Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Francoise Hardy > Françoise Hardy n'a plus la force de faire de la musique : "J'ai fait ce que je pouvais"
C'est dit !
mercredi 29 juillet 2015 15:00

Françoise Hardy n'a plus la force de faire de la musique : "J'ai fait ce que je pouvais"

Touchée par un lymphome qui a failli l'emporter, Françoise Hardy affirme qu'elle va mieux aujourd'hui mais explique par ailleurs qu'elle n'a plus la force nécessaire pour faire de la musique.
Crédits photo : ABACA
Invitée chez Europe 1 en début de semaine, Françoise Hardy s'est à nouveau exprimée au sujet des difficultés qu'elle rencontre aujourd'hui à poursuivre sa carrière. « Il faut voir les choses telles qu'elles sont : quoique je fasse, j'en suis arrivée à un stade où je ne peux pas intéresser les stations radiophoniques » estime l'interprète du "Temps de l'amour", qui affirme par ailleurs ne pas vouloir faire perdre de l'argent à sa maison de disques, aux auteurs et compositeurs qui pourraient travailler avec elle sur un disque. « Ça ne m'intéresse pas de ruiner une maison de disques, puisque faire un album dans les conditions dans lesquels je le fais moi, c'est très cher. Mais, ce qui m'intéresse encore moins, c'est de mobiliser de jeunes artistes qui ont beaucoup de mal à vivre de leur talent et qui voient leurs espoirs de mieux s'en sortir anéantis puisque le disque n'est pas diffusé » a-t-elle déclaré.

"La chanson, ça m'intéresse toujours"


Son dernier opus, "L'amour fou" (2012), avait pourtant rencontré un certain succès puisque près de 80.000 exemplaires s'étaient écoulés. Mais voilà, Françoise Hardy a révélé au printemps qu'elle comptait mettre un terme à sa carrière alors qu'elle souffre depuis 2004 d'un lymphome, un cancer du système lymphatique qui l'oblige à suivre un très lourd traitement cet été. Au micro d'Europe 1, l'artiste de 71 ans a réaffirmé sa position et expliqué qu'elle n'a plus la force de faire de la musique. « La chanson, ça m'intéresse toujours, aussi bien d'en faire que d'écouter celle des autres. J'ai fait ce que je pouvais faire. Je ne crois pas que je puisse faire mieux. Je n'ai pas la force, parce qu'il faut un minimum d'énergie, pour ne pas dire un maximum » a-t-elle affirmé.

François Hardy préfère dorénavant écouter la musique de Thomas Dutronc, qui lui aussi s'est récemment plaint des radios. « En ce moment, j'écoute beaucoup l'album de mon cher Thomas et je chante en même temps. Je chante une chanson des années 1920 qu'il a reprise, qui s'appelle "I'll See You In My Dream" et qui est une vraie beauté » a-t-elle dit, en faisant référence à l'album "Éternels jusqu'à demain" sorti au mois de mai. Françoise Hardy a d'ailleurs terminé cet entretien en adressant un message personnel et tendre à Thomas Dutronc, rappelant qu'il est celui qui « compte le plus aujourd’hui » : « Je voudrais ce que tout parent, toute maman souhaitent pour leur enfant, qu'il soit heureux. En tant qu'être humain, il ne peut pas échapper aux épreuves, aux pertes, aux deuils. Mais je trouve que, jusqu'ici, il a eu une vie plutôt bonne et j'espère que ça continue ».
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez francoise-hardy.com et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Françoise Hardy sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Francoise Hardy - Si Ca Fait Mal
Francoise Hardy
Clip Francoise Hardy - Chanson Sur Toi Et Nous
Francoise Hardy
Clip Francoise Hardy - L' Attente
Francoise Hardy
Clip Francoise Hardy - Champ D'honneur
Francoise Hardy
Clip Francoise Hardy - Mer
Francoise Hardy

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP