Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Buzz > Actualité de Nicki Minaj > Une rappeuse indienne dénonce la pollution en reprenant "Anaconda" de Nicki Minaj
Buzz
jeudi 06 août 2015 16:14

Une rappeuse indienne dénonce la pollution en reprenant "Anaconda" de Nicki Minaj

Choquée par la pollution existant à Kodaikanal, en Inde, la rappeuse Sofia Ashraf a décidé d'attaquer multinationale Unilever en chanson. En détournant "Anaconda" de Nicki Minaj dans sa vidéo "Kodaikanal Won't", elle est à la tête d'un buzz mondial. La rappeuse américaine a réagi... ainsi que la firme !
Crédits photo : Montage Pure Charts
Un an après le succès de son single "Anaconda", Nicki Minaj se retrouve au coeur d'une nouvelle affaire... bien malgré elle. A l'époque, la rappeuse avait choqué de nombreux internautes avec sa chanson très explicite et son clip sulfureux, où twerk, fessiers et lap dance étaient au programme. Visionnée plus de 495 millions de fois sur YouTube, sa vidéo a permis au morceau de grimper sur la deuxième marche du Billboard Hot 100, et donc de devenir le meilleur classement de la carrière de Nicki Minaj aux Etats-Unis.

Si certains évoquaient une surenchère de la vulgarité, nocive pour la jeune génération, "Anaconda" a également inspiré une artiste indienne. Une rappeuse, nommée Sofia Ashraf, a pris son courage à deux mains afin de retravailler le texte de ce tube, pour alerter le gouvernement et l'opinion publique des ravages de la pollution.

"Clean up your mess !"


Accompagné d'une pétition, "Kodaikanal Won't" dénonce les agissements de la multinationale Unilever (Lipton, Axe, Ben & Jerrys...), qui aurait pollué, selon l'artiste, la ville de Kodaikanal et ses forêts avec du mercure à cause d'une usine fabriquant des thermomètres. Adressée au PDG d'Unilever Paul Polman, et signée par près de 45.000 personnes, elle réclame le nettoyage du site et des alentours, et une compensation des travailleurs.

Le New Indian Express rapporte que cette pollution aurait causé la mort de 45 anciens employés et de 12 de leurs enfants. Dans sa vidéo, devenue virale avec 1,8 million de vues en moins d'une semaine sur YouTube, Sofia Ashraf pointe du doigt une contamination, parle de « poison dans les sols » et se dit prête à se battre jusqu'à ce que justice soit rendue. Alertée, Nicki Minaj a simplement tweeté "Wow" en relayant un article évoquant ce buzz.

Regardez la vidéo "Kodaikanal Won't" :



Devant un tel engouement sur Internet, Unilever est sortie du silence sur Twitter afin de se défendre : « La sécurité est notre priorité numéro un. Des études approfondies n'ont démontré aucune nocivité auprès des travailleurs ou de l'environnement à Kodaikanal ». Un communiqué complet a été publié sur le site officiel de la firme, rappelant que dix réunions avec des employés du personnels ont été organisées depuis 2014.




« Nous avons agi pour nettoyer le sol dans des locaux de l'usine » s'est défendue Unilever, dans l'attente de pouvoir continuer avec l'aval des autorités locales. Un rapport d'une ONG indienne, le Community Environmental Monitoring, avait récemment révélé « des niveaux élevés de mercure toxique dans la végétation et les sédiments recueillis dans le voisinage ».
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Nicki Minaj - Up In Flames
Nicki Minaj
Clip Nicki Minaj - Moment 4 Life
Nicki Minaj
Clip Nicki Minaj - Whip It
Nicki Minaj
Clip Nicki Minaj - Masquerade
Nicki Minaj
Clip Nicki Minaj - HOV Lane
Nicki Minaj

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP