Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2021 : trop politique, la chanson biélorusse menacée de disqualification
Spécial Eurovision
jeudi 11 mars 2021 17:26

Eurovision 2021 : trop politique, la chanson biélorusse menacée de disqualification

Alors que l'Arménie vient de se retirer de l'Eurovision 2021, c'est la chanson élue pour représenter la Biélorussie au concours en mai prochain qui pose problème aux organisateurs. Accusée de vanter le régime du président décrié Alexandre Loukachenko avec le titre "Ya Nauchu Tebya (I'll Teach You)", le groupe Galasy ZMesta est menacé de disqualification.
Crédits photo : DR
Chaque édition apporte son lot de polémiques. Pourtant, les signaux étaient tous au vert pour l'Eurovision 2021. Un an après l'annulation du concours à cause de la crise sanitaire, les organisateurs ont assuré que cette 65ème édition de la compétition aurait bien lieu. Comme une bonne nouvelle en cache souvent une autre, un communiqué officiel a annoncé que les artistes seraient bien conviés à Rotterdam aux Pays-Bas, tandis que la décision sur la jauge de public dans la salle pour les répétitions, demi-finales et la grande finale du 22 mai sera prise prochainement. Alors que les pays dévoilent leur candidat et leur chanson au compte-goutte, la Suisse est en tête chez les bookmakers depuis la révélation du titre "Tout l'univers" de Gjon's Tears, tandis que Barbara Pravi avec "Voilà" oscille entre la deuxième et la troisième place pour la France.

"Dans sa forme actuelle, la chanson n'est pas éligible"


Mais les scandales se multiplient ces dernières semaines. D'abord, Chypre a choqué avec sa chanson "El Diablo", interprétée par Elena Tsagrinou, qualifiée de "sataniste" et qui vaut à la radio-télévision publique des menaces de la part de la communauté catholique. En parallèle, l'Arménie a annoncé se retirer de l'Eurovision 2021 à cause, entre autres, du conflit qui l'oppose à l'Azerbaïdjan. Désormais, c'est la Biélorussie qui se trouve dans le viseur de l'UER (Union européenne de radio-télévision), qui supervise l'organisation de l'Eurovision.




En cause ? La chanson "Ya Nauchu Tebya (I'll Teach You)" du groupe Galasy ZMesta jugée trop politique, ce qui est interdit dans le règlement du concours musical. Après avoir examiné le titre en lice, il a été conclu qu'il « remettait en question la nature apolitique du concours » comme l'indique un communiqué officiel : « Nous avons écrit au diffuseur BTRC, qui est responsable de la participation de la Biélorussie au Concours Eurovision de la chanson, pour l'informer que la chanson, dans sa forme actuelle, n'est pas éligible ».

Découvrez la chanson "Ya Nauchu Tebya (I'll Teach You)" du groupe Galasy ZMesta :


La chaîne nationale biélorusse et le groupe Galasy ZMesta ont désormais deux alternatives : modifier le texte de la chanson "Ya Nauchu Tebya (I'll Teach You)" ou alors proposer un nouveau titre « conforme aux règles » du Concours Eurovision de la chanson. « Le non-respect de cette consigne pourrait entraîner la disqualification (de la Biélorussie, ndlr) au concours cette année » conclut le communiqué officiel de l'UER. Les paroles qui ont pu poser problème aux organisateurs de l'Eurovision ? « Effacez les excroissances de l'histoire / Evidemment, nous avons essayé trop fort en vain », « Sans le passé, tout sera plus facile / Tu dois juste obéir / Changer les normes dépassées » ou « Un monde libre est une fatalité ». Certains y voient des sous-entendus en faveur du régime autoritaire de l'actuel président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko, qualifié de "dernier dictateur d'Europe".
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés