Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de LMK > LMK (Eurovision France) en interview : "Avec "Magique", j'envoie un message girl power"
Interview
jeudi 28 janvier 2021 18:44

LMK (Eurovision France) en interview : "Avec "Magique", j'envoie un message girl power"

En lice dans "Eurovision France : c'est vous qui décidez", émission durant laquelle le public élira en direct sur France 2 l'artiste qui représentera la France à l'Eurovision 2021, LMK ne compte pas faire de la figuration. Elle se confie sur sa chanson féministe "Magique" et nous dévoile ses ambitions de victoire. Interview !
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Ta chanson "Magique" a-t-elle été écrite pour l'Eurovision ?
C'est un grand oui ! On a fait plus d'un mois de studio pour avoir la bonne recette. Un morceau qui me représente à 100%, dans mes deux univers qui sont diamétralement opposés : la musique classique, avec ma formation de base qui est la harpe, et ma passion pour le ragga dancehall, qui m'a donné envie de d'écrire mes propres textes et mélodies. C'était un vrai challenge et je pense qu'on a réussi le pari !

« Je ne pensais pas avoir le profil pour ce concours »
C'est quoi la recette d'une bonne chanson pour l'Eurovision ?
Il y a deux recettes possibles je pense : l'émotion, avec quelque chose d'assez fort et profond, et le côté entraînant, festif. Je pense avoir mixé les deux sur "Magique". Mon message est assez intense, mais au final la chanson se veut positive, légère, qui donne envie de danser.

Comment t'es-tu retrouvée en lice dans "Eurovision France : c'est vous qui décidez" ?
On m'a proposé de soumettre ma candidature, tout simplement. J'étais assez surprise au début parce que je ne pensais pas avoir le profil pour ce genre de concours. Mais je me suis : "Pourquoi pas !". J'ai réfléchis une demi-heure à peine, je n'allais pas dire oui tout de suite au téléphone, j'avais besoin de me poser un peu ! (Rires)

« La scène, c'est ce que je préfère »
Tu avais peur de ce que représente l'Eurovision et de peut-être chanter devant 200 millions de téléspectateurs ?
Franchement, non. La scène, c'est ce que je préfère. J'ai une grosse expérience de ce côté-là, donc c'est ce qui me stresse le moins. Au contraire, la scène ça m'excite, je maîtrise, j'aime beaucoup. J'ai déjà envie d'être là-bas ! C'est plus le côté télé, les caméras, la promo, les interviews, qui me stressent un peu. Mais je commence à être à l'aise avec ça.

Regardez le clip "Magique" de LMK :



Tu es fière de représenter le ragga dancehall à ce concours ?
Ma "condition", c'était d'arriver avec un morceau qui me ressemble, qui ne me travestisse pas dans mon style. Evidemment on a fait des ajustements, je n'allais pas arriver avec un truc ultra gang. Il faut être intelligent aussi. Ce qui me rend super fière, c'est de mettre en lumière un style qui n'est pas forcément mainstream en France.

« Je voulais dire aux femmes de s'assumer »
Quelle image avais-tu de l'Eurovision ? Tu connaissais un peu ?
Oui, j'avais une image de quelqu'un de lambda, d'un truc hyper connu mais dans lequel je ne me voyais pas forcément. Mais en réalité, on peut en faire ce qu'on veut ! Tant que le morceau je l'assume, ça rend cool l'Eurovision pour moi !

Quel message souhaites-tu passer avec "Magique" ?
Je voulais envoyer un message assez girl power, positif, entraînant, qui appelait les femmes, mais aussi les hommes, je ne veux pas être sectaire... Mais je suis une femme donc c'est plus facile pour moi de parler aux femmes. Je voulais leur dire de s'assumer avec leurs différences, d'oser s'affirmer dans n'importe quel milieu, artistique ou professionnel. Dire qu'il y a de la place pour tout le monde !

« Mon féminisme n'est pas hardcore »
Tu te considères comme féministe ?
Bien sûr, à 2000%. Mon féminisme n'est pas hardcore et contre les hommes, loin de là. J'aimerais représenter le fait d'être une femme qui s'assume et qui n'a pas peur d'aller au bout de ses rêves.

Quels sont les atouts de ta chanson, selon toi ?
L'originalité dans le style, avec l'alliance de la harpe et du ragga dancehall. La chanson est pleine d'ondes positives. Après cette année 2020, les gens ont besoin de soleil dans leur vie, je pense.



Représenter la France à l'Eurovision, ça signifie quoi pour toi ?
Ce serait une fierté incroyable ! Ce serait de me dire qu'en 2021 on peut représenter la France à l'Eurovision avec un autre style que la chanson française. Pour moi, ce serait une avancée incroyable car on est dans une ère où l'urbain est partout sur les ondes. Et je trouve que dans les médias mainstream, on ne le représente pas encore assez.

« Je peux ramener un bon score à la France »
Tu me parlais tout à l'heure de ton expérience de la scène, peux-tu m'en dire plus ?
J'ai une carrière en tant que LMK dans l'underground ragga dancehall, en France et à l'international. C'est un milieu très petit, pas connu mais qui ramène beaucoup de gens. C'est un chemin sous-terrain. J'ai commencé à 18 ans, comme il n'y a pas beaucoup de filles et que j'ai rencontré les bonnes personnes, je me suis retrouvée sur de gros festivals comme Glastonbury au Royaume-Uni.

C'est un atout pour toi !
Carrément ! La scène, c'est mon truc, même si, parmi les autres candidats, il y en a aussi qui ont fait beaucoup de scène. Le fait de savoir que l'international me "valide" sur scène, c'est assez rassurant. Si j'arrive à aller jusqu'à Rotterdam, sincèrement et sans prétention, je pense que je peux ramener un bon score à la France. J'ai remarqué qu'étonnamment les étrangers sont un peu plus sensibles à ma musique que les Français. Il faut que j'y aille ! (Rires)

Comment tu vois la concurrence ?
Ça me challenge encore plus. C'est excitant d'être face à des artistes et des chansons de qualité. Je ne suis pas mauvaise perdante, j'apprécie tout le monde ici, et je souhaiterais tout le bonheur à celui ou celle qui gagnera. Mais j'ai quand même envie de gagner !
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés