Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Gwen Stefani, Gavin James, Alice on the Roof : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 19 mars 2016 16:20

Gwen Stefani, Gavin James, Alice on the Roof : 3 albums au banc d'essai

Chaque semaine, Pure Charts passe en revue trois albums incontournables du moment pour un débrief en quelques lignes. Cette semaine, Gwen Stefani fait son comeback avec "This Is What the Truth Feels Like", Alice on the Roof se dévoile en douceur avec "Higher" et Gavin James bluffe sur "Better Pill". Verdict !
Crédits photo : Montage Pure Charts / DR

Gwen Stefani | "This Is What the Truth Feels Like"


The Sweet Escape. Dix ans après son dernier projet solo, Gwen Stefani est de retour. Après deux singles bancals avec Pharrell Williams, la chanteuse a tout recommencé de zéro. Entourée de Mattman & Robin, Greg Kurstin ou Stargate, elle saute à pieds joints dans une synth-pop sans risques pour nous raconter son divorce et sa résurrection ("Used To Love You"). Tentant de refaire des tubes comme à la grande époque, Gwen essaie parfois de renouer avec la folie de ses premiers disques ("Red Flag", "Naughty"...) mais ses tentatives se transforment souvent en fiasco. Malgré ce virage plus sage et quelques emprunts à d'autres popstars, Gwen ne perd jamais vraiment son ADN, distillant parfois quelques touches ragga bienvenues ("You're My Favorite", "Where Would I Be?"..). Car si l'album est bien trop long (17 pistes sur la version Deluxe) et part dans tous les sens, Gwen Stefani possède cet incroyable magnétisme grâce à son timbre sensuel. Au final, aucun tube à l'horizon mais quelques pistes entêtantes à mettre dans sa playlist 2016. C'est déjà bien. JG

Ça ressemble au reboot brouillon de Gwen Stefani
A écouter : "Make Me Like You" so Kylie, "Send Me A Picture", envoûtante, "Rare", coup de coeur
A zapper : "Rocket Ship" et "Obsessed", irritantes


Gavin James | "Bitter Pill"


Du cachet à revendre. Débarqué des terres irlandaises avec sa guitare en bandoulière et son piano dans la valise, Gavin James est prêt à conquérir les coeurs. Avec sa sensibilité exacerbée, le jeune musicien se situe à la croisée des chemins entre la folk d'Ed Sheeran et la pop romantique de Sam Smith. Les mélomanes à fleur de peau ne pourront pas y résister ! L'entame de son premier album aligne en effet les tubes potentiels avec une dextérité chirurgicale. Habité et passionné, touchant et juste, Gavin James réussit à nous immerger dans un univers doux et tourmenté, où amour naissant, rupture ("Ghost"), distance, harcèlement ("22"), larmes et rires dépeignent un tableau joliment mélancolique. Mais plutôt que de sombrer dans le misérabilisme, Gavin James préfère panser ses blessures à coups de petites touches d'espoir et à travers un falsetto vertigineux agissant comme un antiseptique ("For You"). Et quand le besoin s'en fait sentir, les cordes s'emballent : en écoutant "Say Hello", on est regonflé à bloc pour affronter la folle course de la vie ! La recette est parfois facile, mais l'exécution est superbe. Une révélation. YR

Ça ressemble au premier album d'un talent brut
A écouter : "Remember Me", "Bitter Pill", "Coming Home" et "Nervous", une pure merveille
A zapper : "Two Hearts", moins percutant que les autres morceaux




Alice On the Roof | "Higher"


Nouvelle Star. Ne vous fiez pas aux apparences. La jeune et délicate Alice On the Roof a déjà tout d'une grande. Révélée dans "The Voice" en Belgique (impensable à l'écoute du disque), la demoiselle installe un univers mature et solide, frôlant la perfection. Armée de sa voix sur le fil et une interprétation faussement fragile, la chanteuse raconte ses tourments amoureux sur des productions impeccables signées Tim Bran (London Grammar...). La magie opère dès les premières notes. En élévation et avec une élégance maitrisée, Alice on the Roof multiplie les atmosphères, le spleen en équilibre, sans jamais perdre son cap. On pense à Birdy sur le langoureux et minimaliste "Let Me Down", à la danoise Oh Land sur "Sound Of Drums", et même à Jessie Ware à l'écoute de "Feel Tonight", enivrant et 80's. Sans surenchère, Alice nous enveloppe dans son écrin de douceur, tout en faisant résonner les synthés, avec une envie irrépressible que ses mélodies entrent en tête ("Mystery Light", "Lucky You", "Monopoly Loser"...). Pari réussi, même si l'ensemble manque peut-être d'un tout petit grain de folie. JG

Ça ressemble à l'album de la relève
A écouter : "Like a Dying Rose", sombre et captivant, l'aérien "Easy Come Easy Go" à couper le souffle, "On the Roof", planant, "Race in the Shadows"
A zapper : "Lucky You", un peu facile


La rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP