Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Kendji Girac > Kendji en interview : "Je ne pense pas être un produit"
Interview
vendredi 30 octobre 2015 14:27

Kendji en interview : "Je ne pense pas être un produit"

Fier et heureux. C'est le portrait que l'on pourrait dresser du chanteur rencontré il y a quelques jours pour la sortie de son deuxième album "Ensemble". Fier parce qu'il en a co-écrit et co-composé l'intégralité des titres, et heureux parce que le succès lui a ouvert les bras avec son premier disque qui vient de franchir le seuil du million de ventes. Rencontre avec Kendji Girac, un jeune homme de 19 ans qui garde les pieds sur terre.
Crédits photo : Raphaël Année
Propos recueillis par Jonathan Hamard.

J'imagine que tu es fier de ton double disque de diamant. Qu'est-ce que ça te fait d'avoir vendu autant que Stromae et Adele avec ton premier album ?
Je me dis toujours que c'est incroyable. Mais c'est aussi beaucoup de travail ! On a quand même été sur les routes de toute la France pour en arriver là. C'est aussi une très grande fierté pour moi. Encore une fois, c'est incroyable.

Le succès a-t-il agi sur toi comme une pression pour ce deuxième album ?
Oui, un peu... (Sourire) Mais là aussi je suis fier de ce nouveau disque. J'ai bien travaillé dessus. On est à un niveau au-dessus du premier album. J'imagine qu'il y a beaucoup de personnes qui s'attendaient à ce que mon disque "Ensemble" soit une simple copie du premier, qu'on y retrouve le même style de chansons. Alors, oui, on reste dans le même registre mais il y a un peu plus de recherches et plus de mélodies. C'est plus joli encore ! Il y a des solos de guitare, des ballades…

« Cet album est plus personnel »
Qu'est-ce qui le différencie du premier album ?
J'ai entièrement co-composé et co-écrit cet album. Donc il est plus personnel. C'est ce qui change. C'est ce que j'aurais voulu faire sur le premier mais je n'en ai pas eu l'opportunité.

Quel bilan tires-tu de cette nouvelle expérience ?
J'ai surtout gagné en confiance. Je porte aussi beaucoup plus d'amour pour la musique maintenant. Dès qu'on crée une musique et qu'on devient auteur, on ressent quelque chose de magique. Je suis comme un fou quand j'écoute une chanson de moi-même. Ça me donne envie de continuer, d'écrire et de composer encore plus.
« Je ne vais pas rester enfermé chez moi ! »

D'écrire pour d'autres ?
A mon avis, ce sera un petit peu plus tard encore. Parce que c'est quelque chose de difficile écrire. C'est pour ça que pour l'instant, je co-écris avec différents auteurs.

Sur cet album, tu es donc en première ligne. Si le public aime moins, c'est toi qui devras te remettre en question.
Oui. C'est vrai. C'est intéressant comme remarque. (Sourire) Si ça ne marche pas, ce sera vraiment moi. Dans ce cas-là, il faudra que je passe à autre chose ou à un autre style.

Tu enchaînes déjà avec un second disque, n'est-ce pas un peu trop rapide ?
Disons que je n'avais pas le choix. Avec le succès du premier album et grâce à la tournée, j'ai eu beaucoup d'inspiration. J'ai très vite travaillé avec des musiciens pour ne pas perdre le fil de cette inspiration. Et puis j'avais aussi très envie d'aller travailler en studio pour partager des titres plus personnels avec le public.

Jusqu'à présent, tu abordes des thèmes relativement légers ou comme tu le dis toi-même très personnels. Est-ce qu'on imaginer qu'un jour tu chantes des morceaux plus engagés ?
Non. Je préfère rester sur les thèmes que j'aborde actuellement. Je ne veux pas me retrouver au milieu de débats qui sont trop loin pour moi, que je ne maîtrise pas. Je ne peux pas m'aventurer sur des terrains que je ne connais pas.

Écoutez le nouveau titre "Les yeux de la mama" de Kendji :


Tu es devenu très populaire, à tel point qu'il est difficile pour toi de sortir sans être vu. Comment gères-tu cette soudaine notoriété ?
Je fais quand même les choses que j'ai envie de faire et je me dis tant pis. Je ne vais pas me cacher non plus et rester enfermé chez moi. C'est vrai que c'est un peu plus dur maintenant de sortir dehors ou d'aller boire un verre. Mais parfois je tente quand même.

Et comment accueilles-tu l'engouement de tes fans ?
Je pense que je gère très bien la relation avec mes fans. Je suis très content. Je sais qu'ils me suivent beaucoup. Et moi aussi d'ailleurs.

Le public et la musique ne te laissent d'ailleurs pas beaucoup de place pour la vie privée.
Ah, ça… la vie privée… Ce sera pour plus tard. J'ai le temps. (Sourire)

« J'espère ne pas nuire à la carrière de Lilian Renaud »
Tu ne crains pas que ton succès écrase Lilian Renaud, le dernier lauréat du télé-crochet "The Voice" qui t'a révélé ?
Non, je ne pense pas. Le public peut très bien accepter son style comme il a accepté le mien. Il est ouvert d'esprit. J'espère ne pas nuire à sa carrière. Je ne veux surtout pas être un frein. S'il réussit, je serai encore plus content. Il a fait le même chemin que moi. Il a démarré comme moi j'ai démarré.

Autre talent révélé par "The Voice" : Louane. De son côté, elle a entamé dans le même temps une carrière au cinéma. Le Septième Art t'attire-t-il aussi ?
Pourquoi pas ! Mais plus tard alors. Je viens de terminer cet album et j'aime vraiment beaucoup la musique. Il y a en plus une belle tournée qui s'annonce pour bientôt. Donc il n'y a pas de film prévu pour le moment. J'avoue que j'aime bien jouer la comédie. Je sors mon petit talent d'acteur dans le clip "Me quemo". (Sourire)

Regardez le nouveau clip de Kendji, "Me quemo" :


Quel film est-tu allé voir récemment ?
Comme tu t'en doutes, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour aller au cinéma ces derniers temps. Mais j'ai quand même vu il n'y a pas très longtemps le film "Everest". C'est un film qui m'a touché.

Il y a peu, Shy'm a expliqué sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" qu'elle était consciente d'être un produit, « comme beaucoup d'autres artistes populaires qui passent à la télévision » pour reprendre ses mots. Les chroniqueurs ont d'ailleurs salué sa lucidité et son honnêteté. Te considères-tu toi aussi comme un produit ?
Je ne pense pas être un produit. Il y a des gens qui m'aident à faire ma musique. Assurer des concerts et travailler en studio, ça m'aide à grandir dans la musique. Ça m'aide aussi de mon côté à moi. Je ne suis pas un produit parce que j'adore ce que je fais. Et d'ailleurs, je n'aimerais pas que les gens me prennent pour ça.

Être gitan, c'est un art de vivre et une culture aussi. Est-ce que d'après toi tu as contribué à faire changer le regard d'une large majorité de Français sur ta communauté ?
Bien sûr ! Je ne me considère pas comme un porte-parole mais j'ai ouvert quelques portes. On n'est pas tous les mêmes. Il faut arrêter avec les clichés qui nous remontent 50 ans en arrière. Le regard des gens a changé sur cette communauté. J'ai eu des retours positifs.

« Le regard sur les gitans a évolué »
Dans ta communauté, on a aussi l'impression que les regards changent ?
Oui. On me l'a dit. On me remercie chaque jour de représenter la communauté. Certains se sentent bien mieux acceptés. Les gens ont envie d'apprendre de plus en plus les uns des autres.

Tu as récemment chanté avec Maître Gims pour le concert de la 500ème de "Taratata". Penses-tu comme il l'a dit qu'il a participé à ton succès, puisque tu t'es fait connaître avec une reprise de son titre "Bella" ?
Oui. Je suis d'accord. Quand j'ai publié ma reprise de "Bella" sur Internet, j'ai fait quand même pas mal de vues. J'imagine que ça l'a aidé lui aussi. (Sourire) Mais pour le moment, il n'y a pas de duo de prévu. Peut-être plus tard.

Le 7 novembre, tu repartiras peut-être avec le trophée de l'Artiste masculin de l'année aux NRJ Music Awards. Face à toi, il y a M Pokora, recordman du nombre de prix. Penses-tu pouvoir lui voler la vedette cette année ?
Lui voler le titre ? Non, peut-être pas. Je ne sais pas. Il a des bons fans aussi. Que le meilleur gagne j'ai envie de dire !
Jonathan HAMARD
Suivez toute l'actualité de Kendji sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le premier album de Kendji sur Pure Charts.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Ménélik

    Ménélik

    Des places pour "L'âge d'or du rap français"
  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP