Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > All Saints, Christophe, M83 : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 09 avril 2016 13:40

All Saints, Christophe, M83 : 3 albums au banc d'essai

Chaque semaine, Pure Charts passe en revue trois albums incontournables du moment pour un débrief en quelques lignes. Cette fois, les All Saints reviennent ravir les nostalgiques avec "Red Flag", Christophe nous emporte dans "Les vestiges du chaos" et M83 frappe fort avec "Junk". Verdict !
Crédits photo : Montage Pure Charts / DR

All Saints | "Red Flag"


Strike ! Le précédent album des All Saints avait déçu et les fans pensaient que le girls band ne se reformerait jamais. Finalement, à la surprise générale, Melanie, Shaznay, Nicole et Natalie renaissent dix ans plus tard sur "Red Flag", beaucoup plus abouti et cohérent. Si l'addictif premier single "One Strike" fait le lien avec leur ancien répertoire, les quatre chanteuses renouvellent globalement leur son avec subtilité et une élégante modernité, sans jamais tomber dans l'excès. La première partie, plus sage, sans risques peut-être, se veut rassurante pour les fans de la première heure avec des titres brumeux et pop ("Make U Love Me", "One Woman Man", hit potentiel), avant que les beats s'intensifient et surprennent parfois ("Puppet on a String", single deep-house évident, le dancehall "Ratchet Behaviour"). Fortes, imparfaites mais en harmonie, les All Saints prouvent que la magie opère encore. JG

Ça ressemble à l'album idéal de All Saints en 2016
A écouter : "This Is A War", brillant et puissant, "Pieces", tout droit sorti du passé, "One Woman Man", "Fear", féérique
A zapper : "Summer Rain", moins inspirée




Christophe | "Les vestiges du chaos"


Paradis retrouvé. Le grand public connait surtout Christophe pour les tubes "Aline" et "Les mots bleus". Revenir en 2016 était donc forcément risqué. Mais l'artiste, avec modernité mais surtout beaucoup de justesse, prouve qu'il est tellement plus que ça sur ce nouvel album vénéneux "Les vestiges du chaos". Aussi étrange qu'intrigant, ce disque est une véritable expérience. Sans se mettre de limites, et avec une bonne dose d'audace, Christophe, entouré de Boris Bergman ou Jean-Michel Jarre, propose au public d'aller sur "de nouvelles voies", comme il le confie sur la déroutante piste d'ouverture "Définitivement", sensuelle et électro. Tout au long du projet très cinématographique, les langues se mélangent, le piano hante, le mystère s'épaissit, les synthés enivrent... Perchée et poignante, la voix de Christophe n'a pas pris une ride et ses expérimentations nocturnes ("Mes nuits blanches") croisent des ballades toujours poétiques et sublimes, qui remuent un tas de choses à nous faire fondre en larmes ("Lou", "Drone", "E Justo" avec la voix hypnotisante d'Anna Mouglalis). Christophe est grand, pour ceux qui en doutaient encore. Mention spéciale aux textes de Laurie Darmon. JG

Ça ressemble au "Retour vers le futur" de Christophe
A écouter : "Océan d'amour" et "Dangereuse", deux immenses chefs d'oeuvre, "Tu te moques", malicieuse et enivrante
A zapper : "Définitivement" et "Les vestiges du chaos", qui met un peu de temps à prendre du relief




M83 | "Junk"


Passion MTV. Le succès foudroyant de "Midnight City" et l'album "Hurry Up, We're Dreaming" ont fait de M83 la nouvelle coqueluche des États-Unis. Courtisé par le tout-Hollywood, le frenchy a trouvé la parade pour ne pas s'enfermer dans un univers onirique dont il a déjà exploré les recoins avec l'appétit d'un explorateur : bousculer ses habitudes ! Le regard toujours tourné vers les étoiles, source inépuisable d'inspiration, avec une folle envie de liberté, Anthony Gonzalez signe un disque furieusement pop, fou et psychédélique construit comme un vibrant hommage aux 80's. Truffé de références, "Junk" (à traduire par "bazar") est aussi bordélique que son titre le laisse supposer. Les synthétiseurs bouillonnants de "Do It, Try It" ou la guitare cosmique de "Go!" laissent place à de francs moments d'accalmie comme la ballade "Atlantique Sud" (en français !) avec Mai Lan. Derrière la voix de sirène de la chanteuse française se cache d'ailleurs les meilleurs moments du disque : le dingo "Lazer Gun" ou l'étonnant "Bibi the Dog" témoignent d'un esprit punk jusque-là insoupçonné ! Fidèle à lui-même, le musicien ne peut s'empêcher quelques errances mélancoliques le temps de ballades vertigineuses dignes de ses BO ("Solitude"). Sa vraie force ? Réussir à faire cohabiter toutes ses envies et les guests (Beck, Susanne Sundfor, Jordna Lawlor, Steve Vai...). Passionnant ! YR

Ça ressemble à une déclaration d'amour punk pour la génération MTV
A écouter : "For The Kids", "Laser Gun", "Time Wind" feat. Beck, "Do It, Try It", le sublime "Sunday Night 1987"
A zapper : "Moon Crystal", qu'on jurerait tiré de la bande-son des "Sims", l'instrumentale et dispensable "Tension"


La rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP