Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Shy'm > Shy'm a vaincu son trac au Zénith de Paris
Nous y étions
mercredi 21 décembre 2011 10:32

Shy'm a vaincu son trac au Zénith de Paris

Première date de sa toute première tournée en six ans de carrière : Shy'm a convaincu son public avec un spectacle très axé sur la danse. Beaucoup de bonnes idées, une excellente performance de la part de la chanteuse, mais plusieurs points restent perfectibles. Le show gagnera sans nul doute avec le temps, le potentiel étant réel.
Crédits photo : ABACA
Shy'm peut afficher le "V" de "Victoire" ! Elle a réussi son pari en tenant son public en haleine pendant plus d'une heure quarante au Zénith de Paris. En six ans de carrière, la chanteuse comptant une panoplie de tubes à son actif n'était encore jamais partie en tournée. Le Zénith convenait tout à fait à ce spectacle à la hauteur des attentes. On ne savait pas vraiment dans quel registre Shy'm allait s'illustrer hier soir, mais on se doutait qu'elle ne proposerait pas un simple piano/Voix. Pas de première partie : le show débute à 20h40. Et c'est tant mieux. Sur scène, ou plutôt dans les airs, la jeune femme fait son entrée debout sur un trapèze en forme de cercle. Bienvenue dans l'arène ! Juste-au-corps sexy, regard fixe et visage fermé : Shy'm a le trac. Elle n'hésitera pas à le confier au public, en chantant le titre "Ma peur", extrait de son deuxième album "Reflets", comme dans ses mots, quelques minutes après le début du concert. Les tubes s'enchaînent sans temps mort : "Je sais" et "Victoire" sont à leur tour interprétés. La chanteuse se met à l'aise : la danse semble lui procurer de bonnes sensations.

La mise en scène est soignée : un écran géant trône en haut d'un grand escalier. La quasi-totalité des titres sont habillés par des vidéos parfois un peu kitsch et pas toujours adaptées aux morceaux. Shy'm chante juste et l'on ne comptera même pas les fausses notes sur les doigts d'une main. De quoi faire taire les mauvaises langues qui accusaient Shy'm de ne pas s'être produite plus tôt sur scène en raison d'une voix un peu trop faiblarde. Une seule choriste suffira pour lui rendre la pareille et les soutiens vocaux sont assez rares. Un bon point ! D'autant que les ballades mettent en exergue son organe : "Ne pars pas" et "T'es parti" en premier lieu. L'artiste monte sur une balançoire pour se suspendre dans les airs comme le public des premiers rangs de la fosse est suspendu à ses mots. C'est sur ce second titre qu'un couple de danseurs présente un véritable ballet. Une chorégraphie technique et parfaitement exécutée. La danse, c'est l'autre point fort de ce spectacle. La presque totalité des morceaux est mise en scène avec un groupe de six danseurs. Sensualité et précision sont au rendez-vous pour toutes ces chorégraphies. Ce n'est pas pour rien que Shy'm a remporté l'émission télévisée "Danse avec les stars" (TF1) le mois dernier. Son compagnon Maxime Dereymez a d'ailleurs rejoint la chanteuse pour quelques pas. Petit clin d’œil !

La sensualité, c'est aussi celle de Shy'm dans sa combinaison noire laissant entrevoir ses plus belles formes. Un atout que la chanteuse sait mettre en avant sans tomber dans la vulgarité. Notamment sur le titre "Prendre l'air", l'un des moments forts de ce show. Une prestation remarquable pour laquelle Shy'm termine avec une chorégraphie en solo sur le devant de la scène. Quelle énergie ! La chanteuse est particulièrement dynamique et parvient à emporter avec elle la foule. Très communicative, elle renvoie l'image d'une artiste comblée. On apprécie le tableau "J'entends encore les mots" : néons verts fluo et gestuelle originale. Le titre a spécialement été remixé, lui donnant un "rythme infernal". On aime un peu moins le tableau où l'artiste est assise sur un fauteuil en forme de gâteau. Perruque rose et bonbons en tout genre en fond de scène pour "La première fois", "Si tu savais" et "Je suis moi". Il n'est pas sans rappeler le spectacle "California Dreams Tour" de Katy Perry… Entre temps, Shy'm a souhaité intégrer un medley acoustique de quelques titres qu'elle affectionne particulièrement. Sont revus "La javanaise" de Serge Gainsbourg, "Petite Marie" de Francis Cabrel, "Don't Stop The Music" de Rihanna et "Alors on danse" de Stromae.



Le final est plus tonique avec la reprise de ses deux derniers singles sous forme d'un rappel : "En apesanteur", qui gagne en intérêt sur scène, et "Tourne", dans sa version radio mais quelque peu remixée pour lui redonner la pêche de la version originale. Shy'm se dépasse sur ce dernier titre et n'oublie pas de remercier son public. Elle peut être heureuse d'avoir accompli ses rêves d'enfants, ce qui lui a permis de s'épancher quelques instants. Du potentiel pour cette tournée mais beaucoup de points restent perfectibles. La prestation de Shy'm est très bonne. Elle est une artiste de scène, indéniablement, mais le show gagnera, espérons-le, avec quelques semaines de répétition.
Jonathan HAMARD
Suivez l'actualité de Shy'm sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l’album "Prendre l’air" de Shy'm.
Regardez le nouveau clip de Shy'm, "En apesanteur" :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)
  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP