Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Taylor Swift > Taylor Swift agressée sexuellement par un DJ : la popstar remporte une bataille judiciaire
News musique
lundi 14 août 2017 16:00

Taylor Swift agressée sexuellement par un DJ : la popstar remporte une bataille judiciaire

En pleine bataille judiciaire avec un DJ qu'elle accuse d'agression sexuelle, Taylor Swift a remporté la première manche. L'homme, qui la traînait devant les tribunaux pour avoir nui à sa carrière, a été débouté de sa plainte par un juge fédéral.
Crédits photo : Bestimage
Depuis plusieurs jours, Taylor Swift est au coeur d'un démêlé judiciaire l'opposant à David Mueller, un DJ qu'elle accuse d'agression sexuelle lors d'une séance photo. Les faits remontent au 2 juin 2013. Avant un concert au Pepsi Center de Denver, la chanteuse américaine a pris la pose en coulisses avec l'homme de 55 ans et sa petite amie Shannon Melcher. Ce dernier aurait alors profité de l'instant pour attraper son postérieur sous sa jupe. « Il m'a bien attrapé les fesses, longuement. Il est resté collé à la peau nue de ma fesse alors que j'essayais de me dégager. Sa main ne lâchait pas. C'était très choquant. Il ne m'était jamais rien arrivé de la sorte avant » a témoigné l'interprète de "Blank Space" jeudi, lors du quatrième jour d'un procès civil où elle réclame, à titre symbolique, un dollar de dommages et intérêts.

"Il l'a touché"


Alors qu'elle avait dans un premier temps décidé de ne pas engager de poursuites contre son bourreau présumé, Taylor Swift a déposé plainte devant le tribunal suite au procès que lui a intenté David Mueller. Celui-ci estime que les allégations de la popstar lui ont coûté sa carrière et ont détruit sa réputation, et réclamait à ce titre trois millions de dollars. L'animateur, embauché par la radio Kygo, avait été renvoyé deux jours après l'incident. Mais le juge fédéral William Martinez, chargé d'examiner l'affaire, a tranché en faveur de Taylor Swift. Vendredi, David Mueller a été débouté de sa demande : le luge a estimé que ce dernier et son avocat n'avaient pas fourni assez de preuve montrant que Taylor Swift avait personnellement été impliquée dans son renvoi. En revanche, un jury devra déterminer si sa mère, Andrea Swift, et Frank Bell, tous les deux membres de son équipe de management, sont coupables « d'interférence dommageable ».

Blanchie de tout soupçon, Taylor Swift peut désormais se concentrer sur sa contre-plainte. En plus de son témoignage, deux autres témoins sont venus caractériser l'incident d'agression. Le garde du corps de la chanteuse, Greg Dent, a assuré qu'il avait vu Mueller « mettre sa main derrière elle et la glisser sous sa jupe ». « Il l'a touché, elle a sursauté » a-t-il témoigné sous serment, précisant que la réaction de Taylor Swift sur le moment prouvait qu'il s'était passé quelque chose d'anormal. Stephanie Simbeck, l'autre témoin qui avait pris la photo de Taylor Swift et du couple, a déclaré qu'elle avait vu « la main de Mueller sur ses fesses ». De son côté, David Mueller a admis avoir touché l'artiste mais nie avoir été en contact direct avec son postérieur. « J'ai pensé que c'était sa cage thoracique » s'est-il justifié. Le procès doit se poursuivre cette semaine.
Yohann RUELLE
Retrouvez Taylor Swift sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez "1989", le dernier album de Taylor Swift sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP