Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte internationale > Actualité de Conan Gray > Conan Gray : 3 titres pour découvrir la nouvelle sensation pop avant l'album "Kid Krow"
Découverte internationale
samedi 22 février 2020 18:00

Conan Gray : 3 titres pour découvrir la nouvelle sensation pop avant l'album "Kid Krow"

De star de YouTube à vedette de la chanson, il n'y a qu'un pas. Conan Gray passe le cap et dévoilera son premier album "Kid Krow" le 20 mars. Retour sur la carrière du jeune Américain, passé des vidéos sur son quotidien aux clips qui comptent des dizaines de millions de vues !
Crédits photo : Pochette de l'album "Kid Krow"

"Idle Town"




C'est dans la moiteur du Texas que Conan Gray se découvre une passion pour la musique en 2013. Revenu avec sa famille du Japon où il était auprès de son grand-père malade, le jeune Américain lance cette année-là sa propre chaîne YouTube. Son but ? Raconter son quotidien dans la petite ville texane de Georgetown, peuplée de 47.000 habitants. Mais au-delà des vidéos humoristiques, le Youtubeur se penche aussi vers le domaine musical. Si ses premières tentatives parlent de recettes ou de shampooing, c'est en 2014 que Conan Gray va voir sa vie bouleversée par deux albums : "Pure Heroine" de Lorde et surtout "1989" de Taylor Swift. « J'adore la façon dont elle a modelé sa carrière. C'est une p*tain de boss. J'ai grandi en écoutant sa musique depuis que j'ai 9 ans. J'ai l'impression qu'elle m'a tellement éduqué en tant que personne » raconte aujourd'hui Conan Gray, qui se définit comme le « plus grand Swiftie ».

Le 19 mars 2017, le Youtubeur passe le cap et publie sa première chanson, "Idle Town". Un hommage à sa « dernière année de lycée, à [ses] amis, [sa] ville, [ses] maisons et [ses] souvenirs » dans lequel on retrouve déjà tout l'univers et les thématiques chères au chanteur comme la fascination pour l'americana ou la nostalgie de l'adolescence. « This town will never change / People come and go, it's all the same (...) We all vowed that we wouldn't stay / Kissing signs on the interstate / All we do for now is sit and wait » chante-t-il, faisant part de son quotidien dans sa petite ville ennuyeuse. Le clip, qu'il réalise lui-même, attire l'attention et cumule aujourd'hui plus de 15 millions de vues.


"Generation Why"




Motivé par ce coup de projecteur de plus en plus énorme, Conan Gray se consacre pleinement à la musique en 2018. Déménageant à Los Angeles en raison de ses études à la prestigieuse UCLA, le chanteur signe un contrat chez Republic Records (le label de ses idoles Lorde et Taylor Swift) et publie au mois de novembre son tout premier EP "Sunset Season". Un mois auparavant, c'est avec le titre "Generation Why" qu'il explose sur YouTube et sur Spotify. Racontant la désillusion d'une génération en constant questionnement, Conan Gray semble signer l'hymne des millenials : « 'Cause we are the helpless, selfish, one of a kind / Millennium kids, that all wanna die / Walking in the street with no light inside our eyes / We are the worthless, cursed with too much time / We get into trouble and lose our minds Something that I've heard a million times in my life / Generation Why ». Encore plus qu'avec "Idle Town", il gagne davantage l'attention des médias, parmi lesquels les prestigieux Billboard, The Fader, MTV ou encore Vogue. Et encore une fois, c'est via un clip cinématographique et nostalgique qu'il réalise lui-même (10 millions de vues au compteur) que Conan Gray voit sa côte de popularité grimper en flèche, faisant de lui un des talents à suivre de très près dès la fin 2018.


"The Story"




2017 fût l'année de la découverte, 2018 celle de l'explosion, 2020 sera celle de la confirmation. Après avoir sorti cinq singles l'année dernière (dont "Maniac" et ses 70 millions d'écoutes), Conan Gray s'apprête à dévoiler un premier album studio très attendu pour le 20 mars. Celui se nommera "Kid Krow", soit l'enfant corbeau. Un choix étonnant que la valeur montante de la bedroom pop explique dans une note d'intention partagée par Republic Records : « "Kid Krow" me permet d'accepter le fait que je suis bizarre et que je le serais toujours. J'étais au téléphone avec ma meilleure amie et elle m'a dit que j'étais un corbeau. Ça m'a fait rire mais ça fait complètement sens. Je ne serais jamais comme les autres. Pour la première fois, je n'en ressens pas forcément la nécessité (...) Quand j'étais petit, je ne parlais pas beaucoup. Je détestais parler. Le fait d'écrire et de chanter était une façon d'exprimer mes émotions ».

Pour ce premier album, Conan Gray évoquera sa vie passée dans la ville de Georgetown et une enfance qu'il considère comme compliquée. Ce dont il parle dans la chanson "The Story" : « J'ai vécu dans un foyer dangereux et la vie n'était pas très bonne pour moi. En tant qu'enfant, je me disais "il n'y a aucun moyen que j'y arrive, que je puisse survive ou qu'il y ait quelque chose d'autre dans ma vie que le fait de faire face à la douleur" ». Rendez-vous le 20 mars, lors d'une journée musicale particulièrement chargée (sortiront également les albums de The Weeknd, Alicia Keys, Adam Lambert et Morrissey), pour découvrir les 11 nouvelles chansons de l'artiste qui composent ce "Kid Krow". Et pour les fans français, le phénomène sera de passage à Paris le 19 mai au Trianon.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés