Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Billie Eilish > Billie Eilish en concert à Paris : a (rock)star is born
Nous y étions
mardi 19 février 2019 16:32

Billie Eilish en concert à Paris : a (rock)star is born

Billie Eilish n'a que 17 ans mais déjà un grand avenir tracé devant elle. Adulée par la jeune génération, la chanteuse américaine présentait hier soir dans une Cigale pleine à craquer ses pépites dark-pop à un mois de la sortie de son premier album. Récit.
Crédits photo : Bestimage
Depuis quelques jours, la presse anglo-saxonne s'emballe autour des déclarations de Dave Grohl, le charismatique chanteur des Foo Fighters : « Je suis allé voir Billie Eilish il n'y a pas longtemps. Oh mon dieu. C'est incroyable. Mes filles sont obsédées par Billie Eilish (...) La connexion qu'elle a avec ses fans est identique à ce qui s'est passé avec Nirvana en 1991. Quand je regarde Billie Eilish, je me dis que le rock'n'roll est loin d'être mort ». De la bouche de l'ancien batteur de Nirvana, le compliment a de la valeur ! Et il y a assurément une aura de rockstar qui émane du corps frêle de la jeune Californienne, 17 printemps au compteur, dont la folle et irrésistible ascension se traduit aujourd'hui par des milliards de streams.

Hystérie collective


Quand elle débarque sur la scène de la Cigale ce lundi soir, le compteur de décibels explose dans un maelstrom de hurlements suraigus. Cheveux bleus délavés, tête de mort et flammes sur le t-shirt, short noir et grosses sneakers aux pieds : avec son look grunge et sa nonchalance, Billie Eilish cultive un sens aigu du style qui en a fait l'idole des ados. Ils n'ont guère plus de 15 ou 16 ans ceux qui composent la grande majorité de la foule venue à cette date parisienne, complète en une poignée de minutes à sa mise en vente. Et propre à cet âge de toutes les passions, la fascination qu'ils vouent à la it-girl atteint des extrêmes. Chaque geste et chaque pose de Billie déclenchent un torrent d'exultation et d'euphorie. L'excitation qui règle dans la salle lorsqu'elle entame "My Boy" est telle qu'on peine à distinguer sa voix, noyée dans les cris des fans qui connaissent la moindre parole par coeur. Ce sera le cas durant toute la soirée.




Une interprète à fleur de peau


Pourtant, Billie Eilish est loin être la popstar sucrée qui croque les charts avec une collection de tubes aguicheurs produits par les hitmakers les plus courus de l'industrie. Rien de tout ça, dans la discographie de Billie The Kid. Ses chansons intimes, qu'on jurerait filées dans du coton, la chanteuse les fabrique dans sa chambre avec son grand frère Finneas, qui fait partie des deux musiciens à l'accompagner. En plongeant dans cet univers, on se perd dans une mélancolie sidérante, étonnamment sombre pour un si jeune âge. Sous ses notes de piano jazzy, "Idontwannabeyouanymore" effleure du doigt la difficile construction de soi-même et la critique parfois violente qu'on s'inflige dans le chemin vers l'âge adulte. "Six Feet Under" traite de l'insurmontable premier chagrin d'amour, où les sentiments contradictoires étouffent tout sens de raison. En musique, les tourments de Billie se traduisent par une exploration des genres oscillant entre dark-pop, folk acoustique (elle s'est emparée d'un ukulélé pour "Party Favor"), hip-hop et électro dans ses trips les plus ténébreux, à l'image du clip cauchemardesque de "Bury a Friend". Pas étonnant de la voir chevaucher une araignée géante aux pattes de lumière, et de bondir (jusqu'à se fouler la cheville) d'un bout à l'autre de la scène sur "you should see me in a crown" et "COPYCAT".

Mais ce mélange se révèle d'une profondeur insoupçonnée. Et incarnés à la perfection par ce petit bout de femme (1m61) dont le talent éclabousse à chaque seconde. En larmes face aux messages bienveillants de sa communauté, qui a brandi lors du superbe "When The Party's Over" des pancartes où il était inscrit "Take Care of You", Billie semble parfois dépassée par le phénomène qu'elle engendre. Et pourtant, on a senti durant ce concert une véritable osmose et une vision qui la porteront sûrement très loin. Si la hype autour d'un jeune talent apparaît parfois comme un artifice de maisons de disques, celle autour de Billie s'avère, plus que justifiée, méritée. La pop du futur est là.

Setlist du concert de Billie Eilish à la Cigale


1. My Boy
2. Idontwannabeyouanymore
3. Lovely
4. When I Was Older
5. Bored
6. Party Favor
7. Bitches Broken Hearts
8. Six Feet Under
9. Watch / &burn
10. You Should See Me in a Crown
11. Hostage
12. Bury a Friend
13. Bellyache
14. When the Party's Over
15. Ocean Eyes
16. COPYCAT
Yohann RUELLE
Retrouvez l'actualité de Billie Eilish sur son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez les titres de Billie Eilish sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP