Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Britney Spears > Britney Spears fait son premier faux pas avec l'album "Britney Jean"
Chronique d'album
jeudi 05 décembre 2013 18:24

Britney Spears fait son premier faux pas avec l'album "Britney Jean"

C'est le 2 décembre, jour de son anniversaire, que Britney Spears a publié "Britney Jean", annoncé comme son album le plus personnel à ce jour. Porté par les singles ''Work Bitch'' et ''Perfume'', il est le fruit de la collaboration de la chanteuse américaine avec will.i.am, qui enfile la casquette de producteur exécutif.
Crédits photo : Pochette de l'album Britney Jean
Même les fans les plus fervents de Britney Spears n'auront pas de mal à admettre que, depuis sa descente aux enfers en 2007, la popstar n'est plus tout à fait la même. Renfermée, absente, plus vraiment motivée... Les analyses sont multiples et la réalité sans doute un peu des trois à la fois. Du coup, quand Britney a annoncé que son huitième opus serait le plus personnel de sa carrière, elle a véritablement intrigué ses fans, curieux de savoir ce que la popstar avait à dire. La bonne nouvelle, c'est que la chanteuse se montre effectivement plus ouverte sur "Britney Jean" que sur son précédent album "Femme Fatale". Le génie de la production de Max Martin et Dr Luke est certes bluffant, et les deux superproducteurs lui ont offert douze tubes potentiels, mais même leurs mains expertes n'ont pas réussi à insuffler une quelconque émotion au projet.


Un album (un peu) plus personnel, mais...


"Britney Jean" commence en force avec "Alien", plage d'ouverture. William Orbit offre à la star un titre planant sur lequel la chanteuse, à la voix un peu trop vocodée, avoue qu'elle se sent un peu extérieure à tout ce qui se passe autour d'elle. On la croit sans difficulté. A la première écoute du disque, on se plait ainsi à rêver que tout le reste sera de cet acabit, et que Britney a bel et bien produit son "Ray of Light", album mature, osé, sans concession, à la fois personnel et universel. Le deuxième single "Perfume" va un peu dans le même sens. Britney semble se confier dans cette jolie ballade signée Sia, assurant en interview que le doute et la suspicion qu'elle évoque sont des sentiments qu'elle connaît bien, tandis qu'elle s'approprie sans difficulté "Passenger", titre/pop rock rafraîchissant, signé par Katy Perry, Diplo et Sia.

Mais sur le reste de "Britney Jean", les moments censés être les plus personnels sont souvent les moins réussis. La ballade "Don't Cry" est un peu niaise, le duo avec sa soeur Jamie Lynn sur "Chillin' With You" est affreusement plat et sans caractère, tandis que les bonus sont insipides et les sentiments qu'évoque Britney sont retranscrits sans la moindre originalité. Même Sia trébuche sur "Brightest Morning Star", tandis que l'implication de Britney dans l'interprétation de ces titres semble proche de zéro. Britney ne parle peut-être uniquement de sexe et de soirées en boîte, mais l'alternative est beaucoup plus ennuyeuse...


Britney suit (maladroitement) la tendance


Déception, donc, pour ceux qui espéraient vraiment entendre la popstar se dévoiler à coeur ouvert. Et ils n'auront pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent. Sous la direction de will.i.am, nommé producteur exécutif du projet, Britney se met à suivre la tendance, elle qui l'a toujours précédée. C'est elle qui a intégré le dubstep dans la pop, dès 2011, avec "Hold It Against Me". Ici, rien de tout ça. David Guetta sort des synthés vus et revus sur "Body Ache", will.i.am propose une sorte de "I Wanna Go" revisité avec "Til It's Gone", troisième single officiel plutôt efficace, et "Tik Tik Boom", duo avec T.I. censé être chaud bouillant, manque cruellement de sex appeal. Mais le pire reste sans doute "It Should Be Easy", produit - et chanté ! - avec will.i.am. « It should be easy, it shouldn't be complicated, it should be easy, I don't know how else to say it », se lamente le leader des Black Eyed Peas aux côtés de la popstar. Au moins, will.i.am a la décence d'avouer qu'il manque d'inspiration...

Heureusement, le leader des Black Eyed Peas a concocté la bombe "Work Bitch", malheureusement pas appréciée à sa juste valeur, et "Alien" et "Perfume" sont à la hauteur. Mais même si deux ou trois autres titres convainquent, dans l'ensemble, "Britney Jean" trébuche sur les deux tableaux : d'une part, Britney Spears ne se livre pas vraiment, et quand elle le fait, c'est au mieux maladroit, au pire dommageable. De l'autre, les titres taillés pour les radios ou les clubs n'arrivent pas à la cheville des nombreuses pépites que compte sa discographie remarquable. Face à un "Toxic", "I'm a Slave 4 U" ou "Womanizer", les titres de "Britney Jean" paraissent bien fades...


Après sept albums impressionnants, Britney Spears fait son premier faux pas (musical) sur "Britney Jean". Bien que quelques titres tirent leur épingle du jeu, l'ensemble manque d'ambition, d'originalité et d'implication, et ne révèle pas grand-chose d'intéressant sur la popstar...


Charles DECANT
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Britney Spears - Big Fat Bass
Britney Spears
Clip Britney Spears - Don't Keep Me Waiting
Britney Spears
Clip Britney Spears - He About To Lose Me
Britney Spears
Clip Britney Spears - Trouble For Me
Britney Spears
Clip Britney Spears - Inside Out
Britney Spears

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP