Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de The Voice > Satine harcelée après "The Voice Kids" : la candidate raconte son calvaire
C'est dit !
samedi 21 novembre 2020 10:21

Satine harcelée après "The Voice Kids" : la candidate raconte son calvaire

Satine Wallé, ancienne candidate de "The Voice Kids", est revenue sur le harcèlement scolaire "insoutenable" qu'elle a subi suite à son passage dans l'émission. La chanteuse de 16 ans dit avoir été victime d'insultes et de "coups" qui l'ont poussée à déménager : "C'est allé trop loin".
Crédits photo : Capture d'écran Dailymotion
Les émissions avec des enfants les exposent-ils au danger ? C'est la question que se sont posés les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" ce jeudi 19 novembre sur C8. Satine Wallé, une ancienne candidate de "The Voice Kids", était invitée de l'émission présentée par Cyril Hanouna pour raconter le harcèlement qu'elle a subi suite à son passage dans le télé-crochet de TF1. C'est lors de la deuxième saison de "The Voice Kids" en 2015 que Satine, alors âgée de 10 ans, fait sensation. Dès son audition à l'aveugle sur "Il m'a montré à yodler" de Manon Bédard, la jeune candidate séduit Patrick Fiori, dont elle rejoint l'équipe, avant d'échouer au stade des Battles. Sauf qu'après sa participation au télé-crochet, la chanteuse a vécu un véritable enfer, comme elle le raconte aujourd'hui sur le plateau de TPMP mais aussi dans "Satine et Compagnie, tout pour la musique", un roman junior décliné en deux tomes dans lequel elle raconte sa vie.

"Je me suis dit : 'Ils vont me tuer' "


Désormais âgée de 16 ans, Satine est revenue sur cette période « très compliquée » où elle a été victime de « harcèlement scolaire ». « On pense tous que c'est de la jalousie mais c'est quelque chose qui est presque insoutenable. Ça a commencé par des petites remarques, puis les remarques sont devenues plus blessantes » se désole l'adolescente, qui explique que cet harcèlement s'est poursuivi avec des remarques (« Tu te la pètes », « Tu prends la grosse tête »), puis des insultes (« Sal*pe », « p*te ») et « des coups » : « On me poussait, on me faisait tomber, on me mettait des claques, des coups de poings ». Face à cet acharnement, Satine s'est vue obligée de déménager : « Au bout du troisième coup, on s'est dit que ce n'était vraiment pas normal (...) C'est allé trop loin. Je me suis dit : "Ils vont me tuer". Le pire c'est le coup de poing, que j'ai réussi à esquiver, parce que vraiment ce n'était pas possible. J'ai eu tellement peur ».



Un véritable choc pour Satine, d'autant plus que pour elle, participer à "The Voice" était un véritable rêve. « On adorait le chant. Je suis née dans la musique, mes parents, ça fait 30 ans qu'ils sont dans la musique » explique-t-elle, évoquant par la même occasion qu'un psychologue était présent dans les coulisses de l'émission pour faire « des entretiens de 10/15 minutes pour chaque candidat ». Malgré cet épisode douloureux, Satine dit aujourd'hui aller mieux et mener « une vie d'ado normale » : « J'ai eu 16 ans il y a un mois. [C'est tranquille], je suis en première maintenant (...) Aujourd'hui tout va bien, je gère les cours, YouTube, le livre ». Ce qui n'empêche pas la jeune artiste d'assurer que son cas n'est pas isolé : « Il n'y a pas que les gosses qui font des émissions de télé pour enfants qui se font harceler. Mais la telle médiatisation, le tel poids et la pression qu'il y a sur les épaules d'un gosse quand t'as 6 ans, que tu fais une émission et que tu rentres à l'école (...) Quand t'es gamin, tu n'as pas le temps de prendre du recul, donc évidemment que tu t'en prends plein la gueule ».

Satine Wallé sort aujourd'hui "Satine et Compagnie, tout pour la musique" dont le second tome, publié le 18 novembre dernier, revient sur le harcèlement scolaire qu'elle a vécu. Elle espère ainsi réveiller les consciences autour de ce sujet grave, comme elle l'explique à France 3 Marne : « Les plus jeunes doivent avoir conscience de ces atrocités et puisque je les ai vécues, je peux me mobiliser et raconter l'enfer que c'était (...) Chaque personne réagit de sa façon, mais si certaines se reconnaissent en moi, je leur conseillerais de se calmer et de ne pas se poser trop de question. Il faut en parler, notamment à ses parents qui sont les premiers à pouvoir aider. Ce n'est jamais de votre faute ».
Théau BERTHELOT
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés