Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Jay-Z > Jay-Z défend TIDAL dans une série de tweets : "On se porte bien. Donnez-nous une chance"
C'est dit !
lundi 27 avril 2015 16:00

Jay-Z défend TIDAL dans une série de tweets : "On se porte bien. Donnez-nous une chance"

Un mois après le lancement en fanfare de TIDAL, le service de streaming de Jay-Z peine à convaincre le grand public. Pour rectifier le tir et corriger son image, le rappeur prend la parole sur Twitter : "TIDAL est fait pour les fans. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous sommes déterminés".
Crédits photo : Abaca
La révolution promise se fait attendre. TIDAL, le service de streaming de Jay-Z lancé en grande pompe le 30 mars dernier, est loin de rencontrer le succès escompté. A tel point que 25 employés, dont son PDG Andy Chen, viennent d'être remerciés. La faute a une grossière erreur de communication, entre un discours alarmiste sur la place qu'occupe aujourd'hui les artistes sur le marché (« De simples marchandises ») et l'armada de stars richissimes choisie par Jay-Z pour transmettre ce message : Madonna, Calvin Haris, Rihanna... Pas vraiment les plus concernés par la faible rémunération offerte par les plates-formes de streaming !

Avec ce lancement raté, TIDAL est-il d'ores et déjà condamné ? Non, d'après Jay-Z. Le rappeur et magnat de la finance croit dur comme fer à son projet et à son « autre vision » de la musique. Sur Twitter, il est sorti du silence pour répondre à ses détracteurs. « Tidal se porte bien. Nous avons plus de 770.000 abonnés. Nous sommes sur le marché depuis moins d'un mois. L'iTunes Store n'a pas été construit en un jour. Spotify a mis 9 ans afin de connaître le succès... » a-t-il rappelé, appelant les esprits à remettre les choses en perspective : « Nous sommes ici pour un long voyage. S'il vous plaît, laissez-nous une chance de grandir et nous améliorer ».

"Nous sommes pro artistes et pro fans"


Sur un ton à la fois pugnace et sincère, l'interprète de "99 Problems" a expliqué avoir bâti TIDAL « pour les fans » tout en vantant les mérites, façon matraquage, de sa plate-forme. « Tidal s'adresse à tous. On a plus que de la simple musique. Des clips, des concerts exclusifs, des billets en pré-ventes, du sport en direct... » a-t-il énuméré, avant de pointer du doigt des « grosses compagnies » qui « dépensent des millions dans des campagnes de diffamation ».

Touché par les critiques virulentes à son égard, Jay-Z s'est défendu de vouloir se faire de l'argent sur le dos des artistes. « Les riches devenant plus riches ? Des valeurs équitables... YouTube 390 milliards de dollars. Apple 760 milliards de dollars. Spotify 8 milliards de dollars. Tidal 60 millions de dollars » a-t-il noté. « Nous ne sommes contre personne, nous sommes pro artistes et pro fans. TIDAL paie 75% de royalties à tous les artistes, paroliers et producteurs, pas seulement aux membres du groupe sur scène » s'est-il défendu, avant de conclure : « Nous sommes humains (même Daft Punk). Nous ne sommes pas parfaits, mais nous sommes déterminés ». Les consommateurs seront-ils sensibles à cette mise au point ?
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Jay-Z :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés