Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Justin Timberlake > Justin Timberlake corrige le tir sur "The 20/20 Experience 2 of 2"
Chronique d'album
jeudi 03 octobre 2013 17:23

Justin Timberlake corrige le tir sur "The 20/20 Experience 2 of 2"

Revenu à la surprise générale au début de l'année, Justin Timberlake a proposé ''The 20/20 Experience'', un album où la pop et les sonorités urbaines rencontraient la soul et le funk, sur une dizaine de titres un peu pompeux et pas tous très accrocheurs. Mais sur la suite de cet album, "The 20/20 Experience 2 of 2", le chanteur se rattrape et corrige bon nombre des défauts du premier opus.
Crédits photo : pochette de l'album
A la première écoute, "The 20/20 Experience", premier album de Justin Timberlake en sept ans publié en mars dernier, sonnait audacieux et original. Mais au fil des écoutes, les mélodies ne se révélaient pas et l'ensemble du projet, long et pompeux, tombait à plat. A l'exception de "Mirrors", seul véritable tube de l'opus, et du premier single "Suit & Tie", pas vraiment le triomphe attendu pour son retour, pas sûr que l'opus reste dans les annales. Si les Etats-Unis se sont jetés sur le disque, écoulé à près d'un million d'exemplaires en première semaine, le reste du monde s'est montré plus prudent et en France, moins de 40.000 albums ont trouvé preneur. L'annonce cet été de l'arrivée d'un deuxième volet était donc vécue avec septicisme par les fans de la première heure, ceux qui ont encore en mémoire "SexyBack", "Cry Me a River" ou "Rock Your Body", classiques indémodables.

La sortie de "Take Back the Night", titre disco-funk rappelant Michael Jackson, n'a pas franchement rassuré, et n'a pas non plus fait trembler les charts, mais que les fans se rassurent, il n'est pas du tout représentatif du reste de ce volume "2 of 2" de "The 20/20 Experience". Commençant sur des couches de choeurs a cappela avec "Gimme What I Don't Know (I Want)", là où le volume 1 débutait sur des couches de cordes avec "Pusher Love Girl", ce nouvel opus corrige bon nombre de défauts de son prédécesseur, même si Justin Timberlake refuse toujours de se montrer concis. Pour preuve, les treize titres de l'édition deluxe, auxquels s'ajoute un titre caché, ne rentrent pas sur une seule galette et ont donc dû être gravés sur deux disques, affichant au compteur une durée totale de plus de 83 minutes !


Moins expérimental, Justin se concentre sur les mélodies


Mais là où Justin se fourvoyait en Barry White des temps modernes sur des titres plats comme "Spaceship Coupe" ou "Strawberry Bubblegum" sur le volume 1, il offre ce que la majorité de son public attendait : des singles ! Des titres à la mélodie forte, qui restent en tête après la première écoute. "Gimme What I Don't Know" commence fort mais précède le vrai tube de l'opus, "True Blood", sorte de "Thriller" des temps modernes où une jeune vampire donne au chanteur l'envie de « se construire un cercueil pour deux » ! La production, signée Timbaland comme sur la quasi-totalité de l'opus, n'est pas révolutionnaire mais reste efficace et quelques bribes d'originalité plantent une atmosphère bien distincte sur les premiers titres de l'opus, comme "Cabaret", partagé avec Drake et presque aussi accrocheur, ou encore "TKO" et ses métaphores sur la boxe, pas toujours subtiles, mais qui font leur petit effet.

Et les bonnes nouvelles ne se limitent pas à la première moitié de l'opus. Certes, on s'ennuie un peu sur la ballade midtempo "You Got It On", trop mièvre, et "Not a Bad Thing" n'est pas franchement mieux. Et que dire du mielleux "Pair of Wings", piste cachée qu'on appréciera juste pour son côté guitare/voix, belle façon de trancher avec le reste du disque. Mais le chanteur se montre plus aventureux et sort l'orgue et la guitare électrique pour le puissant "Drink You Away", avant de surfer sur un riff plus électrique encore sur "Only When I Walk Away". Pour autant, il n'en oublie pas de retourner à ce qu'il sait faire de mieux sur "Amnesia", un futur classique qui n'a rien à envier à "Mirrors" ou "What Goes Around (Comes Around)" de son deuxième opus. Preuve que, quand il ne se laisse pas emporter par une ambition peut-être un peu déplacée, Justin Timberlake est toujours aussi convaincant qu'à la grande époque.

Plus cohérent que le premier, expérimental juste quand il faut, le deuxième volume de "The 20/20 Experience" propose des mélodies accrocheuses, des productions soignées et juste assez variées. Malgré une longueur excessive, l'opus n'a pas à rougir face aux deux premiers opus cultes du chanteur et dépasse son prédécesseur.


Charles DECANT
Pour en savoir plus, visitez justintimberlake.com, ou son Facebook officiel.
Ecoutez ou téléchargez le dernier album de Justin Timberlake sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Justin Timberlake - Tunnel Vision
Justin Timberlake
Clip Justin Timberlake - Suit & Tie featuring Jay-Z
Justin Timberlake
Clip Justin Timberlake - Never Again
Justin Timberlake
Clip Justin Timberlake - Losing My Way
Justin Timberlake
Clip Justin Timberlake - Sexy Ladies/Let Me Talk To You Prelude
Justin Timberlake

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP