Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Florence + The Machine > Florence + The Machine réinvente la pop avec "Ceremonials"
Chronique d'album
jeudi 03 novembre 2011 15:32

Florence + The Machine réinvente la pop avec "Ceremonials"

Florence + The Machine publie cette semaine son deuxième album, "Ceremonials", soutenu en radio par le single "Shake it Out". Indéniablement, ce nouvel effort a été souhaité plus sobre même si l'originalité reste l'une des marques de fabrique de la chanteuse Florence Welch et de son équipe de musiciens.
Crédits photo : ABACA
On prend les mêmes et on recommence ! C'est un peu ce que Florence + The Machine a entrepris pour son nouvel opus "Ceremonials", en bacs depuis ce lundi. Difficile de faire suite à "Lungs", un premier album salué par la critique et le public en 2009, et même devenu un classique pour qui souhaite une discographie complète. Et pourtant, avec "Ceremonials", l'équipe britannique menée par Florence Welch a relevé le défi. Paul Epworth est de nouveau crédité en tant que producteur, tout comme les fidèles Robert Ayckroyd (guitare), Tom Monger (harpe), Christopher Lloyd Hayden (batterie), Mark Saunders (basse) et Isabella Summers (claviers) ont de nouveau planché ensemble. Si l'on ne retrouve pas le mordant de certains titres de la première galette, l'ensemble des vingt pistes de l'édition « Deluxe » (indispensable) est beaucoup plus homogène. Clairement, "Ceremonials" diffère de la première œuvre de Florence + The Machine avec un très gros effort côté production.

Dès le premier titre "Only If For A Night", l'auditeur est comme en immersion : Florence + The Machine nous transporte dans un autre monde où les percussions à l'état brut soutiennent une mélodie uniquement chantée par la voix de Florence Welch. Cette voix, que l'artiste pousse jusque dans ses derniers retranchements en jouant sur les aigus, peut-être un peu trop souvent d'ailleurs, reste l'un des atouts sur la plupart des titres. Puissante et mystérieuse, la signature vocale de Florence est envoutante. Impossible de rester insensible à l'écoute de "Shake It Out" et "What The Water Gave Me". Le premier a été retenu en qualité de lead single tandis que le second avait été présenté sur Internet au milieu de l'été, annonçant ce come-back après plusieurs mois de silence. Bercée par la mélancolie, Florence évoque la mort de l'écrivaine Virginia Woolf dans "What The Water Gave Me". De mort, il en est question dans une très large majorité des titres de cet album. C'est l'un des thèmes récurrents, au même titre que le désespoir, la tristesse et l'amour. "Ceremonials" est textuellement une œuvre noire mais musicalement lumineuse.

« Florence + The Machine nous offre un voyage entre rêve et réalité. »
Avant d'être chanteuse dite « pop », la Britannique à la chevelure de feu était choriste dans une église. Les influences de cette première expérience sont indiscutables : les synthés ornent la plupart des titres comme une orgue résonnerait face à l'autel. L'introduction de "No Light, No Light" en est un bon exemple, du moins jusqu’à ce que les percussions ne fassent leur apparition, auréolées par quelques notes à la harpe. La tendance symphonique habille la totalité des nouvelles compositions dont on ne se lasse pas. Rares sont les albums qu'on écoute du début à la fin sans avoir l'impression de sortir d'un coma une fois la dernière note jouée. Celui de "Ceremonials" en fait partie. Mention spéciale à "Breakdown", mais également à "Spectrum", sur lequel titre la hargne de Florence se fait plus incisive et tenace. Difficile de résister aussi à "Heartliness" où piano et guitare s'entrecroisent. "Strangeness And Charm" est de loin le titre le plus surprenant de ce que l'on se plait à qualifier d'album pop par convenance, mais qui n'en est pas vraiment un en réalité : sonorités pop, rock et symphoniques s'entremêlent. Dans quel registre le classer ? Difficile à dire ! On se plaira simplement à signifier que Florence + The Machine nous offre un voyage entre rêve et réalité.

Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez le site internet et la page Facebook de Florence + The Machine.
Écoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Florence + The Machine, "Ceremonials".
Écoutez le titre "What The Water Gave Me" de Florence + The Machine :


Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Florence + The Machine - Seven Devils
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - All This And Heaven Too
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Hurricane Drunk
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Take Care
Florence + The Machine
Clip Florence + The Machine - Heartlines
Florence + The Machine

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP