Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Mylène Farmer > Clip de "City of Love" : Mylène Farmer se mue en créature monstrueuse pour Pascal Laugier
Clip
dimanche 20 décembre 2015 11:44

Clip de "City of Love" : Mylène Farmer se mue en créature monstrueuse pour Pascal Laugier

Hurlez d'effroi ! Réalisé par le cinéaste français Pascal Laugier, le nouveau clip de Mylène Farmer transforme la chanteuse en une créature démoniaque qui hante les murs d'un manoir à la "Psychose". A découvrir sans plus attendre !
Crédits photo : Capture d'écran AlloCiné
Avec "City of Love", Mylène Farmer renoue avec une certaine tradition qu'était venue mettre entre parenthèses la vidéo, élégante mais classique, de "Stolen Car" : celle des clips à l'écriture et la photographie inspirées par le 7ème art. Pour succéder à son duo avec Sting, la star de la chanson française a jeté son dévolu sur l'une des pistes les plus lumineuses de son 10ème album "Interstellaires". Sur quelques notes de piano et un refrain aérien, elle y confie ses tourments puis le salut qu'elle trouve grâce à l'amour. Et c'est bien le message qu'elle veut faire passer à travers sa nouvelle réalisation à l'esthétique léchée.

Celle-ci est signée du spécialiste du cinéma d'horreur en France, Pascal Laugier, dont l'esprit machiavélique a notamment accouché du radical et dérangeant "Martyrs" (2008). Le metteur en scène s'était fait connaître en 2004 avec "Saint Ange", dans lequel Virginie Ledoyen et Lou Douillon cherchent à percer le mystère d'un orphelinat hanté. Sa source d'inspiration ? "Gior­gino", le thril­ler de Laurent Bouton­nat qui mettait en vedette Mylène Farmer en 1994.


Les premières secondes du clip de "City of Love" plantent le décor : un grand et sombre manoir, rappelant celui de "Psychose" (1960) d'Alfred Hitchcock, est balayé par des bourrasques lors d'une nuit d'orage. A l'extérieur de cette demeure, comme entre ses murs, tout parcelle de vie n'est plus. Le perron jonché de colombes mortes est là pour en témoigner. Là encore, c'est au maître de l'épouvante et l'un de ses plus célèbres films, "Les Oiseaux" (1963), qu'il est fait référence. Alors que la pluie bat les carreaux et que les araignées ont repris leur droit sur le mobilier, une voix grésillante s'élève d'une radio. Soudain, à la fenêtre, une main blanchâtre et griffue surgit ! Elle appartient à une créature albinos aux ailes atrophiées, le crâne recouvert de longs pics couleur de sang, qui erre et hante les lieux, perdue, apeurée...

[Découvrez le clip "City of Love" de Mylène Farmer :



7 heures de maquillage


Vous l'aurez compris, c'est Mylène Farmer qui se cache derrière ce costume effrayant ! Une transformation saisissante, rappelant "Edward aux mains d'argent", qui a nécessité pas moins de six heures et demie de maquillage avant chaque prise de vue. C'est au château de Cham­bly, dans l'Oise, que Pascal Laugier a choisi de plan­ter ses camé­ras à la mi-novembre pour deux jours de tournage de nuit. Habituée à renverser les codes, Mylène Farmer insuffle une part d'humanité au monstre qu'elle incarne. Car au détour de ses déambulations, l'étrange animal se prend d'affection pour un buste en bois... Le court-métrage prend alors une vraie dimension poétique !
Yohann RUELLE
Retrouvez l'actualité de Mylène Farmer sur le site non-officiel mylène.net.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Mylène Farmer.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Mylène Farmer - Je Te Dis Tout
Mylène Farmer
Clip Mylène Farmer - Sois Moi - Be Me
Mylène Farmer
Clip Mylène Farmer - Diabolique Mon Ange
Mylène Farmer
Clip Mylène Farmer - Psychiatric
Mylène Farmer
Clip Mylène Farmer - Eaunanisme
Mylène Farmer

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP