Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de The Cure > The Cure réédite l'album "Disintegration"
News musique
mercredi 28 avril 2010 08:00

The Cure réédite l'album "Disintegration"

Album majeur de la discographie de Cure et disque phare des années 80, "Disintegration" est le plus gros succès de la bande de Robert Smith, avec plus de 3 millions de copies écoulées dans le monde. Vingt-et-un an après, il a droit à son tour à une édition Deluxe aux petits oignons, signée Robert Smith.
Robert Smith continue en effet sa série de rééditions des albums de Cure avec ce bijou noir de l’époque new wave. Sorti le 1er mai 1989, "Disintegration" est le huitième album studio du groupe.

Saoulé par le succès commercial grandissant, surtout après le septième album "Kiss Me Kiss Me Kiss Me", dont plusieurs singles ont été des tubes comme le désormais classique "Just Like Heaven", Robert Smith entre dans une dépression. Avant l’enregistrement de "Disintegration", Robert Smith se rend compte qu’il va avoir 30 ans et s’angoisse, car tous les chefs d’œuvres ont été signés par des artistes avant qu’ils atteignent cet âge. Du coup il se met à écrire et composer seul avant d’envoyer les démos au reste du groupe. Les titres sont sombres, lents, Robert Smith cherchant à s’éloigner de l’ambiance pop de "Kiss Me...", pour retrouver le côté sombre de "Pornography". Dans une ambiance tendue, l’enregistrement de l’album se termine avec le départ de Lol Tolhurst, exclu du groupe à cause d’un gros problème de boisson qui est arrivé à bout de la patience de Robert Smith.

En découvrant l’album, le label Elektra a décalé la sortie pendant plusieurs mois, pensant que le groupe allait droit dans le mur. Mais une fois sorti, l’album devient vite un succès. Les fans sont séduits. Malgré l’ambiance sombre du disque, plusieurs titres tranchent par leur accessibilité, notamment "Lullaby" qui a été un carton sur les radios du monde entier y compris aux US, "Pictures Of You" ou encore "Lovesong", classé 2ème du Hot 100. Le "Melody Maker" a fait de "Disintegration", le meilleur album de l’année 1989.

Visionnez le clip de The Cure, "Lullaby" (1989) :


Peu après la sortie, The Cure s’embarqua dans le "Prayer Tour", affichant complet à chaque date et atteignant des jauges de 40 000 personnes par soir, notamment à Wembley mais aussi aux US où le groupe remplit le Dodger Stadium de 50 000 places, avec les Pixies en première partie. Dépassé par ce succès que Robert Smith ne souhaitait pas d’une telle ampleur, le groupe est ensuite rentré en Angleterre pour terminer avec une prestation en tête d’affiche au festival de Glastonburry.


Coffrets 3 CDs et double vinyle


Plus de vingt ans après sa sortie, cet album culte retrouvera une seconde jeunesse, le 31 mai prochain dans les bacs. Car en plus d’une remasterisation des titres, Robert Smith a puisé dans ses trésors pour enrichir ce coffret 3 CDs d’une deuxième rondelle composée de vingt titres rares, que ce soit des lives ou des démos pour la plupart totalement inédits. Le troisième CD offre pour la première fois l’intégralité du live "Entreat Plus", c'est-à-dire l’album "Disintegration", entièrement interprété en live lors d’une date à Wembley en 1989 et pour la première fois en bonne qualité. Un double vinyle viendra également ravir les collectionneurs.
Thierry CADET

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP