Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Sneazzy > "Zéro Détail" : Sneazzy répond à la polémique sur son texte menaçant contre Pascal Praud
C'est dit !
mardi 10 mars 2020 11:33

"Zéro Détail" : Sneazzy répond à la polémique sur son texte menaçant contre Pascal Praud

Après la polémique suscitée par les paroles de sa chanson "Zéro Détail" avec Nekfeu, dans lequel il profère des menaces contre le journaliste Pascal Praud, Sneazzy a tenu à s'expliquer dans un communiqué. Le rappeur assure vouloir "faire passer des messages à travers des punchlines" mais "ne souhaite aucune violence".
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage
C'est la polémique qui secoue le monde médiatique depuis ce week-end. Le rappeur Sneazzy est au coeur d'un scandale à cause des paroles de sa nouvelle chanson "Zéro Détail", partagée avec Nekfeu. Dans celle-ci, l'ancien membre du collectif 1995 s'attaque aux médias au détour de quelques paroles qui ne sont pas passées inaperçues : « Les journalistes salissent l'islam, sont amateurs comme Pascal Praud (sal*pe) / Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche / Je suis musulman et je suis fier de l'être / On va jamais m'traîner dans la boue ». Une pique directement adressée à l'animateur de "L'heure des pros", qui défraie régulièrement la chronique dans son émission diffusée sur CNEWS. Lundi matin, le journaliste a tenu à réagir à ces paroles sur le plateau de son émission, se disant « extrêmement étonné ». « C'est une méthode de discussions expéditives et on me dit que ces menaces de morts sont punies sévèrement : 5 ans de prison et 45 000 euros d'amende, donc je réfléchis à la suite à donner à ces menaces » a prévenu Pascal Praud, qui aurait reçu des centaines de messages de soutien.

"Mes seules armes sont mes mots"


Face à l'ampleur de la controverse, Sneazzy a tenu à répondre dans un long communiqué partagé sur ses réseaux sociaux. Le rappeur dit avoir « découvert avec stupéfaction (...) le détournement des paroles » dont il est le seul auteur, précise-t-il. « Je suis rappeur, je jongle avec les mots/maux pour faire passer des messages et des émotions personnelles à travers des "punchlines" » continue-t-il. Selon lui, les couplets de sa chanson ont été « sortis de leur contexte » et « mal compris » : « Ils peuvent interroger, mais, je ne suis pas là pour viser ou mettre au ban qui que ce soit (...) Je dénonce ici, certains journalistes qui ont tendance à éditorialiser leur point de vue, ciblant très souvent, le même groupe de personne. Je les représente ici à travers la figure de M. Praud ».

Nekfeu rappelé à l'ordre par Universal


Sneazzy, dont le clip de "Zéro Détail" a été retiré de YouTube, précise que le "ça" de la phrase « Ça mérite une balle dans le cervelet » exprime « la haine qui peut exister contre les musulmans et la volonté de les faire taire », avant de rappeler une nouvelle fois ne pas avoir voulu « attiser la haine ni proférer des menaces » envers Pascal Praud. « Je ne souhaite aucune violence, puisque je dénonce justement celle qui peut abattre sur la communauté musulmane. Je me battrai toujours pour que tout le monde ait le droit à la liberté d'expression. Car ma seule forme d'expression est ma musique, et mes seules armes sont mes mots » conclut Mohamed Amine Khemissa, de son vrai nom.

Selon Le Figaro, Universal Music, la maison de disques de Nekfeu appartenant au groupe Vivendi (tout comme le groupe Canal + dont fait partie CNEWS), a « envoyé un mail de rappel à l'ordre » à l'auteur de "Dans l'univers", expliquant que les paroles de la chanson de Sneazzy « sont inadmissibles et que Nekfeu, en participant à ce morceau, les a cautionnés ».

Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés