Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Histoire d'un tube > Actualité de Britney Spears > Histoire d'un tube : "...Baby One More Time" de Britney Spears (1998)
Histoire d'un tube
dimanche 02 septembre 2018 14:21

Histoire d'un tube : "...Baby One More Time" de Britney Spears (1998)

A l'occasion de la venue parisienne de Britney Spears, Pure Charts a décidé de revenir sur l'histoire du premier tube de la princesse de la pop, "Baby One More Time", dont on fête les 20 ans. Un hit qui a marqué les générations et influencé des dizaines de popstars !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
C'est l'histoire d'un coup de chance ! En cette fin de millénaire, le producteur suédois Max Martin est déjà un hitmaker renommé qui a notamment signé "Everybody (Backstreet's Back)" des Backstreet Boys ou "Show Me Love" de Robyn. Mais le Suédois tient entre ses mains une nouvelle pépite qui pourrait lui assurer le sommet des charts et mondiaux et la reconnaissance éternelle : "Baby One More Time". Petit problème : personne n'en veut. Il le propose en premier lieu aux Backstreet Boys puis à TLC, qui refusent tous deux. Le trio à l'origine de "No Scrubs" expliquera plus tard avoir été décontenancé par les paroles, qu'elles interprétaient comme une ode aux violences domestiques. Max Martin retente sa chance avec Robyn, en vain.

"My loneliness is killing me..."


C'est alors qu'il se tourne vers une jeune inconnue du nom de Britney Spears. Originaire du Mississipi, la jeune américaine a 16 ans lorsqu'elle veut rejoindre le girls band Innosense en 1997, qu'elle intègre de façon éphémère. Après plusieurs essais, elle s'envole vers New-York pour passer des auditions. La future star essuie trois premiers refus de labels, ces derniers préférant se concentrer sur la formule à succès de l'époque : les boys-band. Le dernier essai sourit enfin à Britney : Jeff Fenster, vice-président d'A&R, tombe vite sous le charme de la voix de la chanteuse dont il décèle rapidement un potentiel commercial énorme. Si Britney désire enregistrer des chansons dans la veine de Sheryl Crow, le label opte pour une direction plus pop. Le président du label commande rapidement un album complet et la nouvelle star s'envole enregistrer à Stockholm durant un mois en compagnie d'un certain Max Martin.

Regardez le clip (iconique) de "...Baby One More Time" :


Rapidement, le producteur propose à Britney Spears le fameux titre, initialement intitulé"Hit Me Baby One More Time". Mais la maison de disques préfère se limiter à "...Baby One More Time" de peur que certains y voient là une façon d'encourager les violences domestiques, comme l'ont compris les TLC. Dans Billboard, Britney a dévoilé en 2011 les coulisses de la conception du tube : « Quand j'ai commencé à travailler avec Max Martin, il m'a joué la démo de "Baby One More Time" et j'ai tout de suite su que c'était l'une de ses chansons que l'on pouvait écouter en boucle. Ça l'a fait directement. En 10 jours, je n'ai pas vu la Suède, on était trop occupé à enregistrer ». Le producteur qui ne devait collaborer que sur deux titres en signe finalement huit sur l'album.

Une tournée... des centres commerciaux !


La chanson sort officiellement le 23 octobre 1998, suivi de l'album en janvier 1999. Pour la promotion, Britney utilise la vieille méthode de la tournée des centres commerciaux, ce qui s'avère largement payant. Le morceau-titre est rapidement salué par la presse et se vend à 500.000 exemplaires le jour de sa sortie : le succès est donc immédiat et le sera encore plus grâce au clip matraqué en boucle sur les chaînes de télévision. Tournée au lycée de Rydell High, qui a aussi servi de décor au film "Grease", la vidéo réalisée par le vétéran Nigel Dick (Oasis, Celine Dion, Tears for Fears) a permis au monde de découvrir le personnage de lolita incarné par Britney, avec sa tenue d'écolière catholique, ses couettes et sa chorégraphie, maintes fois copiée jamais égalée. A l'époque, beaucoup ont parlé des paroles très ambiguës du titre, pouvant possiblement évoquer ce que le label redoutait, la violence domestique. Il s'avère qu'en réalité, Max Martin a confondu deux mots et pensait que "hit" voulait aussi dire "call", en voulant donc dire « call me baby one more time » et non pas « hit me baby one more time ».

Max Martin raconte au Guardian également comment il a vécu, assez étonnamment, ce succès : « Je ne pense pas qu'on ait vraiment compris ce qu'il se passait. J'étais dans mon studio quand on m'a appelé pour dire qu'on était numéro 1. J'étais tellement occupé que je n'ai pas compris ce qu'il m'a raconté. On n'est pas très préoccupé par les charts, on se concentre davantage sur notre travail » évoque-t-il avant de dévoiler comment il a célébré cet exploit : « On est allé dîner, on a fumé un cigare puis on s'est couché à 23h car une grosse journée nous attendait le lendemain ». Et le succès est loin d'être anodin : le single se vend à plus de 8 millions d'exemplaires dans le monde, dont 500.000 en France. La chanson reste deux semaines en tête des charts américains (c'est le premier numéro 1 de Max Martin), idem en France, installant durablement le personnage de lolita qui va inspirer de nombreuses futures popstars : sans Britney, pas de Lorde, Katy Perry, Charli XCX ou de Christina Aguilera !

L'album fait encore plus fort et reste encore aujourd'hui l'une des plus grosses ventes de tous les temps : 25 millions de copies écoulées dont 14 aux USA et 625.000 dans nos contrées. Et lance définitivement la carrière de celle qu'on appelle la princesse de la pop. Loin de renier son tout premier tube, Britney Spears a chanté la chanson à chacune de ses tournées et la désigne volontiers comme la chanson préférée de sa carrière. Un titre à laquelle la chanteuse fera référence dans la suite de sa carrière, en forme de point pivot. En 2001 dans "Stronger", Britney chante « My loneliness ain't killing me no more » en référence aux célèbres paroles du tube puis, en 2008 dans le clip d'"If U Seek Amy", celle qui joue sa fille revêt le même uniforme d'écolier que dans le tube de 1998. Autant un hommage au passé qu'une façon de passer le flambeau ! Vingt ans après sa sortie, le tube a résonné une nouvelle fois dans l'enceinte de l'AccorHotels Arena cette semaine à l'occasion des concerts parisiens de la star. Indémodable !


Regardez Britney Spears interpréter "...Baby One More Time" en 2016 :
Théau Berthelot
Retrouvez Britney Spears sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Glory" de Britney Spears.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Britney Spears - Big Fat Bass
Britney Spears
Clip Britney Spears - Don't Keep Me Waiting
Britney Spears
Clip Britney Spears - He About To Lose Me
Britney Spears
Clip Britney Spears - Trouble For Me
Britney Spears
Clip Britney Spears - Inside Out
Britney Spears

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP