Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Mano Solo > Mano Solo : son nouvel album le 28 septembre
News musique
jeudi 02 juillet 2009 14:00

Mano Solo : son nouvel album le 28 septembre

Mano Solo publiera son nouvel album "Rentrer au port", dès le 28 septembre prochain. Un disque emprunt de poésie rock, indépendante et farouche. Le chanteur sera par ailleurs en concert sur la scène de l'Olympia de Paris, le 12 novembre.
Attachant, fragile, dur, lumineux, puissant, tel sera le huitième album studio de Mano Solo, "Rentrer au port", en bacs dès le 28 septembre, signé chez Wagram.

Le chanteur revient donc au sein d'un label, après avoir proposé aux internautes de l'aider dans son autoproduction par une souscription à l'avance destinée à payer les frais de promotion une fois son album réalisé. Par cette démarche, l'artiste souhaitait se démarquer de l'industrie classique tout en montrant que la production artistique a un coût. Par cette expérience et le peu de souscripteurs internet (2 800), Mano Solo essaye de démontrer que s'il peut s'autoproduire aujourd'hui, c'est uniquement sur un nom et une carrière déjà établie. Ce n'est pas à un artiste débutant qu'une banque prêterait une somme pareille. Les 35 000 exemplaires d'"In The Garden" vendus dans les bacs rembourseront la banque, sans offrir à l'artiste le moindre moyen de produire le prochain.
«L'autoproduction, ça ne peut pas marcher. J'en ai vendu 2 800 par souscription et le distributeur du CD n'a pas fait son boulot. Je suis la preuve vivante qu'on ne peut pas se passer des majors. J'en ai marre de ces médias qui n'arrêtent pas de cracher sur elles. Sans Warner, Mano Solo n'existerait pas. Ces firmes, ce ne sont pas des mécènes, elles sont là pour se faire du blé. C'est normal que ces gens te jettent si tu n'es plus compétent à leurs yeux. Pourquoi devraient-ils garder ceux qui ne vendent plus ? Ceux qui ne rencontrent pas leur public doivent dégager, c'est tout. Il y en a marre de ces considérations. La presse est complice de ça. Il faut arrêter de se leurrer : oui, le piratage nuit à la diversité et MySpace, c'est pathétique, ça fait peur, ce n'est pas là qu'on trouve l'avant-garde. Personne en France n'a été révélé grâce à ça. Le MP3, ce n'est pas faire la révolution, c'est fabriquer des chômeurs. Si j'avais ce pognon je pourrai produire mes disques sans faire la manche chez Wagram ! Non mes amis, je prends 500 euros de cachet sur les 16 000 que coûte mon concert. Et là le dernier chèque reçu de chez Warner pour huit albums chez eux... 4 500 euros. Faut que j'attende six mois pour le prochain. Alors l'impôt sur la fortune, j'en suis très loin, très très loin. Que croyez vous ? Il me viendrait d'où ce pognon ? Des ventes de disques qui ne se vendent plus ? Des droits d'auteurs pour un type qu'on entend jamais en radio ni en télé ? Pour la plupart des gens il suffit qu'un type soit une fois invité sur un plateau pour qu'une machine à fantasmes se mette en branle. Le mec il est connu, il n'a plus de soucis à se faire, on peut donc tout dire et penser sur lui, sans jamais réfléchir. Et à l'heure actuelle n'importe quelle justification bidon pour pouvoir télécharger l'esprit tranquille, devient une vérité qui circule à la vitesse du Net» a déclaré Mano Solo au magazine belge "Le Soir".

Emmanuel Cabut aka Mano Solo, est né à Châlons-sur-Marne en avril 1963. Il est le fils du dessinateur Cabu - ayant longtemps œuvré pour la chanteuse Dorothée, et d'Isabelle Monin, co-fondatrice du magazine consacré à l'écologie, "La Gueule ouverte". Dès 17 ans, il joue dans un groupe punk, Les Chihuahuas, au sein duquel il est guitariste mais c'est au début des années 90 qu'il passe derrière le micro et interprète ses propres textes. Son premier album solo, "La Marmaille nue" sortira en 1993. En parallèle à sa carrière de chanteur, Mano Solo développe d'autres talents. Il dessine et peint, notamment les pochettes de ses albums. Il écrit aussi et avec l'argent gagné grâce à la musique, il monte sa propre société d'édition (La Marmaille nue) et publie deux ouvrages. En 1995, un recueil de poèmes, "Je suis là", et en 1996, un roman, "Joseph sous la pluie".
Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez manosolo.net, ou son MySpace officiel.
Redécouvrez le clip de Mano Solo, "Au creux de ton bras" (1993) :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP