Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Calogero > Calogero se confie sur son album "Les feux d'artifice" : homosexualité, politique...
C'est dit !
lundi 18 août 2014 13:34

Calogero se confie sur son album "Les feux d'artifice" : homosexualité, politique...

De retour avec l'album "Les feux d'artifice", Calogero a répondu aux question du "Parisien" sur son retour, ses années d'absence, mais également l'engagement politique "déplacé" de certains chanteurs, l'homosexualité et son rêve de composer pour France Gall.
Crédits photo : DR
Calogero publie aujourd'hui son sixième album "Les feux d'artifice", cinq ans après "L'embellie". Un disque qui a séduit 300.000 fidèles, grâce aux singles "C'est dit", écrit par Jean-Jacques Goldman, ou "La fin de la fin du monde", offert par Dominique A. Mais l'artiste n'a pas eu envie de se reposer pour autant. « Ça n'a pas été vraiment une pause. J'ai lancé Circus, un groupe dont j'étais juste l'un des cinq membres pour un disque et un spectacle. Ça a moyennement marché » a-t-il confié dans Le Parisien, en clin d'oeil aux 50.000 ventes du projet partagé avec Stanislas ou Philippe Uminski. Mais Calogero a fait des étincelles sur "Vieillir avec toi", le dernier album de Florent Pagny dont il a composé tous les morceaux. Un succès, avec près de 500.000 achats à ce jour.

Reboosté, Calogero signe un véritable retour aux sources sur son nouvel album. Le point de départ du projet fut "Un jour au mauvais endroit", inspiré par le lynchage mortel de Kevin et Sofiane à Echirolles, la ville natale du chanteur, en 2012. « Quand cette histoire est arrivée, je n'en ai pas dormi de la nuit. Ça me renvoyait à ma propre enfance » a déclaré l'artiste, refusant pour autant de s'engager politiquement. « Je ne suis pas un chanteur politique » a-t-il clamé, pointant du doigt ses collègues qui décident de franchir le pas. « On doit rester à notre place et pas commencer à dire pour qui voter. Je trouve ça déplacé. On ne se lève pas aux aurores comme la France qui part bosser tous les matins ». S'il n'a pas envie de se politiser, Calogero évoque la société d'aujourd'hui dans "Les feux d'artifice", entre l'homosexualité '"J'ai le droit aussi") et les familles recomposées ("Le monde moderne").


"J'adorerais composer pour France Gall"


« L'âge fait que je me sens plus fort pour aborder ce genre de choses » a confié Calogero, qui s'est mis « dans la peau d'un homosexuel » dans le texte de "J'ai le droit aussi", « après avoir vu un documentaire où des gays se faisaient tabasser en Russie ». Il lui a fallu du temps pour pouvoir s'épancher sur de tels sujets. « Je n'aurais pas pu le faire à 30 ans » a-t-il assuré. S'il s'émancipe dans ses textes, Calogero a voulu mélanger les genres, entre pop anglaise et variété française sur ce nouveau disque, s'entourant de Dominique A ou Alex Beaupain. « Ce que je fais est à la fois accessible et sophistiqué » a-t-il analysé, citant ses idoles Ennio Morricone, les Beatles ou les Who. Pour conclure, Calogero a levé le voile sur l'un de ses rêves : composer pour France Gall. « Mais je ne lui en ai jamais vraiment parlé ». Désormais, la chanteuse est au courant...
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez calogero.fr et la page Facebook de Calogero.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Calogero sur Pure Charts.
Calogero en interview
05/12/2020 - Calogero est de retour avec "Centre ville", un huitième album lumineux façonné au rythme de la crise sanitaire. Joint par téléphone, le chanteur raconte, avec une rare franchise, sa conception inhabituelle, sa vision de la société, les dangers qui guettent le monde la culture, sa colère contre le discours du ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Calogero :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés