Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Étienne Daho > Etienne Daho séduit toujours avec "Les chansons de l'innocence retrouvée"
Chronique d'album
lundi 02 décembre 2013 16:47

Etienne Daho séduit toujours avec "Les chansons de l'innocence retrouvée"

Six ans se sont écoulés depuis son dernier album studio ''L'invitation''. En cette fin d'année, Etienne Daho est de retour avec "Les chansons de l’innocence retrouvée", un disque inspiré et moderne sur lequel rien n'a été laissé au hasard. A 57 ans, la figure de proue incontournable de la pop française continue d'étonner.
Crédits photo : pochette de l'album ''Les chansons de l'innoncence retrouvée''
Six ans. Si Etienne Daho nous a fait tant attendre, c'est aussi pour revenir avec un projet particulièrement abouti. L'interprète de "Bleu comme toi" (1988), souvent présenté comme l'inventeur de la pop française, à Rennes, dans les années 80, propose aujourd'hui "Les chansons de l'innocence retrouvée", un dixième album qui fait la part belle à une multitude d'influences, construit en deux parties, comme un disque vinyle. Ce nouvel album repose sur la dualité entre la gravité et la légèreté, l'un des fondamentaux pop qui a été ici particulièrement travaillé tant le contraste est frappant entre les textes ou la musique parfois dark et la dimension lumineuse de la voix.

C'est surtout à Londres, dans les légendaires studios d'Abbey Road, que le disque ambitieux a été conçu, avec son acolyte Jean-Louis Piérot. Une influence très british que l'on retrouve sur plusieurs titres, notamment au début sur "L'homme qui marche" où l'on pense à David Bowie ou au compositeur anglais de musiques de film, John Barry. Musicalement, ce nouvel opus est donc très symphonique, les instruments sont très présents (violons, violoncelles, basses, à la manière des titres de Serge Gainsbourg, influencés par la musique sixties provenant d’Angleterre. Jane Birkin, épouse de Barry puis de Gainsbourg, apparaît d'ailleurs dans les remerciements. Certains titres peuvent aussi se rapprocher de ce qu'avait proposé Benjamin Biolay sur son double album "La Superbe".


Différentes générations d'invités pour un résultat résolument moderne


Avec ce disque introspectif, Daho sait exprimer des sentiments personnels et compliqués sans pour autant sombrer dans l'écueil du déballage indigeste. La thématique du destin qui lui est chère revient souvent. « "C'est en allant trop loin qu'on avance un peu" », chante-t-il notamment sur la chanson teintée d'optimisme "Un bonheur dangereux". Les textes pourraient être l'oeuvre d'un jeune homme qui aurait couché ses pensées adolescentes sur le papier, un ressenti confirmé par un texte écrit au dos de l'album et qui revient sur la genèse du projet. Daho y souligne notamment les nombreuses références littéraires du disque : il cite William Blake, Albert Camus, Baudelaire ou fait une référence au roman pornographique d’Apollinaire "Les onze mille verges" avec son titre faussement enjoué, "Les onze milles vierges", qui évoque des rapports amoureux destructeurs.

En termes de collaborations, "Les chansons de l'innocence retrouvée" fait aussi le grand écart entre deux générations. Etienne Daho invite deux monuments sur le titre "L'étrangère" : Debbie Harry, la prêtresse punk du groupe Blondie et le pape de la musique funk Nile Rogers. Il n'hésite pas ensuite à convier la nouvelle scène électro pop avec les New-Yorkaises Au Revoir Simone ou le Français Yan Wagner, sur le titre très dansant "Les chansons de l'innocence". En mélangeant les genres et les invités (Dominique A, Frànçois Marry du groupe Frànçois and The Atlas Mountains), Daho joue encore habilement avec les contradictions et trouve une parade pour ne pas dérouter un public qui le suit fidèlement depuis près de 30 ans, tout en s'adressant à des auditeurs plus jeunes.


Si Etienne Daho nous a fait attendre si longtemps, c'est pour revenir avec un projet à la fois élégant et sensuel, personnel et pudique, à l'atmosphère sombre mais jamais lugubre. Avec "Les chansons de l'innocence retrouvée", il réconcilie deux époques auxquelles il appartient, et livre l'un des plus beaux albums de sa carrière.


Matthieu RENARD
Retrouvez Etienne Daho sur son site officiel et sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'Etienne Daho sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Étienne Daho - Me Manquer
Étienne Daho
Clip Étienne Daho - La Nage Indienne
Étienne Daho
Clip Étienne Daho - Les Chansons De L'Innocence
Étienne Daho
Clip Étienne Daho - Obsession
Étienne Daho
Clip Étienne Daho - Des Heures Hindoues
Étienne Daho

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP