Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Festival > Les Eurockéennes de Belfort battent un record de fréquentation pour leurs 30 ans
Festival
mercredi 11 juillet 2018 13:45

Les Eurockéennes de Belfort battent un record de fréquentation pour leurs 30 ans

Pour leurs 30 ans, les Eurockéennes de Belfort ont battu leur record de fréquentation. Grâce à une programmation mêlant Orelsan, Liam Gallagher et Shaka Ponk, le festival majeur de Bourgogne-Franche-Comté a compté pas moins de 135.000 entrées et ce malgré l'explosion du budget sécurité.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage
C'est le temps des records ! Après Solidays et ses 212.000 spectateurs et Garorock avec 145.500 billets vendus malgré un dimanche annulé, ce sont les Eurockéennes de Belfort qui côtoient les sommets. Pour sa 30ème édition, le festival de Bourgogne-Franche-Comté a frappé fort avec une programmation dantesque étalée sur quatre jours : Orelsan, Texas, Nine Inch Nails, Macklemore, Liam Gallagher, Queens of the Stone Age ou Shaka Ponk, pour ne citer qu'eux ! A l'heure de la fermeture dimanche soir, le festival peut se féliciter de comptabiliser 135.000 entrées sur cette édition, battant le record de 2017 avec 130.000 billets vendus (grâce aux performances de Booba, Arcade Fire ou Jain).

Explosion polémique du budget sécurité


Les quatre jours avaient pourtant commencé sous les mauvais auspices avec un jeudi marqué par des averses diluviennes. Même Orelsan et son fameux "La pluie" n'a pas pu faire grand chose à part séduire les festivaliers trempés. Les Eurockéennes ont ensuite continué sous le soleil avec pas moins d'une soixantaine de concerts. « On a proposé un projet artistique clair, sans trop regarder dans le rétroviseur, mais en retrouvant quelques artistes qui ont marqué l'histoire du festival comme Queens of the Stone Age, FFF ou Nine Inch Nails » déclare le directeur du festival Jean-Paul Roland.

Malgré la bonne tenue des concerts, les Eurockéennes ont été entachées par une mini-polémique concernant le budget alloué à la sécurité. En effet, celui-ci a explosé passant de 30.000 à 258.000 euros en une année. Les organisateurs étaient montés au créneau mercredi face à cette augmentation jugée « exubérante » et risquée pour l'avenir financier du festival. Sophie Elizéon, préfète du territoire de Belfort, affirme avoir voulu « communiquer l'enveloppe maximale théorique pour mobiliser 270 gendarmes » : « Il n'est bien entendu pas question de facturer cette somme-là » a-t-elle renchéri. De son côté, Matthieu Pigasse (le président du festival) se veut rassurant sur la situation : « Il faut tenir compte des circonstances locales et faire preuve de discernement ». Il a ensutie confirmé la tenue d'une 31ème édition, également sur quatre jours, supposément du 4 au 7 juillet 2019 !

Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP