Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×
fredo

VIANNEY TROISIEME ALBUM "N ATTENDONS PAS/ 30 octobre 2020

Recommended Posts

Apres 6 ans avec le meme topic ,il etait temps de lui consacrer un nouveau topic (meme si ca n interresse pas les foules)

 

Petit résumé de sa carriere/

 

Vianney signe en février 2014 avec le label Tôt ou tard, et sort en avril son premier single"je te deteste", dont le clip est réalisé par Nicolas Davenel. Un second single"pas la"sort en juillet.

L'album"IDEES BLANCHES" sort  le 20 octobre 2014.

 

Idées blanches (Édition deluxe) 

 

     Vianney - Pas là on Make a GIF

 

Le thème majeur de l'album est l'amour, qu'il soit heureux ou déçu. Vianney décrit son album comme l'expression de l'« optimisme », qu'il dit le caractériser, ce qui justifie selon lui le titre

La chanson Notre-Dame des Oiseaux fait allusion au collège où Vianney a effectué sa scolarité, rue Michel Ange, dans le XVIe arrondissement de Paris. Veronica est un hommage à la chanteuse suédoise Véronicca Maggio

L album restera classé plus e 3 ans dans le top albums et finira double disque de platine(250 k actuellement) debut 2018

Deux tubes en sont extraits/ PAS LA & LES FILLES D AUJOURD HUI(single de platine/presente sur la seconde reedition de l album)

 

 

 

 

Apres une premiere tournée a succes d un an et demi(de janvier 2015 a juillet 2016) (dont un passage a l olympia ,au trianon, krakatoa de Merignac,le printemps de Bourges ,les francofolies de la Rochelle),Vianney a enregistré une grande partie de ce deuxième album seul

 Il en est l'auteur-compositeur intégral et y joue guitares acoustiques, électriques, ainsi que la plupart des pianos et claviers

 

L album sobrement intitulé "VIANNEY"  paraitra le 25 novembre 2016

Vianney        

 

Vianney - Je M'en Vais [Clip Officiel] GIF | Gfycat

 

 Vianney signe là un disque maîtrisé qui devrait entériner sa légitimité dans le paysage musical français en tant qu'auteur-compositeur-interprète de talent.

L album, restera 7 semaines #1 du top albums en 2017 et s écoulera a 600 k examplaires (certfié diamant début 2018)

Cet album contient  notamment ,Je m'en vais ,qualifiée de ballade de rupture ,reçoit la victoire de la musique de la chanson originale ,&« L’homme et l’âme » ,une  chanson destinée aux victimes du Bataclan

 

Trois tubes en sont extraits :JE M EN VAIS (single de diamant),MOI AIMER TOI (single de platine)& DUMBO(single de platine)

 

 

 

 

La seconde tournée commence début 2017 dans des salles de moyenne ampleur avant de commencer des l autome 2017 une tournée des zeniths 

Les 8 et 9 juin 2018, Vianney termine à Paris une tournée de trois ans en remplissant la salle de l'AccorHotels Arena ,dont il restera la trace grace a une captation cd/dvd live  

 

Lalbum live "LE  CONCERT" parait le 6 decembre 2018

Le concert   

 

Maître GIMS - La Même - En duo avec Vianney (Clip Officiel) on Make a GIF

Outre ses succes solos ,on y retrouve en bonus 2  duos ,LA MEME avec GIMS (certifié diamant) & ALLEZ RESTE avec BOULEVARD DES AIRS (certifié or)

Lalbum live se vendra a 60 k examplaires ,et sera disque d or

 

 

 

 

Apres une absence médiatique de quelques mois ,il  revient le 11 mai 2020 avec un titre annociateur du troisieme album "N ATTENDONS PAS"

 

"Nattendons pas "est attendu pour le 30 octobre 2020

Tout nu dans la neige

Vianney GIF - Vianney - Discover & Share GIFs

 

Outre  le single "N ATTENDONS PAS "au succes mitigé (5 millons d ecoutes sur spotify/#4 du top radio snep en juin 2020),un autre single  plus prometteur "BEAU PAPA" , chanson à sa belle-fille,,est paru le 21 aout 2020(actuellement 45 k ecoutes/jour sur spotify& dans le top 10 itunes avec des diffusions radios moindre que pour le single précedent)

 

 

 

 

Mercredi 30 septembre a été dévoilé un nouvel extrait de l album a venir "MERCI POUR CA",un morceau très personnel, où il rend hommage à Karim, un sans-abri dont il est "très proche" depuis "six, sept ans", 

 

 

 

 

  • Like 6
  • Thanks 2

Share this post


Link to post

 « Merci pour ça »..........

 

C’est une démo ?? 
Il était si prometteur ce garçon, j’ai même beaucoup apprécié son travail pour la petite Erza.... Mais là j’abandonne, c’est terriblement premier degré, très mal chanté et à la limite de la parodie. 

 

(Fredo, j’attend ton « Confused » hihihihihihihihihihi).

  • Confused 1

Share this post


Link to post

Contrairement a la majorité des avis ici ,"merci pour ca" represente tout ce j aime chez vianney

Un texte bien ecrit ,simple ,sans pretention mais qui me touyche beaucoup  ,une jolie  melodie  qui s emballe a la fin

Le vibrato ,le roulage des r,la montée dans les aigus (comme dans " je m en fou"ce qui amplifie l emotion et la fragilité qui se dégage de cette chanson,tout ca me comble !

De plus le clip est magnifique

  • Like 4

Share this post


Link to post

J'adore Vianney mais je n'arrive pas à être touché par ses nouveaux titres (n'attendons pas est pour l'instant ma préférée sur cet opus). Moi qui adore sa façon de chanter (que beaucoup détestent), je le trouve presque irritant dans Merci pour ça. Que doivent penser les gens qui ne le supportaient pas avant 😅
La toute fin du titre est le plus joli pour moi.

  • Like 3

Share this post


Link to post

Vianney interprète "Beau Papa" en live dans Le Double Expresso RTL2 (02/10/20)

 

Share this post


Link to post

Merci pour ça  fonctionne chez moi , des mots simples mais touchants.  Je l'aime dans ce style 

  • Like 4

Share this post


Link to post

Vianney est populaire et sa prise de position en faveur d'un juste partage de la valeur au profit des artistes a l'ère du streaming va peut être finir par faire changer les choses. C'est urgent d'arrêter de spolier et d'affamer les créateurs. La tribune signée par l'ensemble des artistes par forçément dans le besoin à l'instar de Vianney forçera peut être Mme Bachelot à agir. 

 

En 2014, Taylor Swift partait en guerre contre les services de streaming sur la question de la faible rémunération des artistes. La popstar, alors au sommet des charts avec "1989", avait notamment fait plier Apple Music sur sa stratégie de rémunération des artistes. Six ans plus tard, rien n'a véritablement changé, ou presque. Se battant pour une plus juste répartition des revenus générés par le streaming, l'Adami (Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) donne dans son dernier rapport un exemple alarmant : sur un abonnement Spotify à 9,99 euros, seulement 46 centimes seront partagés entre tous les artistes de la plateforme. Une situation qui a poussé 15.000 artistes de tous horizons, des chanteurs comme Jacques Dutronc, Jeanne Added et Zazie mais aussi des humoristes, des acteurs et danseurs à signer une tribune pour demander au Ministère de la Culture un débat sur « un juste partage de la valeur au profit des artistes interprètes » à l'ère numérique.
 

"La diversité est en péril"


Solidaire du mouvement, Vianney a fait part de ses impressions sur ce sujet épineux cette semaine dans l'émission "Boomerang" sur France Inter. Avant une reprise acoustique du tube "Jerusalema" de Master KG, le chanteur de 29 ans a été interrogé par Augustin Trapenard sur sa position vis-à-vis du streaming. « C'est merveilleux l'idée du streaming, celle de dire que nous tous, si on paye tous les mois un abonnement, on peut consommer toutes les musiques du monde. Ça c'est magnifique. Mais il y a un mais : la répartition de ces droits » souligne l'interprète de "Beau-papa", dont le nouvel album "N'attendons pas" sera proposé sur des services comme Spotify, Deezer ou Qobuz le 30 octobre. D'après Vianney, « la diversité est en péril avec ce système de répartition » : « Je me permets d'en parler parce que je fais partie des artistes qui s'en sortent bien, je n'ai pas à me plaindre. Je me permets de me plaindre pour les autres et de dire qu'il y a des droits qui sont répartis d'une manière qui va rémunérer exclusivement les artistes non pas les plus écoutés en termes de nombre d'auditeurs mais en termes de nombre d'écoutes ».
 

"C'est à nous de lancer la révolution du streaming"


En clair, l'argent qu'un abonné dépense n'est pas reversé aux artistes qu'il a écoutés mais à ceux qui génèrent le plus d'écoutes au global. « Tout le monde n'a pas le temps d'écouter 300 fois le même titre comme on le faisait ados » note Vianney, qui évoque une consommation de la musique en ligne différente selon les générations. Ainsi, pour bon nombre d'artistes, il est urgent de changer le modèle et de passer à un système dit "user centric" (pour lequel milite Deezer) qui paierait équitablement les musiciens en fonction de goûts de chaque abonné. « Dès que l'on consomme quelque chose, il faut que l'argent qu'on a investi rémunère les personnes pour lesquelles on a investi. C'est une question de justice. Le système initial est mal né. Il faut corriger » estime Vianney, d'autant que la situation actuelle avec la crise sanitaire pénalise durablement les petits artistes : « Il n'y a plus de spectacles en ce moment. Il y a plein d'artistes qui ne vivent qu'à travers le spectacle alors qu'ils sont écoutés, qu'ils sont consommés. Ils ne touchent aucun argent de cette consommation là et il n'y a plus de spectacles. Si en plus ils ne sont pas diffusés en radio, ces gens-là ne touchent plus rien à l'heure actuelle ».

Avec cette tribune et cette voix par des milliers d'artistes, Vianney espère que les choses iront dans le bon sens : « Ce qui me donne espoir, c'est qu'on a une super ministre de la Culture qui doit écouter "Boomerang" ce matin et qui va se dire qu'il y a vraiment quelque chose à faire (...) C'est à nous de lancer la révolution du streaming ». Son appel sera-t-il entendu ?

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Le 05/10/2020 à 10:04, Rosalie a dit :

Vianney est populaire et sa prise de position en faveur d'un juste partage de la valeur au profit des artistes a l'ère du streaming va peut être finir par faire changer les choses. C'est urgent d'arrêter de spolier et d'affamer les créateurs. La tribune signée par l'ensemble des artistes par forçément dans le besoin à l'instar de Vianney forçera peut être Mme Bachelot à agir. 

 

En 2014, Taylor Swift partait en guerre contre les services de streaming sur la question de la faible rémunération des artistes. La popstar, alors au sommet des charts avec "1989", avait notamment fait plier Apple Music sur sa stratégie de rémunération des artistes. Six ans plus tard, rien n'a véritablement changé, ou presque. Se battant pour une plus juste répartition des revenus générés par le streaming, l'Adami (Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) donne dans son dernier rapport un exemple alarmant : sur un abonnement Spotify à 9,99 euros, seulement 46 centimes seront partagés entre tous les artistes de la plateforme. Une situation qui a poussé 15.000 artistes de tous horizons, des chanteurs comme Jacques Dutronc, Jeanne Added et Zazie mais aussi des humoristes, des acteurs et danseurs à signer une tribune pour demander au Ministère de la Culture un débat sur « un juste partage de la valeur au profit des artistes interprètes » à l'ère numérique.
 

"La diversité est en péril"


Solidaire du mouvement, Vianney a fait part de ses impressions sur ce sujet épineux cette semaine dans l'émission "Boomerang" sur France Inter. Avant une reprise acoustique du tube "Jerusalema" de Master KG, le chanteur de 29 ans a été interrogé par Augustin Trapenard sur sa position vis-à-vis du streaming. « C'est merveilleux l'idée du streaming, celle de dire que nous tous, si on paye tous les mois un abonnement, on peut consommer toutes les musiques du monde. Ça c'est magnifique. Mais il y a un mais : la répartition de ces droits » souligne l'interprète de "Beau-papa", dont le nouvel album "N'attendons pas" sera proposé sur des services comme Spotify, Deezer ou Qobuz le 30 octobre. D'après Vianney, « la diversité est en péril avec ce système de répartition » : « Je me permets d'en parler parce que je fais partie des artistes qui s'en sortent bien, je n'ai pas à me plaindre. Je me permets de me plaindre pour les autres et de dire qu'il y a des droits qui sont répartis d'une manière qui va rémunérer exclusivement les artistes non pas les plus écoutés en termes de nombre d'auditeurs mais en termes de nombre d'écoutes ».
 

"C'est à nous de lancer la révolution du streaming"


En clair, l'argent qu'un abonné dépense n'est pas reversé aux artistes qu'il a écoutés mais à ceux qui génèrent le plus d'écoutes au global. « Tout le monde n'a pas le temps d'écouter 300 fois le même titre comme on le faisait ados » note Vianney, qui évoque une consommation de la musique en ligne différente selon les générations. Ainsi, pour bon nombre d'artistes, il est urgent de changer le modèle et de passer à un système dit "user centric" (pour lequel milite Deezer) qui paierait équitablement les musiciens en fonction de goûts de chaque abonné. « Dès que l'on consomme quelque chose, il faut que l'argent qu'on a investi rémunère les personnes pour lesquelles on a investi. C'est une question de justice. Le système initial est mal né. Il faut corriger » estime Vianney, d'autant que la situation actuelle avec la crise sanitaire pénalise durablement les petits artistes : « Il n'y a plus de spectacles en ce moment. Il y a plein d'artistes qui ne vivent qu'à travers le spectacle alors qu'ils sont écoutés, qu'ils sont consommés. Ils ne touchent aucun argent de cette consommation là et il n'y a plus de spectacles. Si en plus ils ne sont pas diffusés en radio, ces gens-là ne touchent plus rien à l'heure actuelle ».

Avec cette tribune et cette voix par des milliers d'artistes, Vianney espère que les choses iront dans le bon sens : « Ce qui me donne espoir, c'est qu'on a une super ministre de la Culture qui doit écouter "Boomerang" ce matin et qui va se dire qu'il y a vraiment quelque chose à faire (...) C'est à nous de lancer la révolution du streaming ». Son appel sera-t-il entendu ?

IL a tres bien expliqué le probleme des revenus du  streaming(que j ignorai totalement) lors de son passage a france inter  

 

le clip de  beau papa est en cours !

 

Cette vie c’est promener ma guitare dans tout le pays 👌🏼🇫🇷___
& aujourd’hui : départ pour Noirmoutier... CLIP EN COURS 🎥💚❤️💙

L’image contient peut-être : 1 personne, chapeau, barbe et plein air
  • Like 1

Share this post


Link to post

« Et si l'averse nous touche, toi et moi,
On la traverse à deux, à trois
Et si l'averse nous touche, toi et moi 
Prends ma main de beau-papa »

 

22F8E711-17E1-4D3B-9E11-3CCD4EC0E027.jpeg

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
il y a 40 minutes, joss a dit :

« Et si l'averse nous touche, toi et moi,
On la traverse à deux, à trois
Et si l'averse nous touche, toi et moi 
Prends ma main de beau-papa »

 

22F8E711-17E1-4D3B-9E11-3CCD4EC0E027.jpeg

joli!!!(mais plutot   prrrrends ma main")

  • Like 1

Share this post


Link to post

Attendez, sur 9,99€ sur Spotify, 46 sont partager entre tous les artistes ??? Ça doit être 0,0000000000001 centimes pour chacun vu qu'il doit avoir des millions d'artistes !

Share this post


Link to post

×