Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Imagine Dragons > Imagine Dragons en interview : "Plus que jamais, il faut célébrer la vie"
Interview
dimanche 11 avril 2021 11:28

Imagine Dragons en interview : "Plus que jamais, il faut célébrer la vie"

De retour avec le single "Follow You", Dan Reynolds, leader du groupe Imagine Dragons, s'est entretenu avec Pure Charts. En interview, l'artiste se confie sur la longévité de la bande, ses relations avec les autres membres, ses épreuves personnelles, l'histoire derrière sa nouvelle chanson et le prochain album d'Imagine Dragons. Rencontre !
Crédits photo : Polydor
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Tout d'abord, comment vas-tu en cette période compliquée ?
Tu sais, je ne peux pas me plaindre. J'ai quatre enfants magnifiques. Et puis avec le groupe, on avait décidé de prendre une pause de quelques années après le dernier album. C'est cool de redevenir juste un père, d'emmener les enfants à l'école, de promener le chien. Des trucs simples que font les parents quoi ! J'ai eu la chance de pouvoir faire ça depuis trois ans, et j'ai adoré ça. Evidemment, le virus ça a été horrible, terrible, mais ça ne m'a pas dérangé de passer beaucoup de temps à la maison. J'ai d'ailleurs écrit le nouvel album chez moi !

« Je n'ai jamais été une personne très showbiz »
C'est important pour toi de garder les pieds sur Terre en ayant une vie normale entre chaque album et tournée ?
Oui... En fait, je n'ai jamais été une personne très showbiz. J'ai les mêmes amis depuis que je suis tout petit, j'aime profiter des choses simples de la vie. J'aime être sur scène, j'aime faire la musique, j'adore chanter avec les gens, mais tout ce qui va autour ce n'est pas vraiment pour moi.

Avec le groupe, avez-vous hésité à sortir vos deux nouvelles chansons, "Follow You" et "Cutthroat", avec tout ce qui se passe actuellement ?
(Il réfléchit) Je crois que les gens ont vraiment besoin de musique, en ce moment plus que jamais. On est tous un peu abattus. Alors une fois que ces chansons étaient prêtes et que nous étions prêts nous aussi, on s'est dit qu'on y allait, qu'on les sortait. On n'a pas vraiment fait les choses différemment en raison des circonstances dans le monde. On a tous besoin de musique !

Justement, est-ce que cette crise sanitaire t'a fait réfléchir sur ton statut d'artiste, de showman ?
On ne partira pas en tournée avant que tout soit totalement sûr pour nous et le public. Mais on a des projets de ce côté-là. Ce sera annoncé en même temps que la sortie de l'album, très prochainement. J'ai vraiment hâte de revoir les gens. De chanter avec eux, de les serrer dans mes bras, d'avoir des interactions humaines ! Je crois que tout le monde est prêt pour ça. Mais il va falloir attendre... En tout cas, une chose est sûre : on a tous besoin d'art, sans doute plus que jamais. L'art, c'est ce qui permet à la race humaine de traverser et de surmonter des moments très difficiles. Et ces dernières années ont été très dures pour de nombreuses personnes.

En annonçant le retour d'Imagine Dragons, tu as écrit à tes camarades du groupe sur Instagram : "Plus d'une décennie ensemble, et vous êtes toujours mes meilleurs amis". Tu étais toi-même surpris de ce constat ?
Non pas vraiment ! (Il sourit) Ce n'est pas facile, mais tout le monde dans le groupe est sur la même longueur d'onde là-dessus. On est différent, on vient d'endroits différents, on a même des goûts très différents niveau musique. Mais on a vécu et traversé beaucoup de choses ensemble. On a fait des tournées dans le monde entier, il y a eu des hauts très hauts et des bas très bas. Et tout ça nous a rapprochés. Ce sont des mecs bien ! Et puis, on est resté à peu près les mêmes, on est tous un peu dingues. (Rires) Mais ça marche !




C'est si évident que ça de faire partie d'un groupe ? On voit bien que peu de groupes passent l'épreuve du temps...
Ah non, ce n'est pas facile du tout ! Ça demande du travail. Tu sais, on a fait une thérapie de groupe il y a un an et demi. On s'est tous assis, avec un PSY. Je pense que pas mal de groupes le font. En tout cas, ceux qui restent ensemble ! Ceux qui se séparent n'ont certainement pas dû le faire. (Rires) Ils se disent sans doute : "Ah non, pas besoin de thérapie, on va plutôt se séparer ou alors virer ce mec". C'est comme pour un mariage ou une relation, si tu veux que ça marche, il faut se mettre au travail. Ce n'est jamais : "Oh c'est tellement magique, on ne s'engueule jamais, on s'aime pour toujours, sexuellement c'est toujours génial !". Non, c'est faux ! (Rires)

« Ces trois dernières années, j'ai perdu cinq proches »
C'est d'ailleurs l'histoire derrière le single "Follow You", qui évoque le renaissance de ton couple. Tu hésites parfois à te livrer autant sur des expériences personnelles et intimes ?
Plus je vieillis, moins j'hésite. Je crois que ce sont les choses les plus intéressantes à partager, au contraire. Je pense que ce nouvel album plonge vraiment dans la finalité de la vie. Ces trois dernières années, j'ai perdu cinq personnes dont j'étais très proche. J'ai perdu mon business manager, avec qui je travaillais depuis dix ans, d'un cancer. J'ai perdu mon ex-petite amie du cancer aussi. Ma belle-soeur est morte du cancer également. J'étais à l'hôpital avec elle, elle est partie en six mois. Et mon ami d'enfance aussi est décédé. Il s'est suicidé. Et tout ça est arrivé sur les trois dernières années. Ça m'a vraiment fait voir le monde d'une autre manière, et fait prendre conscience qu'il faut être reconnaissant de ce qu'on a, là tout de suite. Parce que demain peut être très différent.

J'imagine que ces épreuves ont du avoir un impact sur les prochaines chansons du groupe...
Ce disque parle de célébrer la vie, pas avec un côté sombre et triste, même s'il y a des moments de tristesse ou de colère, comme sur "Cutthroat". Même "Follow You", c'est une chanson d'amour qui parle de loyauté, de sentiments. Mais oui, cet album a été impacté par le fait de perdre ces personnes très importantes. C'est pour ça, maintenant, plus que jamais, célébrons la vie !

« Je me bats contre une dépression actuellement »
Pendant longtemps, les artistes ont fait croire qu'ils étaient parfaits, qu'ils avaient des vies idéales. On voit que les choses changent aujourd'hui, qu'ils partagent leurs failles, leurs doutes, leurs souffrances. C'est important pour toi de montrer ta vulnérabilité ?
Oui, je crois que ce sont vraiment les choses les plus belles chez les gens. Je n'arrive pas à trouver une personne que j'aime profondément dont je n'ai pas vu les extrêmes imperfections. Les gens qui apparaissent comme parfaits, personnellement je n'arrive pas du tout à m'identifier et donc à les aimer. C'est bénéfique pour tout le monde de partager ses vulnérabilités, ses faiblesses. Evidemment, c'est super de partager un super moment, une super photo où on a l'air super beau, et de la poster. Mais c'est aussi important de voir l'autre facette.

C'est facile à appliquer au quotidien ?
Tu sais, j'ai eu une année très difficile. Je me bats contre une dépression actuellement. Mais ça fait partie des conversations que l'on doit avoir, ça fait vraiment du bien parce ça nous fait nous sentir moins seuls. Tout le monde se bat contre quelque chose, on a tous des soucis, on a tous peur de la mort, on se pose tous des questions sur la finalité de la vie. Je crois que c'est important d'être vulnérable.

Ecoutez "Cutthorat" d'Imagine Dragons :



Parlons maintenant du single "Follow You", qui est né d'un retour de flamme inattendu avec ta femme Anja. Quelle a été sa réaction quand elle a écouté la chanson ? Car c'est une véritable déclaration d'amour !
Elle a tout de suite aimé la chanson ! (Sourire) Je l'ai vraiment écrite pour elle. Je commence toujours par écrire pour moi, ou pour quelqu'un, parce que c'est une expérience cathartique. On était à ça de divorcer. On s'est séparé pendant sept mois, sans se parler. Il faut dire que je suis parti en tournée, je n'ai fait que ça, des concerts, pendant 10 ans. Et ce n'est pas sans conséquences. On a donc pris nos distances et ça a été très difficile parce que c'est ma meilleure amie, et ma femme depuis 7 ans à l'époque ! Quand je suis rentré, on allait signer les papiers du divorce et elle m'a laissé ce message, en me disant des choses très profondes, et ça m'a totalement fait repenser la situation. On s'est assis avec nos avocats, et là on s'est dit : "Mais pourquoi on divorce ?". On a éclaté de rire, les avocats étaient excédés.

« Plus on tournait, plus le clip de "Follow You" devenait vraiment ridicule »
Comment on inscrit cet élan du coeur dans la durée ?
Ecoute, on s'est levé, on est allé manger ensemble, et c'était comme un deuxième premier rendez-vous. C'est comme si on avait tout recommencé du début. On s'est fait des rencards, je l'ai à nouveau demandée en mariage, même si nous n'avions pas divorcé. Et j'ai écrit cette chanson "Follow You", comme pour commémorer toute cette histoire. Et depuis on a eu un enfant, un petit garçon qui a 18 mois maintenant. Aujourd'hui, tout va bien, on vient de fêter nos dix ans ensemble.

Félicitations ! Le clip de "Follow You" est d'ailleurs très drôle, avec une facette un peu sexy. Avec les autres membres, tu apparais torse nu, incarnant le fantasme de l'actrice Kaitlin Olson. Tu as conscience d'être un sex symbol pour beaucoup d'hommes et de femmes ?
(Il éclate de rire) Oh, Rob (McElhenney, l'acteur qui joue dans le clip, ndlr) est nettement plus sexy que moi ! En fait, à l'origine, on devait aller sur ce terrain-là mais pas autant. On devait juste danser de façon un peu sexy, enlever un ou deux boutons de nos chemises... Mais plus on tournait, plus la vidéo devenait vraiment ridicule, et on a été jusqu'au bout du truc. "Pourquoi on ne contracterait pas nos muscles ?" "Et on ajouterait bien un tatouage avec le visage !" "Et pourquoi pas se mettre torse nu et danser comme des chippendales ?" C'était vraiment génial à faire !




C'était aussi pour vous amuser avec votre image ?
Oui ! Je crois que c'est important de ne jamais trop se prendre au sérieux. Ça mène vers une vie plus saine.

« Je suis impacté par tout ce qu'il se passe autour de moi »
Est-ce que le nouvel album d'Imagine Dragons sera inspiré par la pandémie ou cette élection présidentielle complètement dingue qui a eu lieu récemment aux Etats-Unis ?
Oui, il y a pas mal de chansons... Mais je ne me suis pas dit que j'allais écrire sur ça ou ça précisément. Après, forcément, je suis impacté par tout ce qu'il se passe autour de moi quand j'écris mes textes et mes mélodies, tout seul dans mon coin. Donc j'ai été inspiré par la politique, par mes insécurités, que ce soit la solitude, l'amour ou la rage, comme sur "Cutthroat", qui est une chanson pleine de colère.

Et plus de dix ans après les débuts d'Imagine Dragons, c'est facile de se renouveler musicalement ?
Oui c'est assez facile car c'est très naturel. Je n'ai pas du tout envie de faire les mêmes chansons donc quand je m'installe pour créer quelque chose, j'essaie de changer d'instruments, de tester de nouvelles choses, d'autres tonalités, d'autres accords. Ce n'est pas difficile car c'est ça qui m'excite dans la musique, de repousser mes limites, d'aller plus loin, trouver quelque chose que je n'ai encore jamais trouvé.

Les fans ont cru deviner la date de sortie de l'album, pour le 3 juin, grâce à des indices sur Instagram. Ont-ils eu du flair ?
(Il sourit) Je vais essayer de ne pas me trahir avec mon expression de visage ! Peut-être qu'ils ont raison, peut-être pas. Je ne peux pas encore le dire mais l'album sort très bientôt et la tournée, qui sera mondiale, sera annoncée dans la foulée ! On va venir chanter partout, très prochainement. Et on viendra en France, bien sûr !
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez le site officiel et la page Facebook de Imagine Dragons.
Écoutez et/ou téléchargez "Origins" de Imagine Dragons sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés