Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Gilles Luka > Gilles Luka : son album enfin dans les bacs
Chronique d'album
samedi 15 octobre 2011 11:28

Gilles Luka : son album enfin dans les bacs

Après avoir enchaîné les tubes et les featurings, le nouvel opus de l'artiste "Ici Ensemble" est enfin disponible. Taillé pour la scène et les dancefloors, ce disque sait aussi faire dans les ballades mélodieuses.


Il est apparu sur les ondes en 2000 et il signait son premier hit "Tout ou rien". Avec le groupe Galleon, il cartonne au-delà des frontières avec "So I Begin" et il est aussi derrière le succès d'un autre groupe : Ocean Drive. Mélodiste, celui qui a grandi entre une mère chanteuse de jazz et un père contrebassiste dévoile enfin son nouvel album faisant suite à "80:08" paru en 2008. Enchaînant les singles depuis 2010, Gilles Luka sort enfin l'opus regroupant tous ces titres. "Ici Ensemble" permet donc de retrouver des titres familiers dont le featuring avec Nyusha sur "Plus près" ("We Can Make It Right").

Au delà des mélodies, l'une des forces de Gilles Luka est sa voix dont le timbre et l'aisance ne sont plus à démontrer. Identifiable rapidement, elle donne ici toutes ses nuances : l'artiste sait la modeler, en faire un instrument à part entière et même lui conférer un côté aérien. Il l'a démontré avec ses récents hits mais aussi avec Ocean Drive, Gilles Luka sait faire des morceaux calibrés pour les dancefloors et l'album n'en manque pas. La chanson qui a donné son titre à l'album est à ce niveau l'une des plus efficaces. "Ici Ensemble" est titre au refrain accrocheur qui pourrait susciter l'intérêt des ondes FM. Ce titre est en featuring de Smartzee, lequel a collaboré à certains tubes de Nâdiya.

À l'aise aussi bien en français qu'en anglais, Gilles Luka continue de jongler entre ses deux horizons comme il l'a fait tout au long de sa carrière. Entièrement dans la langue de Shakespeare, "Japan" ouvre la porte de chansons plus douces et où le clavier fait réellement son apparition. "Je le ferais pour toi" aurait peut être gagné en ayant un son moins lourd et en laissant plus de place à la voix de l'artiste. "Et j'avance" est une ballade à l'alchimie réussie. L'artiste y a invité l'une de ses amies, la chanteuse Nâdiya. Celle-ci avait d'ailleurs repris l'un des titres de l'album "80:08" et avait ainsi fait "J'irai jusque là" sur la musique de "Just Because You Lied". Autant les choeurs assurés par la chanteuse apportent de nouvelles tonalités à la chanson, autant sa partie slamée n'apporte pas vraiment grand chose à une chanson qui se suffisait à elle-même. Avec quelques tonalités orientales, lesquelles ne sont pas s'en évoquer sa collaboration avec la chanteuse Sertab (gagnante de l'Eurovision 2003) sur l'album "No Boundaries", "Quand on le fait" propose un texte sensuel. L'album se clôt sur des titres plus destinés aux dancefloors, à l'instar de l'Axe Boat Mix du titre "I Can Believe".

Nikolas LENOIR
Pour en savoir plus, visitez gilles-luka.com.
Retrouvez le clip de Gilles Luka "I Can Believe" :

Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP