Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Grand Corps Malade > Grand Corps Malade et 200 artistes prêts à se faire vacciner pour "montrer l'exemple"
News musique
jeudi 07 janvier 2021 11:40

Grand Corps Malade et 200 artistes prêts à se faire vacciner pour "montrer l'exemple"

En pleine crise sanitaire, 200 artistes dont Zabou Breitman, Grand Corps Malade, Gérard Jugnot ou Arielle Dombasle signent une tribune dans laquelle ils se disent prêts à se faire vacciner "dès que cela sera possible" afin d'inciter les Français sceptiques à franchir le pas.
Crédits photo : Bestimage
Montrer l'exemple pour convaincre. 200 personnalités médiatiques ont décidé de signer une tribune dans Le Parisien pour poser un autre regard sur la vaccination contre la Covid-19 en France. Alors que 58% des Français ne veulent pas se faire vacciner selon un récent sondage commandé par France Info, ces comédiens, auteurs, chanteurs, directeurs de théâtre, animateurs de télévision ou réalisateurs se nomment Gérard Jugnot, Zabou Breitman, Nagui, Grand Corps Malade, Daniel Auteuil ou Arielle Dombasle. « Pour faire un pas décisif dans la maîtrise de la pandémie et ce, sans aucune hésitation, nous nous engageons à nous faire vacciner dès que cela sera possible » affirme ce collectif de professionnels d'un monde culturel à l'agonie, qui espèrent que leur geste symbolique fera changer la donne et permettra, à terme, de permettre d'assainir la situation épidémiologique à l'heure où le gouvernement vient de décider que les cinémas, théâtres, musées et salles de concerts resteront fermés sur le territoire français.

"Une manière d'agir pour sortir de l'impasse"


A l'origine de cette initiative, on retrouve Stanislas Nordey, le directeur du théâtre de Strasbourg dans le Bas-Rhin. « L'idée m'est venue le 29 décembre, à la suite de l'appel de 200 maires à se faire vacciner (...) C'est un acte citoyen car notre responsabilité est collective face au virus. Je travaille en Alsace. J'ai été malade au début de l'épidémie, j'ai des proches qui sont décédés… On ne peut plus se contenter d'attendre ce que va faire ou ne pas faire le gouvernement. Il faut s'emparer de notre destin » explique l'homme de 54 ans, qui voit aussi dans cette action le moyen d'alerter sur le sort de la culture : « A ce rythme-là, on va rester fermé pendant un an encore… Nous ne pouvons pas être seulement en train de nous plaindre. Cette pétition, c'est une manière d'agir pour sortir de l'impasse ». Convaincre les signataires a été une formalité, explique-t-il : « Les retours ont été assez immédiats et unanimes. Certains ne m'ont pas répondu mais je n'ai essuyé aucun refus. Je n'ai pas ressenti de méfiance. Je crois que tout le monde est persuadé que si nous ne faisons rien, nous n'allons jamais nous en sortir. Il fallait envoyer un message fort mais qui vienne de nous, pas du gouvernement ».


Si le texte de la tribune n'est pas une incitation directe à se faire vacciner, Stanislas Nordey espère que le public se questionnera en voyant ce panel de célébrités s'engager. « On peut dire que c'est une manière de montrer l'exemple. Et, j'espère, de faire réfléchir. J'entends souvent des gens se plaindre que les politiques, que Macron ne se fait pas vacciner… Les signataires de cette pétition disent simplement : "Nous, on y va, on est prêts". Parce qu'aujourd'hui, il n'y a pas d'autre voie possible. C'est une question de bon sens et de responsabilité collective » explique le producteur, qui devance les critiques l'accusant d'opportunisme : « Je ne suis pas un ayatollah de la vaccination. Je n'ai même pas de point de vue sur la question a priori. Le vaccin n'est pas obligatoire et je trouve cela très bien. Je ne juge ni ne veux donner de leçon à personne. Il n'y a pas de calcul dans la démarche. Personne n'imagine qu'avec cette pétition, 98% des Français vont courir se faire piquer. C'est juste une action collective pour participer au débat, y apporter modestement notre pierre. Faire une proposition pour sortir de ce jour sans fin ». Cette tribune ouverte va d'ailleurs « continuer à circuler ». « Si les restaurateurs veulent nous rejoindre, par exemple, ils sont les bienvenus » conclut-il.

Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Grand Corps Malade - 1er Janvier 2010
Grand Corps Malade
Clip Grand Corps Malade - Mai 2012
Grand Corps Malade
Clip Grand Corps Malade - J'Ecris A L'Oral
Grand Corps Malade
Clip Grand Corps Malade - Mental
Grand Corps Malade
Clip Grand Corps Malade - Enfant De La Ville
Grand Corps Malade

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés