Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Florence + The Machine > Florence + The Machine : sa grand-messe parisienne
Nous y étions
mercredi 28 mars 2012 12:41

Florence + The Machine : sa grand-messe parisienne

Florence + The Machine est en France pour deux soirs au Casino de Paris dans le cadre d'une nouvelle tournée. Avec les chansons de son nouvel album "Ceremonials" et les morceaux qui l'ont révélé il y a un peu plus de deux ans, Florence Welch a littéralement envoûté le public, venu comme il irait à la grand-messe.
Crédits photo : DPC
21h précise : les musiciens de la formation entrent en scène, acclamés par un public bouillant d'impatience. Il faut dire que la clim' du Casino de Paris devait être en panne tant la chaleur était asphyxiante. Ou tout simplement faut-il y voir une tension palpable en voyant Florence Welch faire son entrée dans un brouhaha qui l'aurait presque empêché de se faire entendre. Et pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que la chanteuse a du coffre.

Elle le démontre en interprétant très logiquement le titre "Only For A Night" en guise de prélude. Silence ensuite dans la salle quand le premier refrain se fait entendre : Florence Welch en impose. On n'avait pas eu autant de frissons depuis la prestation de la Britannique Adele à La Cigale en avril 2011. Doublé-gagnant avec comme proposition "What The Water Gave Me" pour y faire suite. C'est la chanson qui annonçait à l'été dernier le retour de Florence + The Machine avec un deuxième album, "Ceremonials", sorti au mois d'octobre. Un disque qui n'a pas forcément été plus mis en valeur que le premier, "Lungs", paru un an et demi plus tôt. Sur les quatorze titres qui ont été interprétés lors de cette soirée, près de la moitié provient de ce premier essai qui a révélé Florence + The Machine, notamment "Dog Days Are Over", qui secoue l'auditoire. Le public bondit, à l'image de Florence Welch, littéralement montée sur ressort. On craignait de voir une artiste recroquevillée derrière son micro, elle s'est montrée très généreuse en s'approchant régulièrement de ses fans, tendant le micro dans leur direction. Mais ils n'ont pas fait le poids face à l'énorme voix de l'artiste.

Avec cette manière de chanter si particulière, très hachée pourrait-on dire, elle couvrait (trop) largement toutes les orchestrations dont le rendu en live vaut bien la réalisation du CD. Car c'était aussi un défi de transposée la couleur symphonique de "Ceremonials" sur scène. Mission accomplie : la harpe devenait électronique et la batterie a donné un rythme aux titres "Shake It Out" et "Spectrum", faux final.

Entre les jeux de lumière sur fond de vitraux d'église, Florence Welch apparaissait en châtelaine vêtue d'une robe blanche ouverte à mi-cuisse. Tourbillonnant, elle s'est elle-même laissée envoûtée par "Cosmic Love" et "Between Too Lungs", deux titres extraits de son premier opus. Les ventilateurs disposés de part et d'autre de la scène donne ce sentiment de puissance à la musique et à l'interprétation : la robe s'envole, comme incontrôlable, tout comme la semblait la voix de Florence Welch. On a aussi apprécié les quelques moments de douceur sur les titres repris en acoustique. Car les orchestrations chargées et la voix puissante de Florence auraient pu affoler les tympans sans un temps plus calme. C'est donc en acoustique, et en tentant de maitriser les notes les plus hauts perchées avec l'aide d'une choriste extraordinaire, que Florence + The Machine a joué "Leave My Body", "You've Got The Love" et "Heartlines".

En guise de rappel, et pour clôturer cette prestation ayant durée un peu moins d'1h30, Florence + The Machine a repris ses deux derniers singles : "Never Let Me Go", dans une version moins enthousiasmante cependant, et "No Light, No Light", qui finit par nous achever. L'auditoire est debout, applaudissant comme il se doit cette prestation impeccable. Un vraie leçon !

Florence + The Machine sera de retour en France pour un ultime concert au Zénith de Paris le 27 novembre. Les places sont d'ores et déjà en vente.



Merci à William Miller et au site Dpc.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez le site internet et la page Facebook de Florence + The Machine.
Écoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Florence + The Machine, "Ceremonials".
Regardez la prestation de Florence + The Machine sur le titre "No Light, No Light" (Brit Awards2012) :

Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Florence + The Machine - Seven Devils
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - All This And Heaven Too
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Hurricane Drunk
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Take Care
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Heartlines
Florence + The Machine

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Rihanna

    Rihanna

    Des BO de "Valérian" à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP