Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Que devient... ? > Actualité de Félicien Taris > Que devient... Félicien de "Loft Story", 13 ans après "Cum-Cum Mania" ?
Que devient... ?
jeudi 13 août 2015 11:45

Que devient... Félicien de "Loft Story", 13 ans après "Cum-Cum Mania" ?

Souvenez-vous, en 2002, Félicien rythmait les épisodes de "Loft Story" sur M6, avant de quitter l'émission de télé-réalité et de signer un tube avec "Cum-Cum Mania". 13 ans après avoir décroche la première place des ventes avec son single, Félicien se confie sur l'expérience du Loft, l'argent touché à l'époque, pose son regard sur Afida Turner, et raconte sa nouvelle vie.
Crédits photo : Montage Pure Charts
Première émission de télé-réalité en France, "Loft Story" a bousculé les codes. Présentée par Benjamin Castaldi sur M6, dès le 26 avril 2001, le programme d'enfermement a déchaîné les passions, révélant au passage Loana, la grande gagnante avec Christophe, mais aussi Steevy Boulay, aujourd'hui chroniqueur dans "Les Grosses Têtes" de Laurent Ruquier sur RTL. La saison 2, diffusé en 2002, a également mis en lumière les personnalités très vives comme celle de Lesly, devenue la tornade Afida Turner, ou Marlène Duval et son hit "Un enfant de toi" avec Phil Barney.

Mais un autre candidat phare de cette deuxième édition a marqué le public : Félicien. De son vrai nom Félicien Taris, le jeune homme de 25 ans, originaire des Landes, a apporté une véritable joie de vivre et fait vibrer la maison avec sa chanson "Cum-Cum Mania". Après son départ, le candidat l'a même sortie en single, décrochant un tube par la même occasion.

"Je ne crache pas dans la soupe"


Festive et entêtante, la "Cum-Cum Mania" s'est installée en première place des meilleures ventes de singles en juillet 2002, s'écoulant à plus de 750 000 exemplaires. Un chiffre qui donne le tournis aujourd'hui. Invité d'Europe 1 dans "Le grand direct des médias", Félicien a donné de ses nouvelles. Et il ne regrette absolument pas sa participation à "Loft Story". « C'est grâce à ça que je suis monté à Paris, c'était le départ d'une nouvelle vie » a-t-il lancé d'emblée. L'étiquette du Loft ? « Elle est prenante, oui. Mais on a tous un passé. Je ne crache pas dans la soupe : tant qu'elle me collait à la peau, elle me rapportait de l'argent » a confié Félicien, qui a pris cette expérience comme une chance. Si les gens le reconnaissent encore aujourd'hui, notamment à cause de son accent, l'homme n'a jamais voulu vivre sur son image.

"'Cum Cum Mania' m'a rapporté plusieurs centaines de milliers d'euros"


Pourtant, sa participation au "Loft" lui a rapporté beaucoup. Combien ? « Assez pour pouvoir produire tout ce que je fais aujourd'hui. Plusieurs centaines de milliers d'euros grâce à "Cum-Cum Mania" » a lâché Félicien, se souvenant d'avoir empoché 24.000 francs (plus de 3.000 euros, ndlr) pour les semaines passées dans l'émission d'M6 et d'avoir touché de « gros chèques » grâce aux « droits photos ». Heureusement, Félicien a su s'entourer, s'éloignant des « requins » qui se trouvaient autour de lui : « On perd toujours des amis quand il y a de l'argent. C'est de l'argent que j'ai gagné facilement. Redistribuer, ça ne me dérange pas. Me faire avoir, ça me dérange un peu ».

Souvenez-vous du clip "Cum-Cum Mania" :



"Ca me rapporte encore aujourd'hui"


Très rémunératrice à l'époque, sa chanson "Cum-Cum Mania", Félicien l'aime encore aujourd'hui. « Elle a cartonné, j'en étais très très très fier, j'ai pu partir en tournée ». D'ailleurs, ce tube n'a failli pas voir le jour. « Mais vous savez, cette chanson a elle été refusée à l'époque. Quand je suis sorti du "Loft", on voulait me faire chanter une chanson qui s'appelle "Félicien aussi". C'est subtil. J'ai refusé » s'est souvenu l'ancien sportif, devenu producteur de son titre après avoir tapé aux portes des maisons de disques. « Ca me rapporte encore aujourd'hui » a-t-il souligné, avec cette envie de remonter sur scène : « J'ai envie de revenir mais je n'ai peut-être plus la crédibilité ».

Aujourd'hui, producteur de documentaires sur le rugby distribués par Canal+, de chansons et auteur de livres, autour du sport, Félicien n'a pas du tout gardé contact avec les anciens candidats du "Loft". Afida Turner ? « Je ne sais pas si elle a du talent mais elle a du talent pour faire parler d'elle... pour rien ». Mais Félicien préfère regarder droit devant, fourmillant de projets, avec cette pensée émue pour "Loft Story", ce tremplin : « Si j'étais resté dans les Landes, je n'aurais jamais pu vivre aujourd'hui de quelque chose qui est une vraie passion ».

Retrouvez l'interview de Félicien sur Europe 1 :
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP