Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Star Academy > Star Academy : qui est Michael Goldman, le directeur de la nouvelle saison ?
News musique
samedi 15 octobre 2022 19 :30

Star Academy : qui est Michael Goldman, le directeur de la nouvelle saison ?

Le retour de la "Star Academy", c'est ce soir sur TF1 ! Le directeur de cette nouvelle saison n'est autre que Michael Goldman, le fils de Jean-Jacques Goldman. Pour l'occasion, Purecharts revient sur le parcours de cet entrepreneur et producteur, derrière quelques succès que le public connaît.
Crédits photo : Capture d'écran TF1
La "Star Academy" rouvre ses portes après neuf ans d'absence. La dixième saison de l'emblématique télé-crochet est de retour dès ce vendredi soir sur TF1 pour une saison qui promet autant de nouveautés que de nostalgie. Ainsi, Nikos Aliagas rempile à la présentation, tandis que Robbie Williams est le parrain de ce cru 2022. Et après Alexia Laroche-Joubert, Nathalie André ou Armande Altaï, le directeur de la "Star Academy 10" n'est autre que Michael Goldman, le fils de Jean-Jacques Goldman. Un choix aussi étonnant que logique au vu de sa fructueuse carrière dans l'industrie musicale depuis deux décennies. Mais qui est vraiment Michael Goldman ?

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Le fondateur de My Major Company !


Né le 24 juillet 1979, Michael Goldman est le fruit de l'union entre Jean-Jacques Goldman et Catherine Morlet. Se passionnant très vite pour le rap et électro, il obtient un stage chez BMG en tant que directeur artistique grâce à son oncle Robert. Nommé "directeur artistique junior", il fonde en 2002 Bamago, une société d'édition musicale qui signe notamment Yannick Noah ou Amel Bent. Mais son grand fait d'armes a lieu en 2007 : cette année-là, il co-fonde My Major Company, un label d'un genre nouveau puisqu'il est participatif. Ainsi, le public peut soutenir financièrement de jeunes artistes. Les internautes peuvent investir des parts de 10 euros sur des projets qui les ont séduit, en contrepartie de quoi ils recevront une rémunération sur les ventes physiques. Dès qu'un musicien atteint un financement de 70.000 euros, il est envoyé en studio et peut sortir son album.

Le premier à atteindre ce cap n'est autre qu'un certain Grégoire. Son premier album "Toi + Moi" (2008), emmené par l'immense tube éponyme, se vend à plus d'un million d'exemplaires en France. Le label donnera aussi naissance aux succès de Joyce Jonathan ou Irma mais aussi au projet de reprises "Génératon Goldman", dont les deux volumes sortis cumulent plus d'un million de ventes. « Nous ne nous situons pas en opposition aux majors. Au contraire, nous en reprenons le savoir-faire et l'associons au vent de liberté qu'apporte le Web communautaire. Certaines distribueront nos disques, et je n'exclus pas que MMC soit un jour racheté par l'une d'elles » confiait-il dans un portrait pour Libération en 2008. Au milieu des années 2010, My Major Company se lance dans le financement de films avant de mettre fin à ses activités en 2016. Entre temps, Michael Goldman fonde Tipeee, une plateforme de financement participatif en ligne. Ayant plusieurs cordes à son arc, il participe aussi à l'écriture des paroles du tube "Petite soeur" de Lââm mais aussi de plusieurs titres de Judith, candidate de la saison 6 de "Star Academy".


Aujourd'hui, Michael Goldman rejoint donc l'aventure en tant que directeur de la nouvelle saison. Un rôle qu'on lui a proposé à la surprise générale mais qu'il a accepté avec entrain, puisqu'il se décrit comme un « boulimique de télé-crochets musicaux depuis des années ». « Les équipes de la production d'Endemol et de DMLS TV (coproducteurs de l'émission) m'ont proposé ce rôle. J'ai été très surpris. Cela m'a paru être un énorme tournant pour l'émission parce que je ne suis pas trop du genre à régler les problèmes d'ambiance entre les élèves ou de ponctualité des candidats » a-t-il indiqué dans les colonnes du Parisien. S'il n'est pas un personnage très connu du grand public, son nom suffit à lui valoir une notoriété certaine. D'ailleurs, Michael Goldman décrit la "Star Academy" comme « complètement culte » dans une vidéo présentée durant la conférence de presse de TF1 : « Je travaillais en maison de disques à l'époque. Ça a complètement révolutionné la musique en France. Je crois que depuis, on peut dire qu'un artiste sur deux qui a émergé vient de télé-crochet ».

Michael Goldman mise sur la "bienveillance"


S'il garde « une dizaine » de souvenirs des précédentes saisons, Michael Goldman assure avoir « toujours été d'accord avec les Français sur le choix des gagnants ». Et ce, même s'il a une préférence pour Nolwenn Leroy dont il est « un fan absolu de la voix ». « Mais c'est sûr que Gregory [Lemarchal], c'était très fort. C'est ce gamin-là qui vient de Savoie, qui prend le micro et tout s'éclaire. C'est ce que j'adore » poursuit-il. Pourquoi a-t-il décidé de rejoindre l'aventure ? « Parce que ça m'éclate ! C'est très engageant pour plein de sujets. Mais la vérité, le fond du truc, c'est que si ça ne m'éclatais pas de le faire, j'aurais dit non tout simplement » sourit le désormais directeur.

Et quelle approche va-t-il adopter au cours des six semaines d'émission ? « Malgré toute la machine qui sera mise en place, je vais essayer d'apporter à chacun d'entre eux ce dont ils ont besoin pour devenir meilleurs » indique le producteur, qui se réjouit de « bosser avec la crème de ce qui se fait en France » en terme de professeurs et professionnels. Il apportera d'ailleurs « de la bienveillance » aux candidats : « C'est un métier qui est tellement dur et ce sont des mômes qui sont à un moment charnière de leur vie, ils vont se décider s'ils font de la musique ou pas. C'est une compétition quand même, c'est quelque chose de dur. Je pense qu'un peu de bienveillance entre nous, ça fera du bien à tout le monde ». Il garde d'ailleurs un souvenir particulier des auditions des futurs académiciens : « Ils sont tous arrivés en disant qu'ils faisaient la Star Ac' pour ne pas avoir de regrets. Ça m'a bouleversé de voir des mômes de 20 ans arriver avec une telle sagesse et une telle volonté de bien faire. (...) A travers les Français, c'est un rendez-vous qu'ils ont avec eux-mêmes. C'est grâce au regard des Français qu'ils vont devenir de meilleurs artistes ». Rendez-vous dès ce samedi soir pour découvrir les premières images de cette nouvelle saison.
Théau BERTHELOT
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés