la sortie de "Joanne" quelques mois auparavant. Pari réussi, car avec cette performance, Gaga met ses frasques de côté, remet les points sur les i et rappelle à tout le monde la machine à tubes qu'elle est depuis 2008. Dans un costume futuriste et se lançant du haut du stade, la Mother Monster ne perd pas de temps et démarre sur les chapeaux de roues avec "Poker Face". S'en suivront les non moins célèbres "Born this Way", "Téléphone" ou l'inévitable "Bad Romance". Si certains lui auront reproché de forcer un peu pour présenter son nouveau single "Million Reasons", cette performance permet à Lady Gaga de revenir au sommet. Le même jour, elle vend près de 150.000 disques et titres tandis que sa tournée américaine annoncée dans la foulée est un véritable succès de billetterie. Du côté audience, Lady Gaga fait très fort en signant la deuxième meilleure audience de tous les temps avec 113 millions de téléspectateurs.
Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP