Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de The Rolling Stones > Les Rolling Stones menacent de porter plainte contre Donald Trump
C'est dit !
lundi 29 juin 2020 15:15

Les Rolling Stones menacent de porter plainte contre Donald Trump

Après Queen ou Pharrell Williams, les Rolling Stones s'en prennent à Donald Trump. Le groupe de rock menace le président américain de poursuites judiciaires s'il continue à utiliser, sans autorisation, une de leurs chansons lors de ses meetings.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage
Les Rolling Stones partent en guerre. Le mythique groupe de rock menace Donald Trump de poursuites judiciaires si ce dernier continue à utiliser la chanson "You Can't Always Get What You Want", lors de ses meetings. Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood disent être en relation directe avec la BMI (Broadcast Music, Incorporated), l'organisme américain de protections des droits musicaux. « La BMI a informé l'équipe de campagne de Trump au nom des Stones que l'utilisation non autorisée de leurs chansons constituerait une violation de son accord de licence (...) Si Donald Trump n'en tient pas compte et persiste, il sera poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et joué une musique dont il n'a pas les droits » indique un communiqué de l'organisme, partagé par Deadline et retweeté par le groupe, récemment de retour avec l'inédit "Living in a Ghost Town".

Une utilisation qui dure depuis quatre ans


Comme le précise Deadline, Donald Trump a commencé à utiliser la ballade des Rolling Stones lors de sa campagne présidentielle de 2016. Malgré les réclamations du groupe, l'actuel président des Etats-Unis a continué d'utiliser le titre sans la permission de la bande. La BMI précise que les portes-paroles de Donald Trump n'ont pas encore répondu « à cette date » aux demandes des Rolling Stones. Depuis quatre ans, de nombreux artistes se sont insurgés contre l'utilisation de leurs chansons lors des meetings du chef d'état américain, sans l'autorisation des principaux intéressés. C'est notamment le cas de Neil Young, Adele, R.E.M, Queen, Pharrell Williams ou encore Panic ! At The Disco. Très récemment, c'est la famille de Tom Petty qui est montée au créneau après que le titre "I Won't Back Down", de l'artiste disparu en 2017, a été utilisé lors du meeting de Donald Trump à Tulsa. « Tom Petty n'aurait jamais voulu qu'une de ses chansons soient utilisée pour une campagne haineuse. Il aimait rassembler les gens » précise le communiqué.

Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez rollingstones.com, ou la page Facebook du groupe.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie des Rolling Stones sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip The Rolling Stones - Come On
The Rolling Stones
Clip The Rolling Stones - All The Way Down
The Rolling Stones
Clip The Rolling Stones - Good Times, Bad Times
The Rolling Stones
Clip The Rolling Stones - Let It Loose
The Rolling Stones
Clip The Rolling Stones - Short And Curlies
The Rolling Stones

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés